AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 12 notes)

Nationalité : Moldavie
Né(e) le : 15/10/1978
Biographie :

Tatiana Tibuleac est une journaliste roumaine. Elle a travaillé à Flux, un important quotidien de langue roumaine. Elle a vécu à Paris.
Fabule Moderne est son premier roman.

Site en langue roumaine : http://tatianatibuleac.net/

Source : www.libris.ro
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Tandarica   12 juin 2020
L'été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Tibuleac
Maman ne s’est pas dérobée. Elle m’a expliqué calmement que le cancer ne laissait aucune espèce de trace à l’extérieur. Tout se passait à l’intérieur, la laideur et le désespoir et la peur. Et au moment de mourir, les malades de cancer sont la plupart du temps plus beaux qu’ils ne l’ont jamais été. Comme elle.
Commenter  J’apprécie          220
Tandarica   12 juin 2020
L'été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Tibuleac
J’ai déconnecté complètement la partie relative à ses amours et je n’ai refait surface que lorsque son récit en est arrivé à la période du sous-sol dans lequel nous vivions tous ensemble quand je suis né et qui, même si nous n’avions pas eu l’eau chaude pendant deux ans, avait été la plus heureuse.
Commenter  J’apprécie          50
Tandarica   12 juin 2020
L'été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Tibuleac
Maman prit soin de ne laisser aucune trace de doute qui pût m’accuser en quelque façon. Tout devait indiquer clairement qu’il s’agissait d’une mort naturelle et exclure tout soupçon de suicide ou de complicité de crime.
Commenter  J’apprécie          40
Tandarica   12 juin 2020
L'été où maman a eu les yeux verts de Tatiana Tibuleac
« Aleksy, commença maman, d’un ton coupable, les doigts serrés nerveusement autour de la cafetière, pardonne-moi ! » Ce matin-là, maman avait l’air d’une jeune araignée qui venait de prendre dans sa toile sa première victime. Elle était comme Mika vieillie. Comme grand-mère jeune. Je ne l’avais jamais vue ainsi, pour la simple raison qu’elle n’avait jamais été ainsi. Maman me regardait avec amour.
Commenter  J’apprécie          30
Allily   29 mars 2020
Le jardin de verre de Tatiana Tibuleac
Le russe était devenu un visage toujours froncé. Beau, surnaturellement beau, cependant plein de cruauté. Quand il me souriait, même les épines devenaient fleurs, autour de moi. Mais quand je me trompais…La reine des glaces que j’étais redevenait une fille de l’orphelinat avec laquelle je commençais de me crêper le chignon. Je pleurais chaque jour. Je poussais les mots du pied, pour les faire sortir de moi. Je les retirais de ma chair avec les dents, comme des épines d’églantier. Devant les difficultés, je m’enfonçais les ongles dans les cuisses. De toute façon, la douleur se ressentait de plusieurs endroits à la fois. Les sons devenaient plus limpides et sortaient de moi clairs et corrects.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

La chartreuse de Parme

De quel pays est originaire le héros du roman ?

France
Italie
Espagne
Allemagne

10 questions
189 lecteurs ont répondu
Thème : La Chartreuse de Parme de StendhalCréer un quiz sur cet auteur