AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.84 /5 (sur 37 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Lansing, Michigan , 1950
Biographie :

Sue Harrison est écrivaine.

Elle est diplômée summa cum laude de l'Université d'État du lac Supérieur (Lake Superior State University) avec un BA en langue et littérature anglaises.

Elle a également siégé au conseil d'administration du Lake Superior State University pendant huit ans.

Son premier roman Mother Earth Father Sky (Ma mère la terre, mon père le ciel) a été publié en 1990.

site:
http://sueharrison.com/

Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
bilodoh   03 juin 2020
Mon frère le vent de Sue Harrison
Coquille Bleue avait choisi ce nom elle-même, à la manière des hommes qui célèbrent ou se souviennent. Un nouveau nom à ajouter à ce qui avait été un nom porteur d’un esprit particulier, un nom qui dirait ce qui ne pouvait être dit autrement. Ainsi était-elle désormais Asahmaagikug.


Asahmaagikug — Je suis seule.



(Libre Expression, p.465)
Commenter  J’apprécie          100
bilodoh   03 juin 2020
Mon frère le vent de Sue Harrison
Tu sais que le chagrin ne se contente pas de vriller le cœur, il obscurcit la vision. Seuls les grands sages distinguent le bien sur la terre quand ils sont en deuil.



(Libre Expression, p.50)
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
Il n'avait jamais aimé la mer mais, au cours de ce long hiver, il s'était surpris à attendre avec impatience les eaux plus calmes de l'été, où un homme pouvait sortir pêcher, loin d'une femme paresseuse qui ne lui accordait jamais de place dans sa couche, l'aguichait en agitant son tablier et en ouvrant les cuisses, mais exigeait fourrures et colliers pour la moindre nuit d'épouse.
Commenter  J’apprécie          40
Parthenia   26 août 2014
Ma mère la terre, mon père le ciel de Sue Harrison
Lorsque la boule ronde du soleil s'éleva à son zénith, Chagak trouva Traqueur de phoques.

D'abord elle ne le reconnut pas. Son visage enflé était recouvert du sang d'une blessure à la gorge, son ventre ouvert de la poitrine au sexe, mais quelque chose de profond en elle lui arracha un cri de douleur quand elle regarda le corps.

Traqueur de phoques tenait une lance à la main. Un autre corps gisait à côté de lui ; celui d'un étranger. L'homme portait une blessure sanglante à l'épaule et une autre au milieu de la poitrine. Ses pieds étaient peints en noir. Il portait un parka en fourrure de loutre et de peaux de lamantin, mais il n'était pas décoré à la manière d'une tribu que Chagak connût, ce n'était ni les commerçants appelés les Hommes Morses, ni le peuple de sa mère, les Chasseurs de Baleines. Peut-être faisait-il partie du Peuple des Caribous ? Une tribu lointaine dont parlaient parfois les Chasseurs de Morses. Mais pourquoi les Caribous auraient-ils quitté leur village pour venir dans les îles ? Le Peuple des Caribous ne faisait pas de commerce. Il ne savait rien des ikyan ou des animaux de la mer. De plus ces hommes n'étaient-ils pas grands et de teint clair ? Cet étranger était petit et, même décolorée par la mort, sa peau était sombre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
L'âge venant, un homme comprend les manières des autres. Il apprend à observer les yeux, le jeu de la mâchoire, le mouvement des doigts.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
Les femmes doivent travailler plus dur, faire sécher la viande et stocker l'huile afin que nous puissions nous nourrir pendant de nombreux mois. Peut-être l'an prochain n'y aura-t-il plus de baleines.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
Un homme ne choisit pas d'être le chef ou non. C'est le peuple qui choisit. Les membres d'une tribu suivent la sagesse d'un homme; ils suivent un chasseur aguerri. Ils sont prêts à te suivre.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
Il est... il est comme le vent. Le vent souffle et apporte des vagues qui détruisent un village, ou bien le vent souffle et apporte le corps d'une baleine pour que chacun ait de l'huile. Bienfaisant et malfaisant, les deux, tu vois, et peu lui importe que ce soit l'un ou l'autre.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
Elle n'était pas ce que la plupart des hommes attendaient d'une épouse, mais c'était une femme, qui savait coudre et préparer les peaux.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 décembre 2014
Ma soeur la lune de Sue Harrison
II faut dire que les Chasseurs de Baleines parlaient la même langue que les Premiers Hommes, même si certains mots se prononçaient différemment, avec un rythme plus rapide, comme si, en chassant la baleine, les gens avaient appris à aller plus vite, même dans leur langage.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..