AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.78/5 (sur 37 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1977
Biographie :

Stéphane Maltère est professeur de lettres modernes à Clermont-Ferrand. Il est vice-président des Amis de Pierre Benoit et publie régulièrement des articles concernant l'auteur de Mademoiselle de La Ferté et de L'Atlantide dans les Cahiers de l'association. En 2012, il a fait paraître Pierre Benoit, l'étonnant voyageur (Albin Michel), un album biographique sur le romancier, ainsi qu'une édition pédagogique de Robinson Crusoé de Daniel Defoe (Magnard).

Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphane Maltère   (20)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Souvent réduit à un écrivain de dystopies et à un auteur anti-communiste, George Orwell fut pourtant un socialiste convaincu et un révolutionnaire engagé. Son parcours politique dense se concentre sur plusieurs combats contre la colonisation, le fascisme et l'exploitation du prolétariat. "George Orwell", Stéphane Maltère (Folio Gallimard, 2015) "George Orwell : La politique de l'écrivain ", Emmanuel Roux (Michalon Editeur, 2015) George Orwell, écrivain politique, La Compagnie des auteurs, France Culture (4x58 minutes) Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤15George Orwell8¤££¤6khzewww2g/?sub_confirmation=1 Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Terreur communiste à Barcelone:

"Au moment de quitter l'Espagne, le 2 juin 1937, Barcelone a sombré dans le cauchemar,"un climat (...) fait d'arrestations incessantes, de journaux censurés et de hordes de policiers armés patrouillant dans les rues". Dans une lettre adressée à Geoffroy Gorer, Blair écrit: "C'est un véritable règne de la terreur qui s'instaure: le fascisme qu'on impose sous prétexte de résister au fascisme, les gens qu'on garde en prison par centaines (...) et qu'on garde des mois sans jugement, les journaux qu'on interdit (...)."p.207,
Commenter  J’apprécie          30
Devenir Orwell:

Pour le titre comme son nom de plume, Blair est prêt à faire confiance à son éditeur. Cela ne l'empêche toutefois pas, le 19 novembre 1932, de proposer une liste de trois noms à Léonard Moore en précisant:"En ce qui concerne le pseudonyme, il y a un nom que je j'utilise toujours lors de mes vagabondages: P.S.Burton, mais il vous semble que cette sorte de nom n'est pas vraisemblable, que dites-vous de: Kenneth Miles/George Orwell/H.Lewis Allways. J'ai un faible pour George Orwell.
Le 19 novembre 1932, George Orwell est né.
L'Orwell est une rivière qui traverse Ipswitch, une ville à soixante kilomètres au sud de Southwold. Eleanor Jacques se souvient du jour où Eric est revenu de cette ville en lui disant:"Je vais m'appeler George Orwell, parce que c'est un nom qui sonne bien anglais."Quelle que soit la raison du choix de "George"( une passion pour l'écrivain George Gissing, un goût pour les prénoms royaux, une manie du mari Mabel Fierz de saluer les inconnus par un "Salut, George !"tonitruant...), Eric blair ne s'est jamais expliqué à ce sujet.p.151/152

Commenter  J’apprécie          20
Ce fascisme, il faut bien que quelqu'un l'arrête.
Commenter  J’apprécie          40
Installation d'Orwell rue du Pot-de-fer à Paris:

Comme il ne veut pas vivre chez sa tante éternellement, il trouve, grâce une fréquentation locale,"une chambre dans un hôtel garni d'un quartier ouvrier", rue du Pot-de-fer, à deux pas de la place Monge et du jardin des Plantes."C'était une rue très étroite, une sorte de gorge encaissée entre de hautes maisons aux façades lépreuses figées dans de bizarres attitudes penchées, comme si le temps s'était arrêté au moment précis où elles allaient s'abattre les unes sur les autres.(...) L'hôtel abritait un certain nombre de personnages pittoresques. De ces êtres solitaires, à moitié désaxés, qui hantent les bas quartiers de Paris et qui depuis longtemps renoncé à toute vie normale ou décente.(...) La vie que menaient certains occupants de l'ôtel défiait toute description."p.127
Commenter  J’apprécie          10
Tant que nous aurons des livres, nous ne nous pendrons pas.
Commenter  J’apprécie          30
Argumenter, c'est démontrer la vérité d'une opinion, chercher à convaincre un destinataire au moyen d'arguments. Ainsi, par l'argumentation, on défend une thèse, on la réfute, on la discute.
Commenter  J’apprécie          10
Tant que nous aurons des livres, nous ne nous pendrons pas.
Commenter  J’apprécie          20
Qu'elle est belle ! C'est elle ! L'audacieuse
dont tout Montgomery parle ! A elle seule,
elle envoûte l'assistance, pourtant déjà conquise.
Une sorcière qui danse... (....)
A son retour à Camp Sheridan, seul dans
sa chambre, il se livre à un inventaire et sent
qu'on lui a ravi quelque chose. Le lendemain
matin, encore empli des souvenirs de la veille,
il comprend que ce qui lui manque, c'est son
coeur.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Stéphane Maltère (170)Voir plus

Quiz Voir plus

Harry Potter 1, les différences entre le livre et le film

Le jour de l'anniversaire de Dudley, dans le film, les Dursley et Harry vont au zoo, mais dans le livre quelqu'un les accompagne, qui-est-ce?

Pierre Polkiss
Mrs Figg
Piers Polkiss
Hagrid

10 questions
394 lecteurs ont répondu
Thème : Harry Potter, tome 1 : Harry Potter à l'école des sorciers de J. K. RowlingCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}