AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Sylvie Yvert (46)


TheWind   17 avril 2017
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Après six longues, très longues années de descente aux enfers, j'étais rescapée, certes, mais orpheline, prisonnière et maintenant exilée...
Commenter  J’apprécie          180
Mimeko   05 juillet 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Franche et ayant la brusquerie des timides, je n'ai jamais su feindre quelque sentiment que ce soit.
Commenter  J’apprécie          140
Mimeko   04 juillet 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Lorsque chaque parole devient blessante comme une lame, le besoin de protection est une absolue nécessité. Et la méfiance s'installe toujours.
Commenter  J’apprécie          140
hcdahlem   26 février 2019
Une année folle de Sylvie Yvert
S’il y a eu un soleil à Austerlitz, c’est aussi parce que, en rentrant de l’expédition d’Égypte, Antoine a aidé Bonaparte à devenir Napoléon. Peu après son mariage de raison, il a quitté provisoirement Émilie pour rejoindre son maître au Caire. La ville poussiéreuse aux étroites ruelles encombrées de chameaux surchargés de ballots, la lumière dorée et la chaleur étouffante le surprennent, comme tout voyageur plongé dans ce mirage oriental qui inspire les poètes. Du bas des pyramides, il contemple ces quarante siècles qui ont précédé le nouvel Alexandre. Sa faveur naissante se confirme lorsque ce dernier lui offre le sabre recourbé du chef ennemi – Mourad Bey – qui vient d’être défait. Antoine se révèle bientôt un compagnon plein de franchise, de gaieté, lyrique à ses heures. C’est ainsi qu’il devient un intime du jeune prodige, tantôt pour suppléer son secrétaire – sa plume et sa subtilité ont été remarquées en sus de ses talents militaires –, tantôt, quand il cesse de parler politique, pour lui faire la lecture, privilégiant les histoires de fantômes dont il est paraît-il friand : « Voyons, monsieur l’enthousiaste, lisez-moi cette fameuse lettre de Lameillerie », demande Bonaparte abrité sous une mousseline pour se protéger des insectes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
vallalectrice   19 juin 2017
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
J’étais toujours seule, si seule...Et parfois si découragée que, j'aurais souhaité mourir. Plongée dans une quasi-obscurité puisque la fenêtre fermée par d’énormes grilles, étaient située plusieurs pieds au-dessus de moi, je me blottissais dans mon fauteuil, croyant ainsi amoindrir la morsure du froid.
Commenter  J’apprécie          120
tassedeculture   09 février 2016
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Une reine qui n'est pas régente doit rester dans l'inaction et se préparer à mourir.
Commenter  J’apprécie          110
Clubromanhistorique   22 avril 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Car le peuple, livré à lui-même, ne commet pas d'excès : il ne pille et ne tue que lorsqu'il y a des ambitieux embusqués pour le pousser à la violence.
Commenter  J’apprécie          90
petitegrimace   19 février 2016
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Dieu ne nous envoyait jamais plus de peine que nous n'en pouvions supporter
Commenter  J’apprécie          90
tassedeculture   09 février 2016
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Une citation de Montaigne me reste en mémoire : "Le désespoir est une marque de faiblesse." Nul doute que j'ai su m'en souvenir en temps utile.
Commenter  J’apprécie          90
Mimeko   03 juillet 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Pendant ce temps, notre impopularité était savamment entretenue par les chansonniers colportant les plus odieux mensonges : affiches, pamphlets, caricatures, rien ne nous était épargné. Le côté gauche le plus extrême traitait ma mère de "catin criminelle" et réclamait que ses amis du côté droit fussent empalés vivants. Pour ma part, j'étais représentée en truie aux côtés de mes parents dans "La famille des cochons ramenée à l'étable".
Commenter  J’apprécie          80
Mimeko   06 juillet 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Bien qu'il n'eût pas cédé sur le moment, mon père, assiégé, dut retirer son véto, mais tint à faire une proclamation prenant à témoin l'opinion de l'attentat inouï dont nous venions d'être victimes. "Les Français n'auront pas appris sans douleur qu'une multitude, égarée par quelques factieux, est venue armée dans l'habitation du roi, trainant un canon jusque dans la salle des gardes, qu'elle a enfoncé les portes à coups de hache, et qu'abusant odieusement du nom de nation, elle a tenté d'obtenir par la violence la sanction de deux décrets refusée constitutionnellement par le roi. Il n'a opposé aux menaces et aux insultes que sa conscience et son amour pour le bien public..."
Commenter  J’apprécie          70
Le_Comptoir_de_l_Ecureuil   24 février 2016
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
J'ai remarqué que, dans les temps de révolution, il y a toujours des moments de calme après les grands orages, entraînant un espoir cruellement trompeur. Si les crises se suivaient sans discontinuité, on se raidirait pour résister, et peut-être finirait-on par en triompher. Mais comme le courant se ralentit quand il a emporté les premières digues, on se laisse à l'illusion que tout est fini et on omet de prendre les précautions nécessaires.
Commenter  J’apprécie          60
talou61   05 août 2018
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Cette Fronde tapageuse et inconsidérée, réfugiée à Coblence, appelait en effet de ses vœux, une guerre contre la France. Comment cela eût-il pu advenir puisque Léopold II ne tenta rien pour nous sauver, autant par manque de moyens que parce ce son intérêt le portait à laisser la France affaiblie par ses divisions ?
Commenter  J’apprécie          50
Calliope2017   02 décembre 2017
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Souvenez-vous : de votre roi j'étais la fille. La fille oubliée de Louis XVI et de Marie-Antoinette. La sœur aînée de Louis XVII et la seule rescapée de la prison du Temple. Née princesse royale sous le drapeau blanc, dans une monarchie de droit divin, au milieu des ors d'un palais voulu par le Roi-Soleil, j'ai assisté il y a peu à la première élection d'un président de la République au suffrage universel sous la bannière tricolore. Entre-temps, j'ai affronté les convulsions de l'Histoire : trois révolutions, l'Empire, la Restauration, la monarchie de Juillet, la seconde République.
Commenter  J’apprécie          50
valerie1411   21 juillet 2017
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Je n’aime pas les journalistes, ai-je un jour confié à un confident, car ils sont libres de publier n’importe quelle fantaisie et conditionnent l’opinion au lieu de l’éclairer.
Commenter  J’apprécie          50
Isanne14   13 juin 2016
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Le peuple, livré à lui-même ne commet pas d'excès : il ne pille et ne tue que lorsqu'il y a des ambitieux embusqués pour le pousser à la violence. P.36
Commenter  J’apprécie          50
Clubromanhistorique   22 avril 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
On m'a quelquefois dépeinte comme une femme austère, aigrie et maussade, voire bigote. Mais si j'ai été sévère, je l'ai d'abord été envers moi-même. Et puis, comment conserver fraîcheur, enthousiasme et légèreté quand on a survécu à sa famille, quand on a connu l'exil et un mariage stérile ? On prit mon sens du devoir pour de la froideur, alors que seul m'animait le désir de me protéger de ma redoutable timidité et de la trop vive sensibilité que je m'efforçais de garder en mon for intérieur. Étant donné la rudesse des épreuves traversées, n'était-il point naturel que j'en conservasse des stigmates ?
Commenter  J’apprécie          40
mcd30   23 août 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Tout esprit de parti se désarme et expire en (la) lisant, et il n'y a place qu'à une compassion.

Sainte-Beuve, Causeries du lundi
Commenter  J’apprécie          30
Mimeko   02 juillet 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
(En parlant de Louis XVI et Marie-Antoinette)
En s'aliénant les nobles et antiques familles détentrices de charges, en affichant une façon de vivre presque bourgeoise, mes parents descendirent la première marche du piédestal où la naissance les avait placés. Mon père comprit trop tard combien la familiarité éloigne le respect.
Commenter  J’apprécie          30
Clubromanhistorique   22 avril 2019
Mousseline la Sérieuse de Sylvie Yvert
Mais on a bien failli me briser. Il s'en fallut de peu que je ne devinsse tout à fait farouche. Cependant, ces longs mois d'isolement me marquèrent à jamais. Cette difficulté à être à l'aise en société, cette impossibilité à m'abandonner aux confidences, cette réserve extrême qui est passée, à l'âge mûr, pour de l'austérité ou de la sévérité, quand ce n'était pas du mépris, m'ont valu bien des reproches.
Commenter  J’apprécie          30



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-49992

Où se déroula la journée des Barricades, le 12 mai 1588?

à Londres
à Paris

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thèmes : révolutionCréer un quiz sur cet auteur