AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.12/5 (sur 58 notes)

Nationalité : Australie
Né(e) à : Melbourne
Biographie :

T. Gephart est auteure de romance.

Mariée avec un américain depuis 1999, elle est mère de deux enfants.

son site : https://tgephart.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/tgephartauthor/
Twitter : https://twitter.com/tinagephart

Ajouter des informations
Bibliographie de T. Gephart   (11)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
Parce qu’Eric Larsson n’était pas seulement un délice pour tout ce qu’il y avait de femme en moi, il se trouvait qu’il était aussi une star hollywoodienne.
Du genre célèbre.
Du genre inaccessible.
Oh, et on ne s’était jamais rencontrés.
Ouais, je savais ce que vous penseriez. Que j’étais cinglée. Sortez la camisole et enfermez-moi dans une cellule capitonnée, parce que je n’avais plus seize ans et que fantasmer sur un mec que je n’avais jamais vu en vrai était pathétique. Et vous auriez bien raison, si j’avais eu le moindre espoir que nous devenions un couple un jour. En réalité… je ne me faisais aucune illusion.
Je ne cherchais pas à tomber amoureuse. Je n’étais pas complètement malade non plus ! Non, on n’allait pas magiquement se reconnaître d’un bout à l’autre d’une salle pleine de monde et être attirés l’un vers l’autre comme dans une comédie à l’eau de rose. Il n’y aurait pas de coup d’un soir où il se rendrait compte qu’il ne pouvait vivre sans moi. Rien de tout ça n’arriverait. Et ça me convenait parfaitement.
De toute manière, sa vraie personnalité n’avait probablement rien à voir avec la version fantasmée que je m’en étais faite. Toutes ces qualités qui me rendaient folle n’existaient peut-être que dans ma tête. En réalité, il était probablement un abruti narcissique avec un petit pénis. Je veux dire, soyons honnêtes. Vous ne pouviez pas avoir tout ça et en plus être gâté au niveau du caleçon. Il devait bien y avoir une justice quelque part.
Commenter  J’apprécie          00
C'était étrange de connaître ce détail dont peu de gens devaient être au courant. Cela le rendait d'autant plus précieux, comme si c'était quelque chose que je devais garder au chaud dans mon cœur.
Commenter  J’apprécie          20
Tout comme les diamants, internet est éternel.
Commenter  J’apprécie          30
« – Eric Larsson a un beau petit cul, c’est sûr. Et cela doit être un nouveau record pour toi. Je n’arrive pas à croire que tu es toujours aussi accro.
Elle avait raison sur deux points. Premièrement, son cul était assurément magnifique. Et deuxièmement, c’était mon crush le plus durable.
Pas n’importe quel crush non plus.
Eric Larsson était mon numéro 1.
Au cours des années, mon attention avait été attiré par d’autres hommes (des mecs normaux comme des célébrités). Des blonds, des bruns… Je n’avais pas vraiment de type. Mais aucun d’entre eux n’avait pu ne serait-ce que se mesurer à Eric.
Cet homme était la perfection incarnée. Un mètre quatre-vingts, les cheveux blonds, les yeux bleus, chaque partie de lui était si sublime que c’en était irréel. Comme si Dieu lui-même l’avait façonné, son corps si parfaitement sculpté que je n’arrivais pas à savoir s’il était fait de muscles ou de marbre. »
Commenter  J’apprécie          00
Comme une Chevrolet classique aux ailes arrondies, ou une star d’un film en noir et blanc, il y avait quelque chose en elle qui était indéniablement fascinant. Et bon sang, j’étais content d’avoir pris le risque de proposer un dîner parce qu’un café n’aurait pas été assez long.
Commenter  J’apprécie          10
 Tu es mon Mack. Et je vais lui dire que mes intentions sont que nous soyons heureux. Je veux t’apporter autant de bonheur que tu en apportes aux autres. Autant de bonheur que tu m’en apportes. Je veux que nous soyons ensemble, Mack. Et je ne veux pas faire semblant que je ne veux pas de toi.
Commenter  J’apprécie          00
Quand il me regardait, c’était comme s’il voyait autre chose, une version différente de moi que je ne connaissais pas ou que je n’avais pas rencontrée. Et il aimait vraiment cette femme, peu importe qui elle était.
Commenter  J’apprécie          00
Cela me semblait tellement naturel d’être avec lui que c’était dur d’imaginer un temps où cela n’avait pas été le cas. Savoir que ce temps n’était pas si loin en arrière rendait la sensation encore plus irréelle.
Commenter  J’apprécie          00
Tu es Tia, et tu es extraordinaire par toi-même. Je ne veux pas essayer de m’approprier ça juste parce qu’il se trouve que tu sors avec moi.
Commenter  J’apprécie          00
Je me fous de comment nous sommes arrivés là et d’où nous allons, mais je sais que je veux que ça soit avec toi.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de T. Gephart (48)Voir plus

¤¤

{* *} .._..