AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.36 /5 (sur 38 notes)

Nationalité : Grèce
Né(e) à : Athènes , 1954
Biographie :

Né en 1954, Takis Théodoropoulos, après des études en France, a été journaliste et critique littéraire.

Journaliste et écrivain, Takis Theodoropoulos nourrit son inspiration aux sources de l’Antiquité, qu’il revisite avec drôlerie et érudition. L’histoire grecque forme la matière de plusieurs de ses romans. Le passé dialogue avec le monde actuel, comme dans Les Sept vies des chats d’Athènes (2003), conte philosophique et satire politique, où les grands philosophes se réincarnent en chats de gouttière ! Dans L’invention de la Vénus de Milo, cap sur l’île des Cyclades en 1820 et sur les péripéties romanesques de la célèbre statue aujourd’hui au Louvre.

Auteur d’une dizaine de romans et d’essais, traduits en plusieurs langues, ancien président du Centre national du livre grec et éditeur, Takis Theodoropoulos a reçu plusieurs distinctions. Des histoires pleines de malice, d’humanité et d’humour. Et beaucoup de lumière grecque.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Institut français d'Athènes : ''Ecrire en français, venir d' ailleurs'' Animé par Takis Théodoropoulos

Citations et extraits (32) Voir plus Ajouter une citation
Missbouquin   23 avril 2012
Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos
"Ils décidèrent un jour de s'adapter les uns aux autres, de se civiliser en quelque sorte et, pour ce faire, d'adopter à leur tour la langue de leurs sujets. Ils ne cessèrent pas d'échanger, bien sûr, tonnerre, éclairs, foudres, pluies, signes, regards, comme outils de communication, mais s'employèrent dès lors à agrémenter ce langage d'éléments nouveaux : datifs, plus-que-parfaits, participes présents et aoristes, etc."
Commenter  J’apprécie          120
Cath36   14 septembre 2012
Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos
Il [Périclès] se pencha pour lui baiser le pied... Or, en voulant se baisser, privé de point d'appui,il bascula et s'abattit. Son front alla s'écraser contre le gros orteil du pied droit de la déesse, et le choc s'avéra fatal pour son organisme affaibli, de sorte qu'il rendit son dernier souffle dans cette attitude, pieuse mais inélégante, le visage contre terre, les deux bras écartés comme pour étreindre les énormes genoux de la statue. Afin de détailler pleinement la scène, je me dois de préciser que le gros orteil de l'Athéna chryséléphantine avait la taille du poing d'un lutteur muni de gants et que le marbre pentélique est d'une dureté suffisante pour provoquer de sévères lésions sur le squelette humain.
Commenter  J’apprécie          100
Cath36   19 septembre 2012
Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos
Il n'y a rien de plus absurde que la logique, l'écrivain. C'est un mécanisme en roue libre qui s'enclenche dans le vide, et dont la force réside dans le fait que son début implique son milieu et son milieu, sa fin.
Commenter  J’apprécie          80
Cath36   19 septembre 2012
Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos
Désespoir stupéfait, désenchantement fasciné. De toute manière nul désenchantement n'a de valeur sans fascination. Tel était Aristophane. Tel est Aristophane. Professeur de lettres, chercheurs, historiens et consorts s'accordent à dire que l'auteur en question a renouvelé le genre ou plutôt qu'il fut l'architecte de la comédie telle que nous la connaissons aujourd'hui. A raison. Il avait reçu en héritage un joyeux bric-à-brac où s'entassaient masques, chants, musiques et solos, galipettes, chutes, gifles, vents et rots -tout cela en l'honneur de Dionysos- et il y a mis bon ordre : début, milieu et fin, plancher et charpente, contenu dramatique... Aujourd'hui on le présente comme un auteur de théâtre populaire et, pour justifier la "popularité" de ses intentions, on se croit obligé de charger ses mises en scène de force clins d'oeil à l'attention du public dans l'espoir de le faire rire. Or, lui, c'est l'élite qu'il visait, l'élite de son désespoir afin de partager avec elle le théorème du désenchantement fasciné.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
gigi55   31 décembre 2010
L'invention de la Vénus de Milo de Takis Théodoropoulos
Un récit très documenté qui retrace les mésaventures d'une statue grecque de marbre blanc, de sa découverte dans le champ du paysan Yorgos Kendrotas en 1820 à son entrée au musée du Louvre en 1821.

On y rencontre une galerie de personnages attachants ou hauts en couleur : le consul de France à Milo, sa femme Catherine Brest, l'aspirant de marine Olivier Voutier, l'explorateur Dumont d'Urville, l'amateur d'art ottoman Nikolaki Morusi, son mandataire Dimitri Oiconomos, Tous jouent leur rôle dans une pièce parfaitement réglée, presque comme un vaudeville, ou règne l'intelligence et l'ironie.
Commenter  J’apprécie          40
lauranns   24 janvier 2016
Les sept vies des chats d'Athènes de Takis Théodoropoulos
Le chat n'aboie jamais. Il n'agite pas non plus la queue en signe de reconnaissance; Car le chat est un chat. Qu'il soit matou, minet ou simple chat de gouttière, il demeure ce félin indomptable qu'il n'a jamais cessé d'être.
Commenter  J’apprécie          40
Under_the_Moon   06 février 2019
Les sept vies des chats d'Athènes de Takis Théodoropoulos
Parfois, la vérité, il vaut mieux la contourner. Nul ne croit la vérité.
Commenter  J’apprécie          50
Missbouquin   23 avril 2012
Le va-nu-pieds des nuages de Takis Théodoropoulos
"au demeurant, c'est la gaieté de tous les convives qui avait connu une baisse de régime par rapport à jadis, et dès lors certains immortels aimaient ressasser les souvenirs du passé avec nostalgie, au grand agacement des autres, pour qui nostalgie et existence divine constituent deux entités parfaitement contradictoires dans la mesure où l'éternité, logiquement, ne saurait admettre la division du temps en passé, présent et avenir"
Commenter  J’apprécie          30
Danieljean   28 juillet 2018
Les sept vies des chats d'Athènes de Takis Théodoropoulos
Contrairement au chien, pour qui la laisse et le collier font office d’attributs existentiels, le spectacle d’un chat attaché est aussi absurde que l’image d’un pingouin attendant son tour à l’entrée d’un cinéma. On ne saurait qualifier un chat, fût-il dépourvu de tout (domicile fixe, nom de baptême, prénom de la mère ou qualité professionnelle), de "pauvre clochard".

Car les chats, ou plutôt les sept-âmes, n’ont que faire de brevet, particule ou pedigree. Ils n’éprouvent pas non plus le besoin de justifier leur existence par la démonstration de sentiments philanthropiques en escortant quelque malvoyant ou en aboyant afin de protéger la fortune de leur maître.

Le chat n’aboie jamais. Il n’agite pas non plus la queue en signe de reconnaissance. Car le chat est un chat. Qu’il soit matou, minet ou simple chat de gouttière, il demeure ce félin indomptable qu’il n’a jamais cessé d’être.
Commenter  J’apprécie          20
nathalie_MarketMarcel   26 juin 2012
Le roman de Xénophon de Takis Théodoropoulos
On dit que Diodora, la mère de Xénophon, avant de le mettre au monde, n’avait pas eu l’un de ces rêves qui renseignent les femmes enceintes sur la personnalité exceptionnelle du fruit de leurs entrailles. Elle ne rêva point qu’elle avait engendré un lion, ni que le soleil brillait entre ses cuisses. Elle se borna à faire son devoir. Sur le point d’accoucher, elle avait déposé sur l’autel d’Artémis, dans l’Acropole, l’image au moyen de laquelle elle obligerait la déesse à l’aider à procréer le mâle bien proportionné qu’elle lui consacrerait, cela allait de soi.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Takis Théodoropoulos (55)Voir plus


Quiz Voir plus

Un mot ... un philosophe

philosopher, c'est apprendre à mourir

Montaigne
Rousseau

10 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : philosophie , philosophe , philosophie antique , philosophie allemandeCréer un quiz sur cet auteur

.. ..