AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.67 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Sylvain Fuchs est ingénieur, la quarantaine, et bien que possédant initialement une attirance pour l'univers littéraire, il s'est passionné pour les sciences à l'occasion de ses études.

Prenant conscience au fil de ses réflexions et lectures que les différentes sagesses, connaissances et philosophies n'ont pas toujours été aussi éloignées et cloisonnées qu'à l'heure actuelle ; il a souhaité suivre et poursuivre les travaux de tous ceux qui, aujourd'hui, empruntent les chemins de traverse de l'interdisciplinarité pour partir en quête des éléments communs et fondateurs de la connaissance.

L'approfondissement de chaque discipline a porté ses fruits et jamais l'acuité du regard scientifique n'a été aussi grande. Peut-être qu'aujourd'hui, comme vient en son heure le temps de la récolte, faut-il envisager de rapprocher à nouveau toutes ces disciplines qui se sont dispersées en même temps qu'enrichies.

En plus de son premier essai Mimésis, Intersubjectivité et relation sociale, paru aux Éditions du Puits de Roulle, Sylvain Fuchs vous propose d’initier ou de poursuivre la réflexion sur son site :

http://www.mimesis-sfuchs.com

Sylvain Fuchs est l'auteur de l'essai : "Mimesis - Intersubjectivité et relation sociale".

Bonne lecture !

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Sylvain Fuchs
SFuchs   17 avril 2016
Sylvain Fuchs
Chaque individu est une perle de cristal, et chaque perle de cristal réfléchit non seulement la lumière de chaque autre cristal, mais aussi chaque autre reflet dans tout l’Univers.
Commenter  J’apprécie          120
colimasson   16 octobre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
Cette dissipation du lien communautaire pourrait être à l’origine d’une certaine dépression sociale, allant du désengagement civique jusqu’à la dépression tout court, en passant par un sentiment diffus de solitude qui tend à se généraliser à l’instar des antihéros qui peuplent les romans de Houellebecq.
Commenter  J’apprécie          90
colimasson   31 août 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
Tout le paradoxe du sujet conscient de soi vient du fait que pour affirmer son autonomie et son existence, c’est avant tout face aux autres ou face à ce qu’il n’est pas qu’il doit le faire. Cette découverte de soi dans le regard de l’autre pose ainsi toute l’ambivalence de l’affirmation. Pour m’affirmer en tant qu’autonomie, il doit y avoir en moi quelque chose de ‘autre, et cette présence de l’autre en moi, en même temps qu’elle rend possible cette affirmation le contredit dans les termes, la déstabilise immédiatement dans sa suffisance définitive.
Commenter  J’apprécie          80
colimasson   01 octobre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
Comme tout système dynamique, les sociétés humaines et leurs membres sont tiraillés entre un impératif de stabilité et de cohérence d’une part, et une aspiration à l’évolution et au progrès d’autre part.
Commenter  J’apprécie          80
anti   12 avril 2016
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
La façon de concevoir son rapport à l’autre est déterminante dans la forme sociale qui émerge au sein d’une communauté humaine. Dans la société traditionnelle africaine, Thomas Mur nous expose cette relation en termes de liens moraux, contractés les uns envers les autres au fil des services rendus et des dettes mutuelles tacites qui en découlent. Ainsi, le statut social de la personne dépend en grande partie de sa capacité à assis-ter autrui, notamment sur le plan matériel puisque la question des ressources se pose avec beaucoup plus d’acuité en Afrique qu’en Europe. L’homme de statut social élevé n’accumule donc pas de richesses comme sous nos latitudes, puisqu’il consacre ce qu’il gagne à pourvoir aux besoins de ceux qui n’ont pas ses aptitudes et son talent. Son habileté, son intelligence et sa magnanimité font de lui un chef, un guide et un arbitre reconnu au sein de la communauté.

L’interdépendance des individus est vécue comme un état de fait dans la société béninoise, lors-qu’en Occident elle est perçue comme un fardeau potentiel dont il faut s’alléger ou se débarrasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
colimasson   23 octobre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
[…] si les sociétés européennes peuvent sembler particulièrement avancées sur les questions de tolérance, la reconnaissance d’un « droit à la différence » pour autrui n’implique par forcément la réciproque de sa part, sauf à considérer que ses catégories soient nécessairement les nôtres, ce qui revient à paradoxalement… nier son altérité !
Commenter  J’apprécie          50
colimasson   03 septembre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
Considérons désormais que, dans ce triangle de la rivalité et du désir, l’élément objet soit confondu avec l’un des deux sujets. Cela est rendu possible si l’un des sujets manifeste une certaine confiance en soi, signe d’autosuffisance. Alors, la rivalité mimétique se transforme en l’aspiration de l’un des sujets à rejoindre l’autre sujet-modèle qu’il prend pour exemple, pour but à atteindre, non pas pour ses qualités intrinsèques, mais pour son seul statut manifesté d’individu suffisant : c’est la stratégie narcissique, consistant à attirer à soi le regard envieux des autres, justifiant a posteriori et de façon autoréalisatrice la valeur de soi que l’on a eu le souci d’afficher. Ainsi, la confiance en soi attire les éléments de contexte permettant de se renforcer d’elle-même tandis que, de la même façon, la mésestime de soi attire les regards d’opprobre conduisant à une dépréciation encore plus grande.
Commenter  J’apprécie          30
colimasson   27 septembre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
[…] le régime se retrouve face au paradoxe de devoir user d’un contrôle social toujours plus grand pour maintenir les individus dans l’illusion égalitaire, provoquant un rejet grandissant qui devra être compensé par un recours encore plus intense au contrôle social.
Commenter  J’apprécie          40
colimasson   25 octobre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
A la lumière de cette description des relations humaines et sociales selon le ternaire causal fondamental, nous pouvons génériquement définir celles-ci comme l’activité relationnelle dans un champ mimétique singulier.
Commenter  J’apprécie          30
colimasson   14 septembre 2019
Mimésis : Intersubjectivité et relation sociale de Sylvain Fuchs
[…] qu’un système voie les éléments de variété se multiplier au point de prendre le pas sur la similarité garante de la redondance au sein de la structure, et celui-ci risque de se disloquer. Toute idée de dynamique ou d’activité à son égard perd alors son sens.

A la lumière de cette fine réflexion d’Henri Atlan, nous pouvons désormais analyser la dérive ultranationale et l’utopie communiste. Dans un cas comme dans l’autre, il s’agit d’un phénomène de retour brusque à une société simplifiée et ordonnée, à une sorte d’appel collectif autoalimenté pour une recharge en redondance.
Commenter  J’apprécie          20
Auteur membre de Babelio voir son profil
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Sylvain Fuchs (3)Voir plus


Quiz Voir plus

Un quiz pour une certaine quizeuse

"La Joconde" est un tableau qui a été peint par ?

Le Titien
Léonard de Vinci
Raphaël
Michel-Ange

10 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : art , peinture italienneCréer un quiz sur cet auteur