AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.05/5 (sur 161 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Gap , le 14/05/1976
Biographie :

Stéphanie Bodet est née en 1976, à Gap, dans les Hautes-Alpes.
Vainqueur de la Coupe du Monde d’Escalade de bloc en 1999, elle partage sa passion des voyages verticaux avec son compagnon Arnaud Petit.
Du Pakistan aux États-Unis, en passant par le Venezuela, le Maroc ou la Patagonie, elle parcourt la planète à la recherche des parois les plus vertigineuses.

Un an après l’ascension de la mythique paroi du Salto Angel, 979 m de dévers sur coinceurs, Stéphanie est devenue, en 2007, la troisième femme à gravir intégralement en libre et en tête, El Capitan, au Yosemite.

Source : Editions Perrin
Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphanie Bodet   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec Gerard Guerrier pour son livre Eloge de la peur aux éditions Paulsen (préface Bertrand Piccard). Au Salon du livre de Genève à Palexpo avec le Club du Livre https://club-livre.ch Pour mieux comprendre ces peurs choisies, Gérard Guerrier s'est tourné aussi bien vers des philosophes que vers des neuroscientifiques et des psychiatres. Surtout, il s'est entretenu de longues heures avec de nombreux aventuriers et sportifs de l'extrême, comme Isabelle Autissier, Pierre Mazeaud, Géraldine Fasnacht, Loïck Peyron, Stéphanie Bodet, Bertrand Piccard. Ici, philosophes et sociologues, base-jumpers et freeriders, explorateurs, montagnards et marins dialoguent par-delà l'histoire et la géographie, le temps et l'espace sur la peur, leurs peurs. Et, comme en la matière, rien ne vaut l'intime, Gérard Guerrier nous livre également ses peurs vécues... de la simple appréhension à la terreur pure. REMERCIEMENTS SALON DU LIVRE DE GENEVE @salondulivregeneve http://www.salondulivre.ch Laurence Brenner, Maud Couturier CLUB DU LIVRE @clublivreswiss https://www.club-livre.ch Manuela Nathan @Manuela.nathan , Aurelie Garcia @aurelieautheatre , Williams Mouriere, Yves Jaques, Michael Bouvard @Michael_Bouvard Interview de l'Auteur : Manuela Nathan Prod/Post-prod Interview de l'Auteur : Williams Mouriere, WM Productions #auteur #livre #interview #roman #salondulivre #clubdulivre #romancier #francophone #litteraire #ecrivain #editeur #lecture #libraire #citation #palexpo #librairie #avislecture #lectrice #littérature #dedicace #suisse #geneve #livres #salondulivregeneve #lectureencours #auteurs #ecrivains

+ Lire la suite

Citations et extraits (55) Voir plus Ajouter une citation
Elle sourit dans la pénombre en allumant une bougie. Par crainte de l'éteindre, elle respirait tout doucement en gravissant un petit escalier pour rejoindre une niche aménagée au sommet. C'était le seul endroit parfaitement sec de la grotte. La légende disait que la recluse y était demeurée jour et nuit, allongée sur une couche d'herbes, en tre oraisons et prières. Les bêtes sauvages, loups, ours, renards et sangliers, venaient se coucher à ses pieds. Aussi douX et abandonnés que de frêles agneaux...
Commenter  J’apprécie          30
Écoute plus souvent les choses que les gens
La voix du feu s'en tend
Entends la voix de l'eau
Écoute dans le vent
Le buisson en sanglots
C'est le souffle des ancêtres
Commenter  J’apprécie          50
Le bonheur de connaître cette douce quiétude, cette évidence simple d'être au monde et de le mériter.
Commenter  J’apprécie          61
Elle n'avait trouvé de repos que dans le mouvement. Chaque jour, elle descendait le long de la falaise pour atteindre le rebord d'une petite vire rocheuse à ras de l'eau. Et elle plongeait. Les jours de mistral, le froid la saisissait, et il fallait nager, nager au large pour se réchauffer. Lorsqu'elle n'en pouvait plus, elle revenait. S'agrippait au rocher coupant pour s'extraire des vagues, griffant ses pieds et ses mains sur ce calcaire abrasif. Et elle passait le reste de la journée à marcher et à grimper, partout où elle le pouvait, jusqu'à l'épuisement.

Un soir, alors qu'elle escaladait sans assurance une paroi plus raide et plus haute que les autres, elle avait soudain réalisé I'absurdité de la chose. Le rocher était friable. Elle se mettait bêtement en danger. Si une prise cassait, elle rebondirait le long de la paroi et disparaitrait dans la mer. Elle réalisa que, depuis Son départ, elle avait inconsciemment cherché à imiter Tom, à rejouer sa vie, en empruntant une voie qui n'était pas la sienne.

Cette prise de conscience l'amena à ralentir, à s'extraire d'un rythme devenu frénétique et aveugle, pour faire face auU vide et à l'absence. À sa solitude. Elle retrouva peu à peu le goût de la flânerie, savourant avec lenteur sa promenade au bord de la côte, déchiffrant les rainures d'un caillou ou l'écorce d'un pin. S'asseyant, immobile, des heures durant, sur un petit promontoire, le visage tourné vers la mer. Une qualité de présence qui intensifiait chaque seconde écoulée. Au contact des éléments, elle avait senti croître en elle une forme d'apaisement. Une force nouvelle.
Commenter  J’apprécie          10
Auréolé d'un halo de rayons ciselés dans la blancheur de la pierre, le fin visage en extase dégageait une impression d'abandon enfantin d'une grande douceur. La chevelure torsadée ruisselait sur l'arrondi des épaules dénudées. Ses délicats petits pieds reposaient dans la paume des anges qui semblaient l'exhausser vers le ciel. Dans la lumière vacillante, Emily tomba d'instinct à genoux sur le sol froid. Une paix joyeuse l'envahit. Un espace venait de s'ouvrir, infusant dans son coeur une plénitude souveraine.

Elle était là, immensément seule et accompagnée. Elle ne craignait plus rien. L'angoisse de perdre, la tristesse du deuil, la peur de l'abandon et de la mort... Vie et mort se sUCcédaient, nouées d'un même fil. Elle passerait, comme tous les êtres, mais du moins ten terait-elle de goûter le passage. < Pour qui ose Ose vivre à découvert, pour qui ose s'abandonner sans voile au mystère, la lucidité n'est point douloureuse. C'est une grâce », lui murmura une petite voix. Lorsqu'elle se redressa, un grand calme l'habitait. Plus qu'un sentiment, c'était une sensation physique. Une quiétude qu'elle n'avait jamais éprouvée auparavant.
Commenter  J’apprécie          00
En remontant le couloir de caillasses instables, elle se soUvint de I'hébétude des premiers jours, de la tentation d'en finir. Et de la peur. Peur de la nuit inamicale. Cette peur ridicule, pour qui souhaite mourir, lui avait fait réaliser qu'elle voulait vivre. Vivre en dépit de I'absence et des jours.
Commenter  J’apprécie          20
Un temps veut qu'on s'applique à vivre. Un temps vient de renoncer à mourir en plein vol.
COLETTE
Commenter  J’apprécie          20
Le premier contact avec une voie ressemble à une rencontre amoureuse. On en a rêvé de loin, on la découvre soudain dans son intimité, dans le grain de sa peau et ses replis de calcaire. On en épouse tous les contours, tous les reliefs. On s’apprivoise ainsi mutuellement, tremblant à l’idée de ne pas se correspondre sur tous les points. Cette première phase de découverte est celle que je préfère en escalade sportive.
Commenter  J’apprécie          170
Elle se demandait ce qui l'avait fait tenir, rester, à la suite de ce triste épisode qui les avait éloignés l'un de l'autre. La nostalgie de leur amour passé ? L'habitude ou l'espoir de le retrouver un jour tel qu'elle l'avait aimé ? Son attachement au mazot, peut-être, et à cette vie sauvage et solitaire ?
Commenter  J’apprécie          10
Tom ne s'épanouissait que dans l'air des très hauts sommets. Un air qui lui rendait la vie respirable. Vivre là-haut, c'était se défaire des parfums confits de nostalgie, des réminiscences, des surgissements soudains d'un passé enfoui qui n'avait rien d'enchanteur.
Commenter  J’apprécie          21

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Stéphanie Bodet (336)Voir plus

Quiz Voir plus

La pluie comme on l'aime

Quel auteur attend "La pluie avant qu'elle tombe"?

Olivier Norek
Jonathan Coe

10 questions
42 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..