AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.52 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Marseille , 1965
Biographie :

Sylvie Tanette est journaliste et critique littéraire.

Sylvie Tanette a travaillé pour la chaîne culturelle de la Radio suisse romande (Espace 2), ainsi qu'au magazine L'Hebdo à Lausanne ou au quotidien Le Temps à Genève. En France elle a été chroniqueuse pour le Monde des Livres et à France Culture

Amalia Albanesi est son premier roman.

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
ARIANA HARWICZCRÈVE, MON AMOUR Lecture par Marie Vialle Rencontre animée par Sylvie Tanette Dans un coin de campagne perdu, une jeune femme lutte contre ses démons : l'ennui des jours, le tourment des nuits, le sentiment d'aliénation – à soi-même et au monde –, les pulsions de désir et de violence qui sans cesse l'assaillent et viennent peu à peu fissurer le tableau d'une vie domestique en apparence sans histoires. Monologue plein de rage et de rire noir, torrent de verbe dont le flot poétique et brutal, traversé de visions fulgurantes, brise toutes les idoles et met à mal toutes les conceptions figées dans lesquelles notre monde patriarcal s'échine à enfermer les femmes, Crève, mon amour est un roman d'une insolence radicale et incorruptible. Ariana Harwicz est née à Buenos Aires en 1977 et réside aujourd'hui près de Sancerre. Elle est l'auteure de pièces de théâtre et de quatre romans qui l'ont révélée dans le monde entier. Traduit dans une quinzaine de langues et sélectionné pour l'International Booker Prize en 2018, Crève, mon amour est son premier roman publié en France. À lire – Ariana Harwicz, Crève, mon amour, trad. de l'espagnol (Argentine) par Isabelle Gugnon, Seuil, 2020 Le jeudi 5 mars 2020 - 19H00
+ Lire la suite
Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
Agathethebook   28 mars 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
Je me souviens des premières semaines de notre mariage, j’avais l’impression d’être enfin sortie de ma vie. Vous passez des années à servir le thé dans le salon de vos parents, rougissante et silencieuse comme il se doit, des années à jouer au tennis avec vos amis en regardant du coin de l’oeil les garçons assis un peu plus loin sur des bancs, puis un jour vous êtes une épouse et vous vous rendez compte que rien ne vous a préparée à cela.
Commenter  J’apprécie          20
Flaubauski   15 juin 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
On est dans le Territoire du Nord, le coeur violent de l'Australie, selon la poétesse Myriam Watson, un coeur tout aussi grandiose que ravagé. Une région où contre l'Histoire officielle depuis des années les aborigènes s'épuisent à reconstruire leur mémoire, où les descendants d'immigrés essaient de mettre en valeur ce que leurs communautés ont apporté au pays. Ils sont tous obsédés par un passé qui leur a échappé.
Commenter  J’apprécie          20
Azallee92   15 mai 2019
A nos aïeux de Sylvie Tanette
Ce personnage de mère insécure devait tenir à des réalités, mais il relève en partie d'une fiction que la légende familiale a construite. Il y a une histoire de ma grand-mère que personne ne racontera plus, maintenant que mon père est mort, que tous sont morts....à cause du silence dont il a entouré les siens, j'ai mis longtemps à poser des questions, et quand je l'ai fait, il était trop tard, mon père ne pouvait plus répondre. Peut-être n'ai-je pensé à le questionner qu'au moment où je savais que je n'obtiendrais rien. Il y a parfois dans la vie des consentements aux silences.
Commenter  J’apprécie          10
ladyoga   14 février 2013
Amalia Albanesi de Sylvie Tanette
Quand ton arrière- grand-père est arrivé à Tornavalo, le village s'est arrêté de respirer.
Commenter  J’apprécie          20
Azallee92   27 avril 2019
A nos aïeux de Sylvie Tanette
C'est d'ailleurs quelqu'un qui a marqué de son tempérament l'ensemble de la famille Garcin, pour le meilleur et aussi pour le pire. Le pire est cette loi du silence, cette interdiction de se raconter, et surtout d'avouer ses souffrances.
Commenter  J’apprécie          10
esperluette12   14 octobre 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
Personne en France ne peut imaginer un paysage pareil, cette immensité écorchée, souffrante et somptueuse, semée de roches et de broussailles sèches. Et de temps en temps un arbre qui tord ses branches dans la fournaise. Nulle part je n'ai vu cette couleur de terre, ce rouge sombre qui envahit tout. Les jours de grand vent la ville est balayée par les bourrasques de poussière en fusion. Après on en retrouve dans les recoins des maisons, sur les vitres des voitures, dans les vêtements qu'on secoue.

Quand même c'est toujours un peu bizarre d'habiter là. Salinasburg c'est vraiment paumé et la première ville est à mille kilomètres.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   22 mai 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
Pour des gens comme moi, les Australiens des villes côtières, cette région des territoires du Nord était une terra incognita, aucun de nous n’y avait jamais mis les pieds. Je me souviens encore de l’excitante frayeur que ces lieux m’inspiraient tant ils me paraissaient exotiques. J’imaginais un espace infini, brûlant, Justin me l’avait décrit avec beaucoup de lyrisme lorsque nous nous sommes fiancés et je n’ai pas été déçue. C’était bien plus immense et mille fois plus somptueux que ce dont j’avais rêvé.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   22 mai 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
J’ai fréquenté l’un des meilleurs collèges pour jeunes filles de la ville, où on m’a enseigné l’art de devenir une jolie perruche qui ne se plaint jamais et ne se distingue en rien de ses semblables. Mon destin était d’épouser un politicien, un banquier ou un homme d’affaires, l’un des jeunes loups fréquentant le même club que mon père, mais je leur ai préféré Justin Callaghan qui vivait dans le bush, près du désert.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   22 mai 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
D’emblée je me suis bien entendue avec tout le monde. Je leur ai dit qu’à Salinasburg ils devaient inventer une Australie nouvelle, différente, mettre leur région en valeur, cesser de passer et de se prendre eux-mêmes pour des ploucs. En tant qu’habitants du centre du pays ils étaient porteurs d’une culture particulière, restait à savoir ce qu’ils étaient capables d’en tirer, voilà ce que je leur ai répété.
Commenter  J’apprécie          00
esperluette12   14 octobre 2019
Un jardin en Australie de Sylvie Tanette
Et dès le premier jour il y a eu cette atmosphère, comment dire ? Un sentiment de paix un peu étrange. On s'installe sous la galerie de bois à l'arrière de la maison, on regarde le jardin, le désert de l'autre coté de la barrière, les Hills tout au fond, et on peut rester des heures sans bouger. Jamais ailleurs je n'ai vu d'aussi beaux couchers de soleil.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

OUTLANDER T 2 LE TALISMAN

Comment est baptisée la petite fille que Claire met au monde à Paris ?

Truth
Verity
Faith

10 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Outlander, tome 2 : Le Talisman de Diana GabaldonCréer un quiz sur cet auteur
.. ..