AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.19/5 (sur 202 notes)

Nationalité : Pays-Bas
Né(e) à : Leyde , le 24/02/1974
Biographie :

Susan Smit est une écrivaine, femme de lettres, chroniqueuse et mannequin néerlandaise.

Elle travaille comme modèle et comme chanteuse pendant une courte période avec le groupe JKP Project.

À l'âge de 26 ans, elle est diplômée de l'Université d'Amsterdam en études culturelles, avec comme matière principale la langue et la littérature néerlandaise.

Pendant ses études, Susan est fascinée par le thème de la "sorcière". Après avoir obtenu son diplôme en 2000, elle se rend aux États-Unis pour poursuivre ses études dans ce domaine. Elle se familiarise avec les rituels, l'utilisation de la magie et des herbes, et finalement est initiée comme sorcière.

Son premier livre est intitulé "Heks. Een magische reis door de westerse spiritualiteit kwam" (qui peut se traduire par : Sorcière. Un voyage magique à travers la spiritualité occidentale) est publié en 2001 puis réimprimé douze fois.

Elle est également régulièrement chroniqueuse dans les magazines Happinez, Ouders van Nu et BOEK. À la télévision, on peut la voir dans l'émission Vandaag où elle discute de nouveaux livres.

Susan Smit est mère de deux enfants.

son site : https://www.susansmit.nl/
page Facebook : https://www.facebook.com/susansmitauteur/
Twitter : https://twitter.com/susansmitauteur
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Susan Smit   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le premier roman de la collection Les ailleurs, "La Sorcière de Limbricht" de Susan Smit, est disponible en librairie et en ebook. Plus d'informations https://bit.ly/lasorcieredelimbricht Pour vous procurer le livre : - Notre site : https://editionscharleston.fr/products/susan-smit-la-sorciere-de-limbricht-grand-format - Fnac : https://livre.fnac.com/a17138413 - Amazon : https://www.amazon.fr/dp/2368128581 - Cultura : https://www.cultura.com/p-la-sorciere-de-limbricht-9782368128589.html Retrouvez-nous sur et sur les réseaux sociaux : - Instagram : https://www.instagram.com/editionscharleston/?hl=fr - Facebook : https://www.facebook.com/Editions.charleston - Twitter : https://twitter.com/LillyCharleston - LinkedIn : https://www.linkedin.com/showcase/editions-charleston/

+ Lire la suite

Citations et extraits (59) Voir plus Ajouter une citation
Ma grand-mère disait toujours que la nature n'est pas là pour les humains. Elle n'inflige pas de punition et ne fait rien pour nous plaire, elle ne nous accorde tout bonnement aucune attention. Nous pouvons mettre son cours à notre profit dans notre intérêt et jouir de sa beauté; parfois il nous semble brièvement pouvoir la dompter, mais nous sommes finalement asservis à elle. Elle parcours son propre cycle - croissance, floraison, déclin, mort et renaissance- parce qu'elle n'a pas le choix. La seule chose que puisse faire le paysan ou la paysanne, c'est apprendre à connaître les lois et les dispositions de la nature, comprendre l'agencement de toutes les formes de vie et découvrir comment s'y adapter. Ce n'est pas une question de prédiction magiques, il suffit d'avoir une vue d'ensemble de l'organisation de la nature vivante et d'en tirer ses conclusions.
Commenter  J’apprécie          302
Si une personne férue des grands espaces est une sorcière, j'en suis assurément une. Mon lieu de culte n'est pas l'église en tant que bâtiment, mais les champs, la lande, le bois. Si je lève les yeux vers le ciel, je n'y vois pas de chérubins potelés, mais les étoiles et la lune, les nuages se hâtant de dépasser le soleil qui les ourle de doré. Nous, les humains, nous croyons maîtres et seigneurs des terres et des domaines, mais les lieux que nul ne revendique sont le royaume de la nature où tout ce qui pousse est sacré. Tous les éléments font partie d'un splendide cœur sacral, d'un ensemble parfait, complémentaire et interdépendant. Là, rien n'est inférieur à moi. Il ne s'y trouve rien que je dois écraser ou plier à ma volonté.
(p.193)
Commenter  J’apprécie          182
C'est au tour de l'autre pouce d'être inséré entre les lames. Cette fois, je laisse ma main là où elle est. Ma réaction à la douleur s'atténue, je n'éprouve plus l'envie de m'échapper, de contre-attaquer, mais me renferme comme un escargot en danger qui rentre la tête dans sa coquille. C'est ce qui m'a entravée toute ma vie - ne plus entrer en contact avec d'autres en cas de douleur ou de chagrin - me vient à point maintenant.
(p.201)
Commenter  J’apprécie          170
En vieillissant, on s'habitue à ce que les gens ne vous regardent plus. Chez les femmes, la vieillesse est apparemment laide, humiliante, menaçante. Le regard des gens vous ignore, se fixe sur quelque chose derrière vous ou à côté de vous. Vous êtes un obstacle gênant à leur vue - dénué de beauté, de fertilité et donc d'utilité.
(p.18)
Commenter  J’apprécie          174
À mon étonnement, je vis que la gouvernante du vicaire Kusters se tenait dans notre cuisine. Elle joignait les mains comme si elle priait.
.....
- Eh bien, voilà, chuchota-t-elle, monsieur le vicaire souffre d'un problème d'homme.
Elle plissa des yeux sans rien ajouter.
- Il a du mal à uriner ? la questionnai-je.
Cela me paraissait improbable car il était encore jeune.
Elle secoua la tête et baissa les yeux.
- Est-ce un problème qui se présente au lit ? demandai-je carrément.
Sans me regarder, elle opina du bonnet.
- Dans ce cas, j'ai ce qu'il faut.
Je fus bien aise de pouvoir me détourner car j'avais les joues brûlantes.
Je lui donnai un sachet d'armoise citronnelle et de graines de persil pour stimuler la virilité.
- Faites-en une tisane dont vous lui ferez boire un verre par jour.
Commenter  J’apprécie          150
Il faut plus de courage pour être heureux que pour être malheureux.
Commenter  J’apprécie          110
Vieillir commence dans le bas du dos qui fait des siennes quand on s'assied ou travaille trop longtemps dans la même position....
...C'est avec stupéfaction que j'examine ce corps rabougri, ces mains tremblantes. Chaque mouvement se fait lentement, par heurts et saccades, alors que j'envisageais une ligne fluide et régulière. Et pourtant, quelque part en moi, j'entends toujours la même mélodie. Mon cœur n'est pas vieux.
Commenter  J’apprécie          60
C'est possible d'aimer quelqu'un qu'on n'a plus. C'est peut-être même plus facile. L'être aimé ne peut plus rien pour vous, il ne peut donc pas vous décevoir. On peu laisser livre cours a son amour et cela vous embrase le coeur.
Commenter  J’apprécie          60
❝ Le temps ne guérit pas les blessures. La douleur était là et ne m’a plus jamais quittée. ❞
Commenter  J’apprécie          00
❝ Tout glisse avec le temps. Tout s’accumule, vacille et risque de renverser. ❞
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Susan Smit (244)Voir plus

Quiz Voir plus

Créatures mythiques

A quelle mythologie appartiennent les Valkyries ?

nordique
maghrébine
slave

12 questions
61 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}