AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.16 /5 (sur 36 notes)

Nationalité : Corée du Sud
Né(e) à : Changwon , le 27/10/1968
Biographie :

Kim Tak-hwan est un auteur et critique littéraire sud-coréen.

Kim Tak-hwan a publié de nombreux ouvrages de critique et de fiction, dont plusieurs romans historiques et fantastiques.

"L'immortel Yi Sun-sin", série historique en huit volumes, publiée en 2004, a été adaptée à la TV et est diffusée en feuilleton depuis 2005 sur la chaîne KBS.

Actuellement professeur de Littérature à l'Université de Hanam, Kim Tak-hwan se consacre à l'écriture de la suite des Romans meurtriers, une vaste fresque en dix volets qu'il projette de réaliser au cours des dix années à venir.

Source : fichesauteurs.canalblog.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Tak-hwan Kim   (3)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (30) Voir plus Ajouter une citation
Tak-hwan Kim
HordeduContrevent   05 juillet 2021
Tak-hwan Kim
Une fois que les médias ont diffusé une fausse info, celle-ci est gravée dans les mémoires et l’effacer est presque impossible.
Commenter  J’apprécie          488
Tak-hwan Kim
HordeduContrevent   04 juillet 2021
Tak-hwan Kim
Voilà bien une autre erreur : mesurer l’efficacité d’un travail à l’aune des seuls chiffres !
Commenter  J’apprécie          421
HordeduContrevent   04 juillet 2021
Les mensonges du Sewol de Tak-hwan Kim
Déjà sur la barge, la violence de la houle m’inquiétait. Au fond, le courant est bien plus rapide que ce à quoi je m’attendais. J’ai dit courant rapide. En fait, je me trouve à l’horizontale, comme un drapeau flottant au vent. Si je ne me cramponne pas à la corde, je serai emporté. Si je me raidis, je luxerai mes dorsaux et tordrai ma colonne vertébrale.
Commenter  J’apprécie          270
LaBiblidOnee   21 juillet 2021
Les mensonges du Sewol de Tak-hwan Kim
Une nuit, il m’avait demandé quel était le charme de la plongée en eaux profondes. Je lui avais répondu en posant mon poing sur la poitrine : Tu entends ce que ton cœur te dit. Les oreilles ne te servent à rien. Tu écoutes à travers tout ton corps. 
Commenter  J’apprécie          257
LaBiblidOnee   22 juillet 2021
Les mensonges du Sewol de Tak-hwan Kim
Les cheveux du corps ondulent, me masquent la vue et réduisent à zéro une visibilité déjà très mauvaise. J’ai l’impression d’être étouffé, étranglé. Puis, un visage apparaît à hauteur de mes yeux et s’immobilise. Nous voilà face à face. Les yeux clos, la noyée semble dormir paisiblement. J’ai hâte de la ramener à sa famille qui l’attend.
Commenter  J’apprécie          234
Tak-hwan Kim
bilodoh   23 mars 2018
Tak-hwan Kim
— Jadis, le maître Jo Sik grava sur son sabre la phrase suivante : Réfléchir et agir. Je pense qu’on doit s’exercer sans cesse dans ces deux directions.



(Picquier-poche, p.339)

Commenter  J’apprécie          230
HordeduContrevent   03 juillet 2021
Les mensonges du Sewol de Tak-hwan Kim
Il parle très vite, de façon saccadée, au rythme d’une mouette qui sautille sur le sable.
Commenter  J’apprécie          232
bilodoh   23 mars 2018
Les romans meurtriers de Tak-hwan Kim
Celui qui n’a pas de manie est un être falot. Le mot « manie » signifie « goût excessif ». Malgré son caractère maladif, seul celui qui en est la proie est en mesure de maîtriser un art ou d’inventer un univers nouveau



(Picquier-poche, p.15)
Commenter  J’apprécie          130
HordeduContrevent   03 juillet 2021
Les mensonges du Sewol de Tak-hwan Kim
Pour apporter une aide efficace à quelqu’un, il faut être en empathie avec cette personne.
Commenter  J’apprécie          80
domdu84   10 novembre 2011
Les romans meurtriers de Tak-hwan Kim
Note Historique



Le roman que vous allez lire se déroule durant la seconde moitié du XVIIIè siècle, sous le règne de Jeongjo (1776-1800), 22è roi de la dynastie Yi, l'une des périodes les plus prospères de l'histoire de la Corée. C'est la "renaissance de Joseon", époque où le commerce fleurit, où de jeunes lettrés adeptes des sciences pratiques venues de Chine rêvent de rénover leur pays, où le roi fonde une bibliothèque afin d'y conserver les manuscrits royaux et les archives dynastiques, et met en place des réformes politiques et culturelles. Un grand nombre d'érudits réputés préconisent alors, dans leurs écrits progressistes, des réformes de l'agriculture et de l'industrie, mais très rares sont leurs principes qui finiront par être adoptés par le gouvernement. C'est aussi la période où la production littéraire passe du stade de la copie manuelle à la fabrication en masse par xylographie et où les romans deviennent accessibles au plus grand nombre. Mais le roi Jeongjo et son gouvernement les considèrent comme des écrits sans valeur et interdisent leur circulation. Aussi l'acte de se procurer un roman et de le lire est-il à l'époque un délit, ce qui ne réfrène en rien la curiosité et l'avidité des lecteurs.



Première page.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Balade 4 - XVIIè siècle

L'Hôtel de Rambouillet permit le développement de ce courant (1613). Quel est-il?

Le pré-classicisme
Le classicisme
La préciosité
La philosophie

10 questions
39 lecteurs ont répondu
Thèmes : 17ème siècleCréer un quiz sur cet auteur