AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.05 /5 (sur 29 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Brooklyn, New York , 1943
Biographie :

Stephen Mitchell est poète, traducteur, écrivain et anthologiste.

Il a étudié à la Sorbonne à Paris, à la Massachusetts Amherst et à Yale et a dés-étudié par le biais d´une pratique intensive du zen.

Il est mondialement reconnu pour la qualité, la modernité et l´originalité radicale de ses traductions de textes spirituels et poétiques.

Stephen Mitchell a reçu deux fois le Harold Morton Landon Translation Award de l´Academy of American Poets.

Il a co-écrit avec sa femme Byron Katie (1942) le best-seller Aimer ce qui est.

Source : http://www.synchronique-editions.com/catalogue-auteur-auteur4.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Stephen Mitchell   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
GabySensei   11 janvier 2012
L'Eternelle Sagesse du Tao - Le Rire de Tchouang Tseu de Stephen Mitchell
Va au-delà de toi-même.

Va au-delà du monde.

Va au-delà de toute existence.

Lorsque tu pénètres aussi loin,

tu brilles de la clarté originelle.

Tu prends conscience que tu es seul

dans le vaste univers

et que toutes choses ne sont rien d'autre que toi.

Tu te débarrasses du passé et du présent

et entre là

où il n'y a ni être ni non-être.
Commenter  J’apprécie          170
GabySensei   04 août 2015
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
Tu as foi en moi ; aussi vais-je

T'exposer ce qu'est la sagesse,

Ce secret de vie : le comprendre

Bannit à jamais la souffrance.



C'est cela, la sagesse vraie

Qui transcende tous les savoirs ;

Son expérience est intuitive,

Éternelle et source de joie.



Qui n'a pas foi en mes préceptes

Ne parviendra jamais à moi ;

Sans fin, il revient en ce monde

Et transite de mort en mort.



Ma forme non-manifestée

Pénètre l'univers entier ;

En moi existent tous les êtres,

Mais je suis si étonnamment



Vaste, si au-delà des êtres,

Que, bien que ce soit ma puissance

Qui les conçoive et les soutienne,

Je les excède infiniment.



Comme le vent toujours mouvant,

Qui va partout mais reste

Dans les limites de l'espace,

Tous les êtres restent en moi.



Ils retournent dans ma matrice

Au terme du cycle cosmique -

Ce qui fait cent cinquante mille

Milliards de tes années terrestres -



Et un nouveau cycle débute,

Où je les renvoie à nouveau,

Déversant dans mon abondance

D'innombrables formes de vie.



Ces actions ne me lient en rien :

Je me tiens à l'écart de toutes,

Indifférent à leur issue,

Radieux, serein et détaché.



Sous ma main, la Nature en gendre

Tous les êtres, toutes les choses

Animées ou inanimées,

Et fait tourner la roue du monde.



Les imbéciles me méprisent

Sous mon incarnation humaine,

Aveugle à ma vraie nature :

Le Seigneur de Vie et de Mort.



[...]



Je suis commencement et fin,

Origine et dissolution,

Foyer, refuge, amant fidèle,

Matrice et germe impérissable.



Je suis la chaleur du soleil,

Je retiens ou verse la pluie ;

Je suis la mort et l'immortel,

Et tout ce qui est ou n'est pas.



(P114-117)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
GabySensei   14 mai 2014
Gilgamesh : Le premier roman de l'humanité de Stephen Mitchell
Mais notre vie est courte, et soudain elle rompt

Comme un roseau parmi les grands bouquets de joncs :

Un superbe jeune homme - une adorable vierge -

La mort vient et les cueille à la fleur de leur âge.

La mort que nul ne voit - elle nous brise tous,

Soudainement, sauvagement, jeune ou vieux,

Elle nous brise tous. Portant, nous bâtissons

Des maisons, contractons, partageons l'héritage -

Nous luttons comme si la mort n'existait pas.

Mais le vent se lève et la rivière déborde

Et nous emporte au loin comme des éphémères

Glissant au fil de l'onde : nous voyons se lever

Le soleil ; mais bientôt, nous ne sommes plus rien.

Le dormeur et le mort - vois comme ils se ressemblent !

Pourtant, l'un se réveille et ouvre les paupières

Alors que l'autre part pour ne plus revenir.

Qui peut deviner quand son dernier jour se lève ?

Car l'assemblée des dieux décide de nos sorts,

La mort comme la vie, ils l'imposent à l'avance -

Mais notre dernier jour, ils le gardent secret.



(P169)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
GabySensei   04 août 2015
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
Sache que je suis la matrice

D'où surgit l'ensemble des êtres ;

C'est en moi que naît l'univers,

C'est en moi qu'il sera détruit



Il n'est rien de plus primordial

Que moi : les mondes et les êtres

Sont tous suspendus en moi, comme

Un rang de perles sur un fil.



Je suis la clarté de la lune

Et du soleil, le son dans l'air,

La syllabe Ôm dans le Véda,

Et je suis la saveur de l'eau.



Je suis le parfum de la terre

Et la virilité des hommes,

L'éclat du feu, la vie des êtres,

Et l'abstinence des ascètes.



Je suis le germe primordial

Au sein même de tous les êtres,

La sagesse de ceux qui savent,

La splendeur des grands de ce monde.



Je suis la force chez le fort

Libre d'attache et de désirs,

Et je suis le désir lui-même

Lorsqu'il se conforme au devoir.



(P99)
Commenter  J’apprécie          91
GabySensei   04 août 2015
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
Que sont l'action et l'inaction ?

Cela trouble même les sages ;

Je vais donc te le révéler

Pour t'abriter de tout danger.



Tu dois savoir différencier

Action, erreur et inaction.

La vraie nature de l'action

Est subtile autant qu'insondable.



Celui qui perçoit l'inaction

Au cœur de l'action, et l'action

Au cœur de l'inaction - ce sage

Agit dans l'esprit du yoga.



Sans aucun désir de succès,

Sans peur de l’échec, insensible

Aux résultats, il brûle ses

Actions au feu de la sagesse.



Détaché de tout résultat,

Impassible et indépendant,

En vérité, il ne fait rien,

Même au plus fort de ses actions.



Il n'est rien que cet homme attende

Ou puisse craindre : il est serein,

Pur, libéré des possessions ;

Et seul son corps prend part aux actes.



Satisfait quoi qu'il se produise -

Succès, échec, plaisir, souffrance -,

Ses actions ne l'enchaînent point

Car il se contente d'agir.



Enraciné dans la sagesse,

Il s'est affranchi de ses liens :

Tous ses actes se font offrandes

Et finissent par se dissoudre.



(P71)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
GabySensei   04 août 2015
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
Jusqu'au royaume de Brama,

Tout individu doit renaître :

Mais, Arjuna, ceux qui m'atteignent

Plus jamais ne se réincarnent.



Si tu comprends qu'un seul jour ou

Qu'une seul nuit de Brahma

Dure quatre milliard d'années,

Tu comprend la nuit et le jour.



A l'aube, les choses émergent

Des fonds du non-manifesté ;

Le soir, les choses se résorbent

Au sein du non-manifesté.



Ces milliers d'êtres, dans un cycle

Sans début ni fin, se résorbent

Lorsque vient la nuit de Brahma,

Puis ils émergent à nouveau.



Mais sous ce non-manifesté,

Il existe un état latent,

Une vie primordiale qui

Subsiste quand tout se résorbe.



C'est là le non-manifesté

Éternel, c'est le but ultime,

Ma demeure suprême ; l'homme

Qui l'atteint ne renaît jamais.



(P108)
Commenter  J’apprécie          70
GabySensei   04 août 2015
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
L'homme supérieur est celui

Dont l'esprit maîtrise les sens ;

Détaché de tout résultat,

Il vit le yoga de l'action.



Agir lorsqu'il te faut agir

Est préférable à l'inaction ;

La survie même de ton corps

Tient à des actions impérieuses.



Le monde entier devient esclave

De son affairement constant ;

Si tu veux vraiment être libre,

Que chaque action soit une offrande.



[...]



Mais qui se délecte du Soi,

Qui s'en contente et sait trouver

La paix parfaite dans le Soi,

N'a plus alors besoin d'agir



Car il n'a plus rien à attendre

De l'action ou de l'inaction :

Dorénavant, cet homme-ci

Ne dépend plus que de lui-même.



Sans te soucier des résultats,

Plie-toi aux actions nécessaires ;

En renonçant à toute attache,

Tu accomplis le bien suprême.



(P59-61)
Commenter  J’apprécie          60
leonce   11 juin 2021
Bhagavad Gita : Le chant du Bienheureux de Stephen Mitchell
Ni chagrin ne l'abat, ni plaisir ne l'excite.

Il habite au-delà du trouble des passions

des colères, des peurs...

à nul être asservi par les liens de la chair, il accueille le malheur sans cri de désespoir et le bien sans joie exaltée. C'est un muni, un sage...
Commenter  J’apprécie          70
zenzibar   24 mars 2015
L'Eternelle Sagesse du Tao - Le Rire de Tchouang Tseu de Stephen Mitchell
Te fais tu du souci pour le monde?

Penses tu qu'il a besoin de conseils?

Les cieux ne tournent-ils pas d'eux-mêmes?

Le soleil et la Lune ne se trouvent-ils pas à leur place?

Quelle intelligence est derrière tout cela?

Qu'est-ce qui créée toutes ces connections ?

Qu'est-ci qui sans le moindre effort,

fait que tout se passe le moment venu ?

Y a t-il quelque mécanisme caché

qui fait la vie telle qu'elle est ?

Qu'est-ce qui fait que les choses se passent

exactement comme elles se passent ?

Les nuages font-ils la pluie,

ou est-la pluie qui fait les nuages?

Quelle force les gonfle et les crève ?

Les vents se lèvent au nord

Les vents se lèvent à l'ouest, à l'est,

et voguent à travers les cieux.

Qu'est-ce qui sans le moindre effort,

engendre cette immense joie ?



Commenter  J’apprécie          50
Kenehan   25 octobre 2013
Gilgamesh : Le premier roman de l'humanité de Stephen Mitchell
Noble et puissant Shamash, soleil resplendissant,

Délectation des dieux, enlumineur de monde,

Qui s'élève et fait naître aussitôt la lumière

Sur la Terre et aux cieux ! Tu donnes forme aux choses,

Tu découpes les pics, éclaire les vallées,

Fais disparaître l'ombre et reculer le mal,

Puis tu ouvres les yeux des hommes et des bêtes,

Et nous te regardons, le cœur empli de joie -

Protège mon enfant.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

DC Comics

Parmi les personnages suivants, lesquels ne font pas parti des membres fondateurs de la Justice League ?

Batman
Robin
Wonder Woman
Martian Manhunter
Green Lantern

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : super-héros , bande dessinée , batmanCréer un quiz sur cet auteur

.. ..