AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.83 /5 (sur 20 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Toronto , 1966
Biographie :

Né à Toronto, élevé à Calgary et Vancouver, Taras Grescoe est journaliste, chroniqueur de voyage. Il collabore au "New York Times", au "Guardian" et au "National Geographic"

Il a écrit un livre sur le Québec, Sacré blues, un autre sur les diverses façons de voyager, Un voyage parmi les touristes et Le pique-nique du diable, tous parus chez VLB éditeur. Quand il n’est pas sur la route, Taras Grescoe vit à Montréal.
Son livre How to Eat Ethically in a World of Vanishing Seafood (éditions HarperCollins en 2008) («La mer engloutie») a été remarqué tant au Canada qu’aux États-Unis. Il a mérité plusieurs prix littéraires. L’ouvrage est maintenant traduit et il a pour objectif de nous sensibiliser aux façons éthiques de consommer la nourriture des océans en tenant compte de la pollution, des pratiques de pêche non réglementées et du réchauffement de la planète.


+ Voir plus
Source : http://www.edvlb.com/ et http://www.tarasgrescoe.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Taras Grescoe   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Retrouvez votre livre dans notre librairie en ligne ! : Shanghai la magnifique : Grandeur et décadence dans la Chine des années 30 de Taras Grescoe et Odile Demange aux éditions Noir sur Blanc https://www.lagriffenoire.com/144798-divers-voyage-shanghai-la-magnifique---grandeur-et-decadence-dans-la-chine-des-annees-30.html La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com #soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel

+ Lire la suite

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
chocobogirl   29 juin 2010
La mer engloutie : Le poisson de nos assiettes aura-t-il la peau de la planète ? de Taras Grescoe
Est-ce qu'en changeant nos habitudes alimentaires nous pouvons vraiment aider les océans .

La réponse est oui, catégoriquement.

Pour moi, continuer à choisir mon poisson en étant dans l'ignorance n'est plus acceptable. Je me suis aperçu qu'en suivant le fil reliant l'animal qui était dans mon assiette à l'hameçon ou au filet qui l'avait pris - ou bien au bassin dans lequel il avait été élevé -, je découvrais trop souvent un spectacle de désolation. La lotte grillée à new York vous amène à une plaine de vase, ce qui reste du fond de l'Atlantique après le passage des chaluts de fond ; le napoléon à la vapeur à Shanghai vous conduit à des coraux empoisonnés par du cyanure et réduits en miettes par de la dynamite ; les crevettes panées frites dans les centres commerciaux d'Amérique vous entraîne vers des forêts de mangrove mortes et des eaux de consommation devenues toxiques, et ce dans certaines des contrées les plus pauvres du globe. Partout dans le monde, une seule force a provoqué cette déconfiture : l'appétit de l'homme, encouragé par toutes les industries & destructrices qui sont nées pour le satisfaire.

Alors oui, ce que vous décidez de manger compte. (...) Et quand nous achetons du poisson sans chercher à nous préoccuper de sa provenance - eh bien, quand vous multipliez cette déciciosn par quelques milliards de bouches, alors ça compte vraiment, vraiment beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
bluechamp   11 janvier 2011
Le Pique Nique du Diable de Taras Grescoe
Si Satan, le diable cornu des puritains avec ses sabots et son odeur de soufre, voulait concocter un plateau de fromages pour ses disciples, il commencerait par l'époisses.... Cependant, une fois l'odeur d'ammoniac et de cour de ferme dépassée, on se souvient que Satan est un ange déchu : le palais est soudain conquis....
Commenter  J’apprécie          20
GB   01 décembre 2012
Un voyage parmi les touristes de Taras Grescoe
Je souffrais, moi, d'une impatience constitutionnelle , d'une sorte de dépendance à la stimulation qu'exerçait sur moi l'évocation d'un lieu: j'avais toujours l'impression que le chemin pour m'y rendre était le chemin du bonheur.
Commenter  J’apprécie          20
Chiricahua   05 septembre 2018
Le pique-nique du diable : Un tour du monde des fruits défendus de Taras Grescoe
Les pays européens sont souvent fiers de coutumes gastronomiques bizarres que leurs voisins méprisent et trouvent parfaitement répugnantes. Les Allemands se régalent de leur Ochsenmaulsalat, museau vinaigrette qui, si on y songe, est fait de fines tranches de cartilage de tête de vache. Les Suédois ont une spécialité de poisson pourri, le surströmming, c'est-à-dire hareng fermenté, que l'on sale avec tant de parcimonie qu'il continue de décomposer en magasin au point que les conserves gonflent (l'odeur, dit-on, est un croisement d’œuf pourri et de toilettes dont on aurait pas tiré la chasse). Les Islandais craquent pour le hakarl - un requin toxique du Groenland - dont la chair est enfouie sous deux mètres de terre pendant plusieurs semaines, jusqu'à ce que l'acide cyanhydrique qu'elle contient soit décomposée ; c'est alors l'exhumation et le séchage pour obtenir un genre de semelle de botte agréablement aromatisée à l'ammoniac, qu'il faut mâcher à grand renfort d'eau-de-vie. (Les Britanniques pensent être au-dessus de telles absurdités. Ils en rient, tout en se bourrant de spotted dick, un gâteau bouilli aux raisins secs et à la graisse de mouton, de pork scratchings, couenne grillée apéritive, et de scoth eggs, œufs entourés de chair à saucisse, panés et noyés si possible dans de la sauce brune).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Danieljean   14 septembre 2020
Shanghai la magnifique de Taras Grescoe
À partir de là, chaque pas me faisait remonter dans le temps et traverser un Shanghai que les décennies n’avaient fait qu’effleurer.
Commenter  J’apprécie          20
GB   01 décembre 2012
Un voyage parmi les touristes de Taras Grescoe
En dernière analyse, l'écotourisme n'est rien d'autre que le tourisme essayant de ne pas se sentir coupable.

Commenter  J’apprécie          20
Taras Grescoe
GB   16 octobre 2018
Taras Grescoe
Le Québec est vraiment le coeur de la nation , là ou se sont croisés les Français, les autochtones et les Anglais . C,est aussi le lieu ou les trois groupes ont coexisté, avec une invraisemblable courtoisie, pendant des siècles. (p. 439)
Commenter  J’apprécie          00
GB   16 octobre 2018
Sacré blues : Un portrait iconoclaste du Québec de Taras Grescoe
Le Québec est vraiment le coeur de la nation , là ou se sont croisés les Français, les autochtones et les Anglais . C,est aussi le lieu ou les trois groupes ont coexisté, avec une invraisemblable courtoisie, pendant des siècles. (p. 439)
Commenter  J’apprécie          00
GB   01 décembre 2012
Un voyage parmi les touristes de Taras Grescoe
Pour cesser d'être un touriste , il ne faut parfois que commencer à rester immobile.
Commenter  J’apprécie          10
GB   16 octobre 2018
Sacré blues : Un portrait iconoclaste du Québec de Taras Grescoe
Aujourd'hui, en grande partie grâce à une culture populaire nourrie et fortifiée par la télévision, les Québécois partagent un sens de l'identité et de l'histoire peu commun en Amérique du Nord. (p. 185)
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le quiz des prénoms (niveau facile)

Le titre du recueil de poèmes d'Aragon s'intitule ...

Le Fou d'Anna
Le Fou du Roi
Le Fou d'Elsa
Le Fou d'Estelle

10 questions
4375 lecteurs ont répondu
Thèmes : prénomsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..