AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.4 /5 (sur 10 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Ted Thompson est né dans le Connecticut. Après différentes nouvelles publiées, "Une étonnante retraite" est son premier roman. Il vit à Brooklyn.

Source : Gallimard
Ajouter des informations
Bibliographie de Ted Thompson   (1)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande annonce VO du film The Land of Steady Habits (2018), adaptation du roman de Ted Thompson


Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Annette55   15 janvier 2018
Une étonnante retraite de Ted Thompson
"Comment appeler le long trajet qui le ramenait chez lui, les paupières closes et l'oreille percevant désormais autrement les bavardages ambiants, cet hymne aux convenances, ce chant qui célébrait le travail et la famille, ce consensus sur l'importance des enfants, des écoles, des chances qu'il fallait leur donner? Qui aurait pu ne pas être d'accord? C'était le fondement même de la civilisation .

Alors comment comprendre que tout cela le rendait désormais fou de rage?"
Commenter  J’apprécie          260
Renod   04 décembre 2015
Une étonnante retraite de Ted Thompson
— Des fois, je vois ma vie comme une espèce de toile d’araignée, un immense tissu de besoins, de désirs et de dépendance qui me relient aux autres, tu vois ? Et je me suis toujours dit que plus il y aurait de fils qui m’arrivent ou partent de moi, plus j’aurais d’importance dans le monde. Plus dur ça serait de me remplacer. Les gens qui ont, disons, un million de fils – comme l’instit qui apprend à plein d’élèves à lire, ou je sais pas, moi, un pasteur qui réconforte des enfants malades, enfin ceux qui font ce genre de choses, eh bien, j’ai toujours pensé que c’étaient eux qui comptaient. Ils avaient des millions de fils qui partaient d’eux. Rien à voir avec l’influence, le pouvoir ou rien de tout ça, c’était une question de toile, de réseau, tu comprends ?

— Je pense que oui.

— Mais en fait, c’est pas vraiment ça. La toile se reforme à chaque seconde de chaque jour, elle est constamment en train de se refaire. Elle a rien de statique. Si tu venais à disparaître, d’autres parties seraient alors renforcées. Les fils reconstituent simplement le trou que tu as laissé. Parce que la toile reste là, c’est les fils eux-mêmes, pas les gens, qui comptent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Renod   03 décembre 2015
Une étonnante retraite de Ted Thompson
Il existait plusieurs façons d’être saoul, insistait Larry. Il y avait d’une part cette espèce de bourdonnement qui vous prenait après un verre ou deux lors d’un déjeuner, après quoi vous traversiez la brume pour revenir dans le monde en vous sentant à la fois vide et joyeux ; et de l’autre, ces cuites qui vous transformaient en une loque pleurnicharde, errant seul sur la plage, apitoyé sur votre sort, et vidant l’une après l’autre toutes les mignonnettes dérobées dans le minibar d’un ami. Mais on pouvait aller plus loin : un grand bonheur vous attendait après un mauvais moment à passer – quelques bonnes rasades de téquila, vitres baissées, alors que vous filiez devant les fenêtres éclairées des belles villas de la baie, et alors, vous vous sentiez invincible.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Simone Veil Une jeunesse au temps de la Shoah

Comment s’appelle les parents de Simone ?

André Jacob et Denise Streinmetz
Yvonne Jacob et Antoine Veil
Yvonne Streinmetz et André Jacob
Jean Jacob et Isabelle Haussier

15 questions
439 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur