AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Stephen Markley (100)


michemuche   25 février 2021
Ohio de Stephen Markley
C'est ça, l'adolescence : chacun vit dans sa bulle de doutes terrifiants, sans envisager que tous les autres soient dans le même cas.
Commenter  J’apprécie          542
michemuche   28 février 2021
Ohio de Stephen Markley
Quand on pleure pour de bon, on ressemble toujours à l'enfant qu'on n'a jamais cessé d'être au fond de nous.
Commenter  J’apprécie          454
HordeduContrevent   06 avril 2021
Ohio de Stephen Markley
Nous entretenons avec le ciel de l’endroit où nous avons vu le jour une intimité qui dépasse le mouvement des nuages ou le clignotement des étoiles.
Commenter  J’apprécie          328
HordeduContrevent   05 avril 2021
Ohio de Stephen Markley
Pour elle, le monde naturel existait de la même façon qu’il existe pour la majorité des populations du Nord : un parc à thème, un Disneyland de plus. Un des luxes de la modernité était de ne jamais avoir à se demander si l’asphalte d’un parking risquait d’écraser le sol, de déranger un écosystème fragile, d’expulser une colonie d’insectes, d’oiseaux ou de petits mammifères. Ou bien de ne jamais songer que ce parking lui-même n’était guère qu’une miniature d’un phénomène bien plus vaste et sinistre : une guerre contre la biosphère vivante. On parle d’anthropocène, mais il serait plus exact de l’appeler nécrocène : une ère géologique déclenchée par l’être humain, dans laquelle le profit découle de l’exploitation et de l’extinction, l’immense capital accumulé finançant des dévastations plus grandes encore en un cycle fatal.
Commenter  J’apprécie          232
Stockard   02 mars 2021
Ohio de Stephen Markley
Je me rappelle pas que les gens avaient des engueulades politiques quand on était gamins [...] Ça a commencé en 2000. Avant ça, je me rappelle juste que le président aimait bien sa stagiaire.
Commenter  J’apprécie          220
Stockard   09 mars 2021
Ohio de Stephen Markley
« Pas d'excès de vitesse. Tu parles à personne. Pas de drogue et pas d'alcool à l'intérieur du camion, des fois que tu te fasses contrôler par les flics.
– J'ai un régulateur de vitesse et je suis blanc, mon pote. Les schmidts me voient même pas. »
Commenter  J’apprécie          200
Stockard   15 février 2021
Ohio de Stephen Markley
Encore maintenant, à l'âge adulte, l'Enfer revenait de temps en temps, sans prévenir, violemment. Par exemple le jour où son grand frère l'avait fait asseoir dans sa cuisine pour essayer de la sauver. Patrick et sa femme, Becky, avaient un avis tranché sur son « mode de vie », qu'ils n'évoquaient jamais devant le reste de la famille. Ça avait commencé en 2005. Quand elle leur avait annoncé son homosexualité, ils avaient été aimants et d'une politesse à toute épreuve, mais ensuite ils s'étaient mis à lui transférer par mail ce que l'on peut envoyer de plus insultant à un proche gay : les liens de sites de guérison par électrochocs, et des publicités vantant les mérites des centres de « thérapie » pour tarlouzes qui tournaient dans les cercles évangélistes malgré les moqueries croissantes du grand public.
Commenter  J’apprécie          202
Stockard   04 mars 2021
Ohio de Stephen Markley
À l'enterrement de Wunderlich, ils avaient écouté l'éloge de l'aumônier militaire. Le casque et les plaques d'identité du sergent étaient pendus à un fusil planté par la baïonnette près de ses bottes. Avant le départ au front, on vous fait remplir un petit livret bleu dans lequel vous inscrivez la chanson que vous souhaitez pour votre enterrement. À la fin de l'oraison, la batterie et la guitare avaient résonné et tout le monde s'était regardé. Dan avait vu la surprise illuminer le visage de Coyle. Et quand Alanis Morissette avait entonné « I'm broke but I'm happy / I'm poor but I'm kind », ils avaient explosé. Coyle hurlait de rire. Ils s'étaient levés pour danser, une main dans la poche, en faisant le signe de la paix.
Commenter  J’apprécie          192
Stockard   08 février 2021
Ohio de Stephen Markley
L'âge n'y change rien, une vessie pleine nous ramène fatalement en enfance, surtout quand on a grandi avec des frères plus âgés dans une famille où tout le monde levait les yeux au ciel lorsque vous réclamiez une pause pipi durant les trajets en voiture. Stacey se retenait toujours juste assez longtemps pour éviter les regards sceptiques de son père dans le rétroviseur, mais ses frères, Patrick et Matt, devaient être des chameaux génétiquement modifiés vu leur capacité à stocker l'eau.
Commenter  J’apprécie          191
Stockard   25 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
La littérature et le sexe, ce sont les deux méthodes de base pour délimiter les périodes de nos vies. On lit telle personne et on couche avec telle personne pendant une période donnée, et on s'aperçoit que les deux changent à des moments étonnamment similaires.
Commenter  J’apprécie          183
Stockard   31 mars 2021
Ohio de Stephen Markley
Lisa détestait avoir dans son orbite des gens qui ne lisaient pas.
Commenter  J’apprécie          170
Stockard   01 février 2021
Ohio de Stephen Markley
Toujours à la même place, le jeu dans lequel on injecte des quarters pour tenter d'attraper une peluche au moyen d'une griffe mécanique anémique. Un soir, après un match de l'équipe de basket, Ben Harrington s'était acharné pendant une demi-heure pour lui gagner un prix. Elle se souvenait qu'il avait claqué pas loin de huit dollars en visant un éléphant rose pendant que la bande massée autour du caisson en plexiglas poussait des cris chaque fois que le jouet échappait à la griffe. Lorsqu'un garçon fait une fixette sur une fille, aucun défi n'est trop trivial s'il lui permet de faire le paon.
Commenter  J’apprécie          170
JIEMDE   14 août 2020
Ohio de Stephen Markley
Et puis ils étaient partis, créatures infinitésimales arpentant la surface du temps, essayant en vain d'exprimer des rêves éternels, errant depuis leur naissance à travers des cieux solitaires.
Commenter  J’apprécie          170
Stockard   27 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
Depuis longtemps elle avait remarqué que les gens considèrent, parfois inconsciemment, leurs années de lycée comme une période fondatrice. Il suffisait de les lancer sur le sujet et d'un coup ils avaient plein d'histoires terrifiantes et merveilleuses qui étaient le terreau d'autant de romans.
Commenter  J’apprécie          160
Stockard   22 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
Lui, ce qu'il savait faire, c'était mettre son chagrin en quarantaine, le garder pour les moments où il l'aurait à lui tout seul, et alors le sortir et le briquer comme un pistolet ancien.
Commenter  J’apprécie          160
Stockard   29 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
Sans vouloir être agressif, vous vous êtes jamais dit que l'amour c'est peut-être une grosse arnaque montée par Hollywood pour nous refourguer des films, des bagues en diamant, du shampooing et des pilules pour bander ?
Commenter  J’apprécie          151
Stockard   18 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
Leur histoire n'avait rien eu d'un conte de fées. Ils s'étaient séparés l'été suivant la fin du lycée. Sans rentrer dans les détails, elle lui avait arraché le coeur avant de le dévorer sous ses yeux.
Commenter  J’apprécie          150
Stockard   19 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
La première fois qu'il alla chez Lisa, il fut obligé de l'interroger. Il y avait beaucoup trop de photos de cette belle Asiatique au milieu d'une famille blanc Tupperware. Elle lui expliqua que son père s'était enfui lors de la chute de Saïgon et que des parents éloignés s'étaient arrangés pour le faire venir au Texas. Il avait fini par s'inscrire à l'université de l'Ohio, où il avait rencontré et mis enceinte une jeune femme de son groupe d'étude biblique. En bons chrétiens, ils s'étaient mariés autour d'un ventre rebondi, mais papa avait disparu peu de temps après la naissance de Lisa, peut-être reparti au Vietnam pour voir si sa famille était encore en vie, mais plus vraisemblablement évanoui dans la nature comme tous les pères à la bite pas fiable.
Commenter  J’apprécie          130
Christels   28 mars 2021
Ohio de Stephen Markley
Nous entretenons avec le ciel de l'endroit où nous avons vu le jour une intimité qui dépasse le mouvement des nuages ou le clignotement des étoiles. Le ciel au dessus de chez nous s'apparente au moment où le parachutiste tire sur la corde et est aspiré vers l'éther. Nous aurons beau courir le monde et assister à des couchers de soleil, des aurores et des tempêtes plus spectaculaires, lorsque nous apercevons ces champs, ces forêts, ces buttes et ces rivières ancrés dans notre mémoire, notre mâchoire se serre. La corde tirée nous arrache à la chute.
Commenter  J’apprécie          121
Tricia12   19 janvier 2021
Ohio de Stephen Markley
Nous entretenons avec le ciel de l'endroit où nous avons vu le jour une intimité qui dépasse le mouvement des nuages ou le clignotement des étoiles. Le ciel au-dessus de chez nous s'apparente au moment où le parachutiste tire sur la corde et est aspiré vers l'éther. Nous aurons beau courir le monde et assister à des couchers de soleil, des aurores et des tempêtes plus spectaculaires, lorsque nous apercevons ces champs, ces forêts, ces buttes et ces rivières ancrés dans notre mémoire, notre mâchoire se serre. La corde tirée nous arrache à la chute.
Commenter  J’apprécie          100



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Ces noms communs sont-ils masculins, féminins... ou les deux ?

Pétale

masculin
féminin
les deux

10 questions
1608 lecteurs ont répondu
Thèmes : langue française , masculin , fémininCréer un quiz sur cet auteur