AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Opticien de métier, Stéphane Monnot est l'auteur de plusieurs nouvelles, parmi lesquelles Coqnappeur dans Tapage nocturne (2011, Antidata), Tegucigalpa dans Temps additionnel (2012, Antidata) et Petit périple au Mexique dans le n° 96 de la revue Brèves, cette dernière étant reprise dans son recueil intitulé Noche Triste, publié chez Antidata.

Stéphane Monnot vit dans un village d'Eure-et-Loir, a été, dans les années 90, chanteur et guitariste du groupe rock Saint-Léonard et affiche une petite quarantaine d'années.



Ajouter des informations
Bibliographie de Stephane Monnot   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Charybde2   19 décembre 2017
Ici-bas (L'armée fantôme du colonel Lemmy Doolittle) de Stephane Monnot
Les deux hommes se font face à une quarantaine de pieds l’un de l’autre. Leurs deux armées, tapies, l’une à la lisière de la forêt, l’autre à l’abri des toiles de tentes, sont prêtes à bondir. Jones jette le membre desséché qui décrit une lente parabole et vient atterrir dans un bruit sec approximativement au milieu d’un segment dont les deux protagonistes seraient les extrémités. Dans un duel, il est beaucoup question de mathématiques. Position du soleil, force du vent, vitesses respectives des balles, poids des calibres et soyons fou… pression atmosphérique. Plus prosaïquement, dextérité et quantité d’alcool absorbée la veille et/ou le jour même par les tireurs. Tout ça forme une équation à inconnues multiples dont le résultat donne le nom de celui qui, à pleines dents, mordra la poussière.
Commenter  J’apprécie          20
MarianneL   26 avril 2013
Noche Triste de Stephane Monnot
Je déteste Hunter d’être aussi bon tout en donnant cette apparence de facilité et de désinvolture. Une leçon. J’ai eu exactement le même sentiment en voyant les images d’Hendrix à Monterrey. Quand tu sais un peu comment fonctionne une guitare et que tu le vois, trois couches de fringues sur le dos alors qu’il fait sûrement 40, faire cracher sa stratocaster noire avec autant d’aisance que ma cousine Delphine te remet en place et en 1min30 les six faces du Rubik’s cube… et bien tu te poses des questions sur ta capacité à bosser correctement. (Noche triste)
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   19 décembre 2017
Ici-bas (L'armée fantôme du colonel Lemmy Doolittle) de Stephane Monnot
Le détour nous fait perdre une semaine. Nous ne sommes pas pressés et prenons un certain plaisir à dériver au hasard, cherchant la bonne vallée ou le bon col, pour rallier le village. Même si aucun de nous deux ne le met en mots, il est clair que ce voyage sera le dernier, qu’une fois marié à Lune-Rousse, Crackity Jones posera ses bagages, tandis que moi, Paco Picopiedra, je reprendrai la route quoi qu’elle me réserve. Nous profitons, déjà nostalgiques, des vestiges de notre folle jeunesse et de notre liberté commune. Du numéro de clown triste et d’Auguste que nous formons depuis si longtemps à la scène comme à la ville.

Mon compère marmonne au sujet de cette crevure de Lemmy Doolittle. Il a tant raconté l’histoire de leur corps-à-corps que j’en connais chaque pas, chaque coup et chaque botte. C’est, dans mon esprit, un ballet digne de d’Artagnan et ses mousquetaires. Il n’arrive pas à concevoir que celui qui a juré sa mort à Gettysburg ne soit dans les parages qu’au hasard d’une directive du président et de ses larbins visant à exproprier de pauvres gens des terres qu’ils occupent depuis des milliers d’années. Ces mêmes types qui luttaient il y a vingt ans pour la liberté et l’abolitionnisme ont vite remisé leurs idéaux à la cave.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Charybde2   19 décembre 2017
Ici-bas (L'armée fantôme du colonel Lemmy Doolittle) de Stephane Monnot
Pour l’heure, il se laisse bercer par ma dernière composition. Celle-ci raconte comment une nouvelle fois ivre mort, à Saint-Petersburg, Missouri, il est tombé d’un quai dans le fleuve Mississippi et a dû escalader l’énorme roue à aubes d’un vapeur pour ne pas se noyer. Je compare l’anecdote pathétique à l’épisode homérique d’Ulysse contre Polyphème. Il en va de même pour toutes mes chansons ou presque, retranscriptions de notre quotidien sordide en récits vaguement mythologiques, qui, au fil du temps, commencent à circuler et, aussi incroyable que cela puisse paraître, à lui conférer une aura légendaire imméritée à mille lieues de la réalité.

Il n’est ni le premier ni le dernier usurpateur du Grand Ouest.
Commenter  J’apprécie          10
cat58   14 janvier 2017
Fuck you la mort ! de Stephane Monnot
« Froids comme la pierre, nous sommes allongés l’un à côté de l’autre. Séparés par un humus bien gras et riche de tous les corps décomposés au fil des siècles et des histoires qui vont avec »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Quiz Devossien

sketch impliquant son pianiste (qui ne rit jamais) : le rire .....

irrésistible
physiologique
inadapté

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Raymond DevosCréer un quiz sur cet auteur