AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.73/5 (sur 329 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Atlanta , 1970
Biographie :

Née en Géorgie, Tayari Jones est revenue s'installer à Atlanta après dix années passées à New York. La Géorgie est au centre des quatre romans qu'elle a publiés.

Un mariage américain est son premier roman publié en France.

Ajouter des informations
Bibliographie de Tayari Jones   (2)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (95) Voir plus Ajouter une citation
On dit souvent que ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. C'est faux. Ce qui ne nous tue pas ne nous tue pas. C'est tout. Parfois, il faut juste espérer que ça suffise.
Commenter  J’apprécie          190
Dès la maternelle, j'avais pourtant compris que je n'étais pas jolie. C'est horrible à cet âge, car les adultes ne font même pas l'effort de cacher ce qu'ils pensent. Le pompier qui vous apprend à vous arrêter, à tomber et à vous rouler par terre si vous êtes en feu : c'est toujours la fille la plus mignonne qui s'assied sur ses genoux et qui a le droit d'essayer son casque. Pour le spectacle de Noël, ce sont toujours les dix plus jolies filles qui forment le choeur des anges. Celles qui ont un physique banal se retrouvent à tournoyer en jupette rayée. Les moches distribuent le programme.
Commenter  J’apprécie          160
Un frère, c'est le pire. Si ta mère a un fils, elle te montrera comment elle est capable d'aimer. Et une fois que t'as vu ça, c'est mort. Tu te sentiras seule jusqu'à la fin de tes jours
Commenter  J’apprécie          140
Mon père traversa le parking et frappa délicatement, une habitude qu'il avait acquise après m'avoir surprise dans mon bain quand j'avais douze ans. Pendant des semaines après cet épisode, il avait frappé sur tout ce qui ressemblait à une porte. Une fois, je l'avais même vu toquer au placard avant de prendre une bouteille d'eau gazeuse.
Commenter  J’apprécie          130
Une mère brisée, ça ne se répare pas. Il reste toujours des fêlures, des angles ébréchés, des amas de colle séchée. Même si, à force de soins, elle retrouve l’aspect d’avant, elle ne sera jamais plus solide qu’une assiette fendue.
Commenter  J’apprécie          120
Même dans les églises baptistes, on garde toujours des sels à portée de main, au cas où l'épouse endeuillée découvrirait à l'enterrement une seconde veuve éplorée et sa progéniture. Les employés de pompes funèbres et les juges savent que ça arrive tout le temps et que ce n'est pas l'apanage des fanatiques religieux, des représentants de commerce, des sociopathes séduisants et des célibataires désespérées.
Commenter  J’apprécie          110
Pas évident d’estimer le temps quand on a le cœur qui joue au flipper dans la poitrine.
Commenter  J’apprécie          122
C'est marrant comme on peut se tromper sur les gens qu'on croit connaître.
Commenter  J’apprécie          110
Ma mère n'a gâché ni mon enfance ni le mariage de qui que ce soit. C'est quelqu'un de bien. Elle m'a préparée. La connaissant, c'est essentiel. C'est pour çà qu'on n'est pas à plaindre. Oui, on a souffert, mais on était conscientes de bénéficier d'un avantage singulier en ce qui concernait le plus important : j'étais au courant pour Chaurisse, alors qu'elle ignorait tout de moi. Ma mère savait à propos de Laverne, alors que celle-ci était persuadée de mener une vie ordinaire. Ni ma mère ni moi n'avons jamais perdu de vue cette donnée fondamentale.
Commenter  J’apprécie          80
Si le Mississippi remporte la palme du "pire État du Sud", la Louisiane le talonne de près. Les cours fédérales offrent plus d'espoir, parce qu'on a moins de risques de tomber sur un juge alcoolique, corrompu ou raciste, voire un cocktail peu ragoûtant des trois.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Tayari Jones (444)Voir plus

Quiz Voir plus

Lire avec Micheline Presle

L'un de ses premiers rôles marquants est celui d'Élisabeth Rousset dans un film réalisé par Christian-Jaque sorti en 1945, adapté d'une célèbre nouvelle de Guy de Maupassant:

Clair de Lune
Boule de Suif
L'Inutile Beauté

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , cinéma français , Actrices , adaptation , adapté au cinéma , littérature , culture généraleCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}