AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.3 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 23/09/1970
Biographie :

Stéphane Marsan est un auteur et un éditeur.

Il participe en 1995 à la création des éditions Mnémos, avec Frédéric Weil, au sein de l'éditeur de jeux de rôles Multisim. Il quitte Multisim en janvier 2000 pour fonder Bragelonne aux côtés d'Alain Névant, une maison d'édition de fantasy et de science-fiction.

Stéphane Marsan a participé à la renaissance d'une Fantasy française en publiant les premiers textes d'auteurs comme Mathieu Gaborit, Fabrice Colin, David Calvo, Laurent Kloetzer ou Pierre Grimbert.

Il est l'auteur de romans parus aux éditions Mnémos et basés sur l'univers du jeu de rôle Guildes, c'est-à-dire la trilogie des "Carnets de la Constellation", soit "L'Épreuve de l'Astramance" (1996), "La Cathédrale des Cimes" (1996) et "Les Miroirs de Cosme" (1996), et une seconde trilogie, "La Légende de Shamir", comptant "L'Or de Nébuleuse" (1998), "Le Château de Nocte" (1999) et "L'Empire des Naufrageurs" (1999).

En 2018, après vingt-deux ans de carrière dans l’édition, Stéphane Marsan a décidé de lancer un label spécialisé dans la littérature au sein du groupe Bragelonne, qu’il dirige. Cette nouvelle maison d’édition, qui porte son nom, publiera la littérature blanche, française et étrangère.

son site : http://www.stephanemarsan.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/SMarsanEditeur/
Twitter : https://twitter.com/StephaneMarsan
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Extrait de la conférence "Conseils aux jeunes auteurs..." aux Imaginales 2019. Avec Stéphane Marsan. Modération Jean-François Thomas.
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
Stéphane Marsan
Alfaric   04 novembre 2016
Stéphane Marsan
La Fantasy, en tant qu’œuvre d'art, est à la fois liberté et contrainte. C'est le domaine du merveilleux, où l'extraordinaire n'exige aucune explication, contrairement à la SF par exemple. "Dans un trou vivait un hobbit". Ainsi commence Tolkien. Voilà, c'est dit. Ça existe pas de besoin de permission, de prétexte ou de rationalisation. Bienvenue dans un monde de Fantasy. "Il était une fois..." Après tout peut arriver. Un magicien, des nains, un anneau, un dragon... Tout ce que vous voudrez. Et même un vaisseau spatial, "il y a très longtemps, dans une galaxie très lointaine...".
Commenter  J’apprécie          330
Stéphane Marsan
Alfaric   17 décembre 2016
Stéphane Marsan
Autrefois, en Grèce antique, un homme ne pouvait être considéré comme un héros que si un poète chantait ses exploits. Sans récit, pas de postérité. La Fantasy renvoie l'être humain à son désir d'immortalité. Par cette alliance d'un infiniment possible et d'une structure inscrite dans un langage, elle est une fiction de l'aventure humaine, de la dure réalité concrète de la vie et des rêves démesurés qu'elle engendre.
Commenter  J’apprécie          320
Stéphane Marsan
Alfaric   08 janvier 2017
Stéphane Marsan
Sous ses airs de littérature répétitive et stéréotypée, la Fantasy, se révèle une fiction majeure, par la portée et l’effet de structure narrative et des éléments symboliques qu’elle véhicule. En ce sens, plus elle prédictible, plus elle est elle-même. Les atours dont elle se pare, c’est-à-dire les modifications du schéma de base et des passages obligés du récit, ne sont que mille façons de surprendre le lecteur pour le ramener à l’essentiel. Ainsi, quelle que soit sa qualité littéraire (ou cinématographique s’il s’agit de cinéma, graphique si l’on parle d’illustration etc.), la Fantasy remplit son office. Elle fait naître les émotions auxquelles le lecteur d’attend, elle satisfait un désir. Si, parfois, en plus, elle utilise ce désir pour étonner, qu’elle fait déraper l’itinéraire qui semblait tout tracé, tant mieux ! Un genre évolue de l’intérieur. Mais le désir initial ne doit jamais être perdu de vue.
Commenter  J’apprécie          270
Stéphane Marsan
Alfaric   23 décembre 2016
Stéphane Marsan
De fait la Fantasy vit actuellement sur un paradoxe : elle est dénoncée comme une sous-littérature par la critique et fait en même temps les beaux jours de l’édition, même si elle n’a pas encore atteint le grand public (du moins, pas chez nous, car aux USA, lorsque Robert Jordan arrive en tête de la liste des best-sellers du New York Times, on conviendra qu’un public suffisamment « grand » est au rendez-vous…). Or on ne peut pas traiter une matière en l’évitant. Ni par le mépris. La Fantasy est peut-être une littérature fantôme pour la critique de l’Université, mais c’est un fantôme qui hante beaucoup de lecteurs !
Commenter  J’apprécie          260
Stéphane Marsan
Alfaric   03 novembre 2016
Stéphane Marsan
Le discours des tenants de la Science-Fiction et de ceux de la Fantasy, renvoyés dos à dos, est celui du capitaine Haddock se voyant proposer de l'eau gazeuse dans son whisky : "Hola, malheureux ! Pas de SF dans ma Fantasy ! Pas de Fantasy dans ma SF !".
Commenter  J’apprécie          241
Alfaric   14 novembre 2016
Royaume : seize grands récits de Fantasy de Stéphane Marsan
Il existe un langage universel : celui de la tendresse. (Magali Ségura, "A Chloé")
Commenter  J’apprécie          240
Alfaric   08 novembre 2016
Royaume : seize grands récits de Fantasy de Stéphane Marsan
L’espoir est comme une graine. Il réclame de constantes attentions, quel que soit le terreau. L’espoir, le plus exigeant de tous les maîtres – le seul qui vous promette quelque chose. (Fabrice Colin, "L'Homme dont la mort était une forêt")
Commenter  J’apprécie          200
Alfaric   28 octobre 2016
Royaume : seize grands récits de Fantasy de Stéphane Marsan
C’est beau, un désert qui meurt. (Richard Canal, dans "Ton Linceul sera de sable")

Commenter  J’apprécie          180
Alfaric   10 novembre 2016
Royaume : seize grands récits de Fantasy de Stéphane Marsan
Les assassins sont toujours négligés. On ne retient d’eux que… leur victime. A moins d’être un illuminé religieux, le tueur est, curieusement, mis à l’arrière-plan, presque gommé, comme si l’acte de mort commis le rendait insupportable aux yeux de la postérité. (Corto Ravena, dans "Assassin")
Commenter  J’apprécie          160
Alfaric   06 novembre 2016
Royaume : seize grands récits de Fantasy de Stéphane Marsan
L’avenir n’est que la mort du passé, il le dévore. (Nikos Leterrier, dans "La Mort apprivoisée")
Commenter  J’apprécie          170
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

10 titres, 10 auteurs de Fantasy (1)

Qui est l'auteur/trice du "Seigneur des Anneaux: La Communauté de l'Anneau"?

George LUCAS
J.R.R. TOLKIEN
H.P.LOVECRAFT

10 questions
59 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , fantasy jeunesseCréer un quiz sur cet auteur
.. ..