AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.53 /5 (sur 34 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 16/11/1931
Biographie :

Thalie de Molènes est née le 16 novembre 1931. Elle arrête ses études très tôt, apprend l’anglais, l’italien, puis part faire le tour du monde. Elle passe un an à Tahiti, puis six en Italie, avant de revenir en Dordogne.
Elle est bien connue des bibliothécaires et des jeunes. Depuis de nombreuses années, elle s'occupe de deux revues qui leur sont destinées : Jeunes années et Jeunes années magazines.

Source : http://arpel.aquitaine.fr et Ricochet
Ajouter des informations
Bibliographie de Thalie de Molènes   (21)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (6) Ajouter une citation
Tchippy   15 décembre 2010
Ricou et la rivière de Thalie de Molènes
Lorsque le Biang disait « la rivière », il ne voulait pas dire seulement l’eau. Il parlait des saules et des aulnes, des algues et des herbes, abris des libellules, des insectes et des oiseaux. Il parlait des rochers, des anses calmes où les crapauds viennent frayer, des sources vers lesquelles remontent les écrevisses, il parlait d’un monde qui avait un sens, d’amont en aval, et où chacun, de l’algue à l’homme, avait sa juste place.

Commenter  J’apprécie          20
Tchippy   15 décembre 2010
Ricou et la rivière de Thalie de Molènes
Dis, Miassou, c’est vrai que le père est un assassin ?
Commenter  J’apprécie          30
Tchippy   15 décembre 2010
Ricou et la rivière de Thalie de Molènes
Dis-moi ce qui se passe en moi ? J’ai mal et c’est presque une joie. Je veux tuer un homme.
Commenter  J’apprécie          20
Laureline46   24 mai 2016
31 Contes du bouddhisme de Thalie de Molènes
Les sept bontés qui ne coutent rien



Le bouddha expliquait sept aspects de la générosité qui ne coutent ni effort ni argent et sont à la portée de tous.

Le premier est la bonté de bonne vue. Regarder avec bienveillance son père, sa mère et ses ainés.

La deuxième est la générosité de l'air avenant. Offrir, aux mêmes, un visage accueillant.

Le troisième, l'offrande d'un langage aimable.

Le quatrième, la bonté des attitudes prévenantes.

Le cinquième est la liberté ds sentiments généreux.

Le sixième consiste à offrir des sièges pour s'assoir.

Le septième est la libéralité qui laisse accès à sa maison.
Commenter  J’apprécie          00
Tchippy   15 décembre 2010
Ricou et la rivière de Thalie de Molènes
Dis, Miassou, dis, quand tu nous as tapé dessus quand on a dit ue le père… enfin, tu sais… Eh bien, nous, on a cogné tous ceux qui nous ont dit qu’il a tué le vieux monsieur.

Et Mélina, avec un sourire sauvage, approuvait.

Commenter  J’apprécie          10
Tchippy   15 décembre 2010
Ricou et la rivière de Thalie de Molènes
Ses yeux regardaient, sans trop le voir, ce monde flou et gris où il ne verrait sans doute plus jamais son ami. Un monde où il entendrait dire : « Est-ce normal qu’il défende si fort l’assassin de son père ? »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox