AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.15/5 (sur 156 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1973
Biographie :

Stéphanie Perez est journaliste et auteure.

Grand reporter pour France Télévisions depuis plus de vingt-cinq ans, chargée de l'international, elle s'est rendue plusieurs fois en Iran et a couvert plusieurs conflits, comme la guerre en Irak et en Syrie, ou récemment en Ukraine.

Elle a remporté le Prix Bayeux des lycéens en 2018 et le Laurier du grand reporter en 2020 (Prix Patrick Bourrat).

"Le gardien de Téhéran" (2023) est son premier roman.

Twitter : https://twitter.com/PerezpStephanie
Instagram : https://www.instagram.com/perezzstefanie/?hl=fr

Ajouter des informations
Bibliographie de Stéphanie Perez   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
le gardien de Téhéran de Stéphanie Perez aux éditions Plon https://lagriffenoire.com/le-gardien-de-teheran.html • • • Chinez & découvrez nos livres coups d'coeur dans notre librairie en ligne lagriffenoire.com • Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • Notre Newsletter https://www.lagriffenoire.com/?fond=n... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel • • • #lagriffenoire #bookish #bookgeek #bookhoarder #igbooks #bookstagram #instabook #booklover #novel #lire #livres #conseillecture #editionsplon
+ Lire la suite

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
— Tu as décidé de porter le hijab ?
— Ah, ça ? C’est juste pour leur montrer qu’on ne veut plus de leur modèle américain ! On est contre la société de consommation ! On est Iraniens, il faut respecter nos racines !
— Mais… tu ne fais pas tes prières, tu ne vas jamais à la mosquée. Tu crois vraiment que le Coran peut organiser la société ? Tu peux manifester sans te voiler, non ?
— Cela n’a rien à voir, Cyrus ! Ce n’est pas un signe religieux ! On montre notre opposition de cette manière, c’est un moyen de reconnaissance. Cette révolution n’est pas religieuse ! Je porte un foulard comme les femmes du reste du pays, nous sommes toutes unies contre le chah !
Commenter  J’apprécie          250
Il craint que le temps ne déverse son verdict acide sur les flûtes de champagne. L'Iran est-il vraiment prêt à encaisser le choc des cultures ? Les tableaux de l'impératrice ont-ils leur place dans ce pays tourmenté?
Commenter  J’apprécie          161
De Farah Pahlavi, il ignorait presque tout au moment de son couronnement. (...)
C'était " l'impératrice des arts".L 'empereur lui accordait toute confiance et elle faisait ouvrir les musées les uns après les autres.Qu'est-ce qu'il y connaissait, lui, à l'art, à la culture, à la peinture moderne, le gamin timide qui avait arrêté l'école à 15 ans, fils d'un jardinier et d'une couturière ?
(...)
Et pourtant.Aujourd'hui, en ce mois de mars 1979 chahuté par le révolution islamique, il est l'un des derniers survivants d'un monde en voie d'effondrement. (...)
De lui dépend l'avenir du Musée d'Art moderne de Téhéran, le préféré de l'impératrice, le plus mystérieux aussi. De lui dépend le sort de 300 tableaux de maîtres occidentaux, inestimables, témoins de leur époque et menacés par l'obscurantisme. Une collection unique au monde, en danger depuis qu'un religieux au turban noir a mis la main sur l'Iran.A 25 ans, Cyrus endosse les habits un peu grands de gardien d'un trésor qu'il faut protéger à tout prix contre l'ignorance et la morale islamique, et il est saisi de vertiges.

( p.13)
Commenter  J’apprécie          130
Qom, Tabriz, Mashad, Ispahan. Après un démarrage timide dans les provinces au début de cette année 1978, les manifestations grossissent de semaine en semaine. La révolte est en marche, la clameur de la rue enfle, encore et encore. Depuis son exil irakien, l’ayatollah Khomeiny appelle à renverser le souverain vendu aux États-Unis, le vieil imam barbu a rassemblé une armée de mollahs qui fait se lever les mosquées. Son portrait sévère domine certains cortèges. La religion face à l’insupportable ostentation, le Coran contre le bâillonnement. p. 108
Commenter  J’apprécie          121
Cyrus sourit, étonné de voir l'artiste parler de ses oeuvres comme d'êtres vivants.Une maison comme un écrin, juste pour des tableaux. Si sa mère voyait ça du fond de sa cuisine minuscule, elle se dirait que c'est encore une de ses excentricités de riches à la vie facile.

( p.42)
Commenter  J’apprécie          120
Le chef-d'oeuvre de l'Américain Jackson Pollock, " Mural on Indian Red Ground", sort de l'obscurité et dévore la lumière.
(...)
Cyrus reste muet, il n'a jamais entendu parler de ce peintre capable de déclencher de telles émotions, mais pour une raison qu'il ignore, les larmes lui montent aux yeux.Pleurer devant un tableau, quelle expérience inattendue !.Mais oui, il est submergé par des sentiments inconnus, cette oeuvre lui parle et le bouleverse au plus profond de son être, il sort son petit carnet noir et note discrètement le nom de cet artiste new- yorkais sur lequel il se promet de se renseigner.Il comprend pourquoi l'art peut devenir la passion d'une vie.

( p.70)
Commenter  J’apprécie          110
Cyrus hausse les épaules. Croire aveuglément en un dieu est beaucoup plus facile que d'inventer de nouvelles idées.Le Coran contre la modernité ?

( p.112)
Commenter  J’apprécie          110
Il fallait que ça brille. il fallait que ça claque. L'Iran était le pays des superlatifs, et devait le rester. Les folies précèdent toujours les grandes catastrophes.
Commenter  J’apprécie          90
Par ces temps agités, évoquer l'art américain relève d'un certain courage. Parler d'art tout court est devenu un vrai défi.

( p.185)
Commenter  J’apprécie          90
Septembre 1979

Cyrus ne quitte plus la petite bibliothèque du musée, les livres d'art sont devenus d'indispensables et rassurants compagnons. Il consacre tout son temps libre à compléter l'inventaire des œuvres.Il faut lutter contre l'effacement, la disparition programmée de ces tableaux, il veut tout savoir d'eux, leur rendre leur identité, leur dignité, leur histoire, même si le moindre indice lui demande des heures de recherches minutieuses.

( p.195)
Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Stéphanie Perez (202)Voir plus

Quiz Voir plus

Rimbaud

Quel est son prénom ?

Charles
Arthur
Paul
Alphonse

10 questions
387 lecteurs ont répondu
Thème : Arthur RimbaudCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..