AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.35 /5 (sur 159 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Titulaire d'une maîtrise de littérature anglaise, spécialiste de Shakespeare et de Jane Austen, Stéphanie des Horts est aujourd'hui critique littéraire à Valeurs Actuelles. Elle collabore régulièrement à La Revue Littéraire publiée chez Léo Scheer.

Elle signe un premier roman en 2008, intitulé "La scandaleuse histoire de Penny Parker-Jones" (Ramsay 2008).

Elle collabore aussi à La Revue littéraire et à Le Magazine des livres.

Depuis 2009, elle ajoute à ses chroniques des piges pour Service littéraire, Côté Ouest, le magazine Stiletto et les Éditions Jalou. Par ailleurs, Stéphanie des Horts est lectrice pour les éditions 10/18 et Pocket et traductrice pour de nombreux éditeurs.

Elle est membre du jury du Prix Françoise-Sagan, des Globes de Cristal et du Prix Cabourg du Roman .
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
La presse en parle - Jackie et Lee - Stéphanie Des Horts

Citations et extraits (65) Voir plus Ajouter une citation
Bazart   27 juillet 2013
Le secret de Rita H. de Stéphanie Des Horts
J'ai toujours été utilisée et manipulée par les hommes...

Le premier qui m'ait exploitée était mon père !

Il savait que de m'exhiber à ses côtés ne pouvait que plaire au public.

Il savait que cela lui rapporterait un peu plus d'argent.

Et nous en avions besoin
Commenter  J’apprécie          110
Bazart   24 juillet 2013
Le secret de Rita H. de Stéphanie Des Horts
Ils s'endorment avec Gilda, mais se réveillent avec Rita..
Commenter  J’apprécie          90
brinvilliers   21 novembre 2014
Le diable de Radcliffe Hall de Stéphanie Des Horts
Judes a confié toute la bonne société britannique, Kiss estime qu'il faut au moins cela, et Chass a envoyé un télégramme au maître des lieux "Ais trouvé poupée à mille milliards de dollars, Radcliffe Hall sauvé " Devrais-je m'en offenser . Je me suis faîte aux Radcliffe, à cette sauvagerie qui s'inscrit dans le droit fil de la féodalité. L' Histoire, cette folle idée que je ne possède pas ! Je contemple le paysage qui défile. Quel endroit singulier ! Préservé du monde certes, du mal aussi, de la vulgarité dirait Chass. De la laideur, ajouterait Jude.
Commenter  J’apprécie          30
Laury-Anne   06 août 2012
Le diable de Radcliffe Hall de Stéphanie Des Horts
- Je crois que... j'ai couché avec mon père...

- C'est que vous devenez une véritable Anglaise, miss Kane, nous avons tous un énorme problème avec le sexe. Bienvenue chez nous Miss Kane et joyeux Noël !
Commenter  J’apprécie          40
brinvilliers   16 avril 2014
La panthère de Stéphanie Des Horts
- tu as un don pour les bijoux, tu devrais te lancer. Si j'ouvre un jour une boutique, je te paierai pour que tu viennes dessiner les fantaisies qui traversent ton esprit.

- je ne sais pas dessiner Coco, mais quand j'effleure tous ces joyaux étincelants, je les sens vibrer sous ma peau, s'animer et naître à la vie.

- je vois, ma belle, on appelle cela le génie.
Commenter  J’apprécie          30
brinvilliers   28 août 2014
La splendeur des Charteris de Stéphanie Des Horts
- Trêve de plaisanterie et bienvenue à Farringford, chère vieille chose, plus rien ne sera jamais pareil dorénavant.

C'est vrai. Mais je ne le savais pas encore. Pour l'instant, je songe juste qu'il fait bien trop chaud, il n'y a pas d'air, les yeux de Boy Charteris sont bleus comme ces mers dont on rêve et on sait qu'on ne les verra jamais et l'avenir semble peuplé de douces futilités. Nous sommes jeunes et pleins d'allant en cet été 1936. Le monde est à nous et nous entendons bien en abuser.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   24 avril 2019
Les soeurs Livanos de Stéphanie Des Horts
Demain, je ferai les gros titres du New York Times. On dira que je suis ravissante, même si mon nez est un peu long à mon goût. On qualifiera Ari de bandit, mon pirate pour la vie.

Car mon époux est originaire de Smyrne. Il est le fils d’un petit marchand sans le sou. On ne lui pardonne pas ses faux airs levantins, ses intonations rauques qui fleurent bon l’exil. On ne lui pardonne pas son rire guttural et ses amis argentins. Il a le corps en alerte de celui qui a fui pour sauver sa peau. Sa peau tannée par le soleil de Buenos Aires. On ne lui pardonne pas d’avoir disparu plusieurs années et d’être revenu milliardaire. On ne lui pardonne pas d’avoir soulevé l’attention de Hoover et celle de Truman. On ne lui pardonne pas son audace, son argent gagné à la force du poignet et ses accointances avec d’anciens nazis. On médit sur ses cheveux gominés, son air de mafieux en goguette, ses mains de catcheur…
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   24 avril 2019
Les soeurs Livanos de Stéphanie Des Horts
Onassis doit s’établir, il est dans la fleur de l’âge. Son épouse brillera au Prix de l’Arc de Triomphe, à Ascot, au bal de l’Aga Khan ou dans l’une des multiples sauteries d’Elsa Maxwell. Elle sera mince et fine, presque frêle. Ses cheveux miel retomberont en boucles lourdes sur sa nuque. Ses yeux pétilleront d’intelligence. Et son sourire sera dévastateur. Onassis se trompe rarement. La route est un ruban tortueux bordé de cottages aux balcons fleuris. Elle sillonne le cœur de villages bucoliques, la rue principale, ses enseignes dorées, et puis le cinéma, la mairie, le coffee-shop.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   02 avril 2020
Jackie et Lee de Stéphanie Des Horts
Je ne la connais pas. Il ne faut jamais parler aux inconnus. Je n’ai pas peur, mes amies sont avec moi. Et mon chien. Papa est le plus beau garçon du monde, on l’appelle Black Orchid ou encore Black Jack. Pourquoi faut-il que ce soit elle qui lui ressemble ? Pourquoi faut-il que ce soit elle qui porte son nom ? Jackie pour Jack Bouvier. Et moi Caroline Lee, comme maman, Janet Lee.
Commenter  J’apprécie          10
secondo   08 mai 2019
Pamela de Stéphanie Des Horts
- C'est le secret, beauté.

Ne te consacre qu'à une seule personne, tu oublies les autres, tu ne te fixe que sur celui que tu aimes. Tu n'existes que pour lui. Pense au cow-boy, son lasso à la main. Il a repéré une vache, c'est elle et pas une autre. Alors il l'approche, l'isole, puis la ferre. C'est cela l'amour, un lasso et savoir le manier avec dextérité.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur