AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.89/5 (sur 423 notes)

Nationalité : Japon
Né(e) à : Préfecture d'Iwate , 1990
Biographie :

Sugaru MIAKI est à l'origine un mangaka, qui a débuté en 2011 sous le pseudonyme "Genfûkei", en publiant d'abord uniquement sur internet. En 2013, il publie son premier roman papier, un roman destiné à un public jeunes adultes, traduit en français "Pour trois jours de bonheur, j'ai vendu le reste de ma vie" et édité par les éditions Akata en 2019.
Il poursuit depuis dans cette veine du roman court, mettant en scène des jeunes gens en perte de repères et confrontés à la solitude dans la société actuelle japonaise.

Source : Editions Akata
Ajouter des informations
Bibliographie de Sugaru Miaki   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
Quand une fille normale ne s’habille pas et n’agit pas de façon normale, c’est que quelque chose de pas normal lui est arrivé.
Commenter  J’apprécie          130
Si tu n'as pas peur de mourir... c'est parce que tu ne connais pas la joie de vivre.
Commenter  J’apprécie          90
La plupart des perdants parlent de leurs déconvenues comme si, dans leur prochaine vie, ils allaient forcément connaître un grand succès. Ils pensent qu'avoir traversé de nombreuses épreuves leur garantit de ne plus jamais échouer. Ces types-là, moi y compris, commettent une erreur fondamentale. Certes, les perdants s'y connaissent en matière d'échec, mais s'y connaître en réussite, ça n'a absolument rien à voir. Corriger ses fautes ne signifie pas pour autant que le succès nous attend. A la place, tout ce qu'on découvre, c'est une ligne de départ grise. Et ça, les perdants ne le comprennent pas.
Commenter  J’apprécie          60
Parfois, les autres ont une meilleure vision de nous que nous même.
Commenter  J’apprécie          80
— M. Kusunoki, réfléchissez une seconde. Si votre vie ne vous rapporte que 300.000 yens, c'est parce qu'en trente ans, vous n'accomplirez rien de grand. Alors comment pouvez-vous sérieusement croire que vous serez capable de faire quoi que ce soit de notable en trois mois ?
— Je n'ai pas envie de baisser les bras avant même d'avoir essayé.
— Ce n'est pas en si peu de temps que vous pourrez rattraper toute une vie d'erreurs et de mauvais choix. Ceci dit, trois mois, c'est suffisamment long pour ne pas rester les bras croisés. À mon avis, il serait bien plus judicieux d'utiliser le temps qu'il vous reste pour vous créer des petits moments de bonheur, non ? Il faut savoir tirer des bénéfices de ses défaites...
Commenter  J’apprécie          40
Le jour où le ciel est gris, le soleil n'a pas disparu à tout jamais.
Commenter  J’apprécie          60
Je vais mourir bien sagement. Je vais revenir à ma vie modeste d'origine, en autarcie, où je n'attends rien de personne. Je pousserai mon dernier soupir dans l'ombre, tel un chat.
Commenter  J’apprécie          50
Le parasite est un personnage à gratter.
Commenter  J’apprécie          60
Apparemment, dans le coin... Il existe un bureau qui.. rachète la vie des gens.
Commenter  J’apprécie          50
Ce n’est pas parce que la mort approche que le monde sera plus tendre avec moi. J’aurais dû le savoir mais apparemment j’espérais encore un peu.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Sugaru Miaki (306)Voir plus

Quiz Voir plus

Lettres secrètes

Qui est le personnage principal ?

Nicolas
Mathilde
Marie
Magali

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Lettres secrètes de Marie-Hélène DelvalCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}