AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.22 /5 (sur 61 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 09/06/1971
Biographie :

Mariée et mère de trois enfants, Sylvie Bougeot écrit depuis de nombreuses années.

Elle a écrit plusieurs nouvelles policières dont l’une, publiée dans un recueil de nouvelles, "De bien étranges affaires" (2006), a remporté un prix au 2e concours de nouvelles policières de Bessancourt, décerné par Maxime Chattam, président du jury.

Elle est également auteure de trois romans policiers notamment "Chambre 312" (2017).

Sylvie Bougeot a travaillé comme chargée d'accueil à la banque à Sartrouville.

Ajouter des informations
Bibliographie de Sylvie Bougeot   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaoui   21 décembre 2017
Chambre 312 de Sylvie Bougeot
Commissaire à la criminelle depuis vingt-cinq ans, Dan Kiefer luttait chaque jour pour ne pas sombrer dans la psychose. Des images traumatisantes s’imprimaient sur sa rétine à chacune de ses découvertes macabres. Des corps violentés, torturés et retrouvés dans d’improbables postures. Des hommes, des femmes, des adolescents, des enfants et même des nourrissons qui payaient de leur vie, la folie meurtrière.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   21 décembre 2017
Chambre 312 de Sylvie Bougeot
Dan Kiefer luttait avec ses propres armes et la violence en faisait partie. Elle était devenue une maîtresse incontrôlable, envahissante et pourtant nécessaire. Face à un dément, pensait-il, il fallait pouvoir se préparer à la riposte. S’adapter à son mode de pensée, à son mode de fonctionnement, adopter les mêmes codes et le même langage que lui, c’était la clef pour obtenir arrestation et aveux.
Commenter  J’apprécie          30
LabiblideVal   26 décembre 2019
Chambre 312 de Sylvie Bougeot
Quel plaisir l'homme pouvait-il tirer du fait de tant salir, pervertir, humilier, blesser de jeunes proies sans défense? Était-il si lâche pour ne pas affronter des adultes tels que lui? Comment pouvait-on propager la peur, le stress et l'angoisse sans éprouver une once de culpabilité?
Commenter  J’apprécie          31
mimo26   26 septembre 2018
Chambre 312 de Sylvie Bougeot
Dan Kiefer ignora l’intervention de la psychiatre et continua à griffonner son bloc-notes.

- Les parents de la petite victime ont-ils été prévenus ?

- Les parents… Le père est en prison et la mère en cure de désintoxication…

- Beau tableau ! Mais les avez-vous tout de même contactés ?

- Non… J’ai pensé que peut-être vous pourriez…

- M’en charger ? On se repasse la patate chaude, hein… ? Kiefer tapota du bout de son stylo

le bloc sur lequel il était en train de noircir les pages. Il réclama les coordonnées des parents et les inscrivit en silence. L’image de cette femme éventrée dans la forêt lui revint en mémoire comme un cauchemar récurrent. Une véritable obsession.

- Je crois savoir que vous disposez également d’une section adultes, n’est-ce pas ?

- Oui, ils sont plus loin et séparés des enfants et des adolescents !

- C’est heureux ! Séparés par quoi ? Un mur de trois mètres, une clôture électrifiée...?

- Non, enfin... Par... une haie dans un souci d’harmonie et de bien-être !

- Dans un souci d’harmonie ? répéta-t-il en serrant les dents. Il inspira une grande bouffée d’air afin de poursuivre plus sereinement son interrogatoire. Mais enfin, Monsieur le Directeur, vous rendez-vous compte que vous exposez de jeunes proies à de dangereux criminels, je suis pratiquement sûr que, parmi vos pensionnaires, vous avez plusieurs prédateurs sexuels !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mimo26   26 septembre 2018
Chambre 312 de Sylvie Bougeot
derrière ses orbites, un épais nuage noirâtre se liquéfia soudain, entraînant l’alerte générale. Des silhouettes en blouses blanches s’agitaient de façon frénétique pour tenter de rapatrier les enfants à l’intérieur des pavillons, tandis que la pluie commençait ses ravages, lacérant les vitres de la voiture

avec une violence hors du commun. Les essuie-glaces s’affolaient sur le pare-brise qui luttait pour ne pas se briser sous la pression des trombes d’eau.

Stéphanie Boisleau poussa un hurlement qui fit tressaillir Kiefer. Une jeune enfant à peine âgée de quatre ans avait surgi de nulle part, se jetant sous les roues de la voiture, obligeant l’enquêteur à

freiner brusquement. Par chance, Dan maîtrisait parfaitement l’aquaplaning. La gamine, trempée jusqu’aux os, restait prostrée devant eux, le visage marqué par de sombres cernes qui auréolaient de profondes pupilles noires. Le visage cireux, le regard menaçant, elle continuait d’observer la

psychiatre et le commissaire encore ébranlés par l’incident.

Quelques secondes plus tard, une jeune infirmière s’était précipitée pour récupérer l’enfant.

- Alors la psy, on y va ? On se jette à l’eau ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura