AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.38 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Boistrudan , 1980
Biographie :

Née en Bretagne, Sylvie Folmer a suivi des études de Lettres et de Sociologie.
Elle a exercé les métiers de lectrice, rédactrice, animatrice d'ateliers d'écriture, responsable culturelle et bien d'autres. Désormais bibliothécaire, elle vit à Bordeaux.
Passionnée par l'Art de la Parole, elle s'est formée pendant près de 10 ans auprès de Henri Gougaud, conteur, écrivain et homme de radio. Elle a voyagé dans toute l'Europe pour recueillir des histoires. En Inde, elle a approfondi sa connaissance des textes mystiques et des contes de sagesse auprès du Dr. B. Prasad Tripathi.
Son premier ouvrage intitulé « Les Loups » inaugure une nouvelle collection autour des contes et légendes, chez Albin Michel. Il a reçu le prix littéraire Première Création de l'Association Régionale des Universités d'Aquitaine ainsi que le Prix d'Honneur du concours littéraire de l'Académie poétique et littéraire de Provence en 2011 dans la catégorie Contes.

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
PleinSoleil   04 avril 2014
Le chant des fées de Sylvie Folmer
Comme une larme tombée du ciel (Indonésie)



Elle était debout en haut de la montagne. Au-dessus d’elle, le ciel s’enflammait. Ses cuisses dures avaient ployé soudain et elle s’était retrouvée penchée tout au bord du vide, comme prête à plonger, les mains agrippées à l’arête aiguë de la roche entre ses pieds.

Longtemps, elle avait contemplé la vie minuscule qui palpitait en bas dans la vallée. Comme les lumières s’allumaient au village, les grands yeux tristes de la fée s’étaient emplis de nuit. Elle s’était redressée, une moue boudeuse aux lèvres. Non, décidément, d’aussi loin, elle ne pressentait rien. Il allait lui falloir descendre de ses hautaines solitudes.

En un las soupir, elle avait laissé tomber sa robe rouge, coquelicot froissé, au bas de ses reins orgueilleux. A chaque début de siècle, c’était ainsi. La fée s’en allait prendre le pouls du monde des hommes, écouter de tout près comment leur cœur battait. Et, pour sentir cela, pour le sentir véritablement, il lui fallait se glisser dans la peau du plus fragile d’entre eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
PleinSoleil   04 avril 2014
Le chant des fées de Sylvie Folmer
Elle était toute la beauté du monde, la fée Margalide. Ses journées, elle les passait à danser et la nuit, ses éclats de rire trouaient l’obscurité. Un jour, les dames de l’ombre en avaient été jalouses et l’avaient enfermée, serrée à pouvoir tout juste respirer, dans une pelote de soie rouge.

Depuis, entre les cailloux du chemin, au bout d’un rameau fleuri, dans le cours d’une rivière, la fée Margalide laissait partout courir un brin de fil écarlate, attendant patiemment qu’on la délivre.

Un matin,
Commenter  J’apprécie          80
marieclairec   24 octobre 2016
Les loups : Légendes, peurs bleues, fables et fantaisies du temps où ils étaient à nos portes de Sylvie Folmer
Amarok a accepté d'envoyer ses enfants sur terre. Quand les premiers loups sont apparus sur la banquise, les hommes les ont trouvés si beaux qu'ils en ont fait leurs maîtres. Ils les ont regardés chasser en meute, éloigner les bêtes vives et encercler sans bruit le malade ou le plus faible. C'est ainsi que les enfants d'Amarok ont appris aux hommes à vivre dans leur pays. Et que les hommes ont su que le caribou avait besoin du loup comme le loup avait besoin du caribou.
Commenter  J’apprécie          50
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz dominos (6) - niveau expert ⚠️

James Hadley Chase

Le grand sommeil
Le faucon de Malte
Pas d'orchidées pour Miss Blandish
Le crime de l'Orient-Express

15 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur cet auteur