AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.44/5 (sur 39 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Après des études de cinéma (formation de scénariste) et l'écriture d'un long métrage totalement déjanté, Stéphane Fatrov fait son sac et part aussitôt à la découverte de ce vaste monde. Lors d'un voyage au Népal, il est fermement décidé à aider son prochain en devenant écrivain public. Mais à peine deux mois plus tard, il finit par faire cette terrible découverte : il ne parle pas un mot de Népalais!

C'est alors qu'il rentre en France où, toujours résolu à être utile aux autres, il finit par faire une formation de secouriste à la croix rouge. Étonnement, il acceptera juste après un travail à mi-temps comme brancardier dans un bloc opératoire alors qu'il ne supporte pas la vue du sang. Mais de par l'aide altruiste des patients qui le raniment quand il tombe dans les pommes, ce travail lui permet de payer (de temps en temps) quelques factures, tout en lui laissant, et c'est le plus important, du temps pour écrire.

Avec une écriture parfois très « noire, voire choquante » être auteur indépendant, choix de plus en plus de monde, lui permet d'avoir une véritable liberté d'expression, tout en étant sûr de ne pas voir les passages le plus controversés rabotés, poncés ou carrément expurgés de ses textes.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphane Fatrov   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Aussi, je tiens à vous dire que je suis absolument ravi d’avoir pu baiser la gueule a un sale con comme vous. Je vous emmerde bien cordialement.
J’imagine avec plaisir le visage que vous devez faire en lisant ces quelques lignes. Je vous souhaite, Monsieur, de passer un très agréable période d’hiver.
Commenter  J’apprécie          100
Le petit hic, c'est que votre femme ne s'est pas arrêtée là, elle s'est aussitot dit: "Il y a beaucoup trop d'enfoirés dans cette boite, alors quitte à faire le ménage autant y aller à fond ! La chasse aux cons est ouverte."
Commenter  J’apprécie          100
Donc, pour reprendre l’enchaînement des évènements, son responsable convoque votre femme dans son bureau, l’enguirlande une fois de plus et lui balance des réflexions désobligeantes pour ne pas changer ses bonnes vieilles habitudes… Mais… sans ses antidépresseurs pour la calmer, les réflexions de son supérieur sont, cette fois-ci, devenues totalement insupportables à votre femme ; ça lui a déplu. Et avec votre femme, quand ça lui déplaît elle le fait tout de suite comprendre dis donc !... Certes, d’une manière peut-être pas très diplomate, je vous l’accorde, c’est ce qu’a dû se dire son responsable pendant que votre femme était en train de lui agrafer la langue sur son bureau avec la grosse agrafeuse industrielle !... Il a bien tenté de se débrouiller pour lui filer entre les pattes, mais votre femme c’est pas le genre petit gabarit aussi… Après une torsion du bras… c’est ça, sa fameuse clé mongole… Ah d’accord… votre femme est une ancienne catcheuse, je comprends mieux… tout s’éclaire d’un coup… Donc après une torsion du bras, il a entendu avec étonnement plusieurs craquements successifs ; il a fini par se rendre compte un peu trop tard que c’était tous les os de son bras et de son épaule qui se disloquaient et qui se brisaient les uns après les autres sous l’effet de la torsion… Mais pourquoi ne faire qu’un seul côté, s’est-elle dit ? Alors elle lui a aussitôt détruit et disloqué le deuxième bras pour ne pas faire de jaloux. Par la suite, avec sa langue agrafée au bureau et ses deux bras sans vie pendouillant lamentablement le long du corps, le pauvre homme n’a pas pu faire grand-chose pour se défendre.
Commenter  J’apprécie          20
antidépresseurs…. Ah, justement quoi ?… elle a oublié de le prendre ce matin ! … Si ça s'est remarqué ? … Ben, un petit peu quand même ! … elle a zigouillé plusieurs dizaines de personnes !!
Commenter  J’apprécie          30
Ma future société de location de préservatifs fluorescent dans les boites échangistes me permettra j’en suis sûr de connaitre rapidement gloire et fortune !
Commenter  J’apprécie          30
Pardon ?... faut la comprendre aussi… il… il se fout de sa gueule et l’exploite depuis des années sans aucune reconnaissance... Ah, mais je vous rassure monsieur Péret, là il a bien compris qu’il avait peut-être commis une petite erreur en ne reconnaissant pas la véritable valeur de son travail. C’est ce qu’il a dû se dire en la voyant se diriger avec détermination vers le photocopieur et le soulever de terre.
Commenter  J’apprécie          20
Un bon coup de hache et c’en était fini de sa virilité d’homme ! Vous connaissez la suite monsieur Péret, après émasculation de l’individu en question, vol plané de ce même individu du toit jusqu’au sol. Sur le coup, il a bien essayé de battre des « ailes » avec les bras, mais ça n’a pas suffi. Parfois, faut pas insister, quand on ne sait pas voler, on ne sait pas voler.
Commenter  J’apprécie          10
Armée d'une hâche dans une main et d'un extincteur dans l'autre, c'est à ce moment-là que la situation a commencé à dégénérer
Commenter  J’apprécie          20
Ce recueil est un recueil de sketches. Mais je vous rassure tout de suite, il se lit comme un recueil de nouvelles.
Commenter  J’apprécie          00
Gauchistes du monde entier, pour le bien-être de tous : exilez-vous en Corée du Nord !
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Stéphane Fatrov (58)Voir plus

Quiz Voir plus

Gustave Flaubert ou Guy de Maupassant ?

Une vie ?

Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

10 questions
165 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}