AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.89 /5 (sur 236 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Dijon , 1985
Biographie :

Thibault Vermot est né à Dijon en 1985 et vit du côté de Rouen. Après une agrégation en Lettres, il devient professeur de collège et dans l'enseignement supérieur . Ses influences ? Edgar Allan Poe, Stephen King, les films de Kubrick, Edward Hopper et le rock progressif.
C'est le fils de marie-Sophie Vermot. Il est professeur à Louviers dans l'Eure.

Colorado Train est son premier roman. Depuis il en a écrit 6 autres.

Ajouter des informations
Bibliographie de Thibault Vermot   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Croq'Lecture : Interview de Thibault Vermot


Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
saigneurdeguerre   28 avril 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
- Pourtant ce sont des pays alliés de la France ? Je veux dire, durant la dernière guerre...

- Ca n'empêche rien. En temps de paix, la vraie guerre est commerciale. Vous savez ça, non ?
Commenter  J’apprécie          150
Andromeda06   22 avril 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
Edgar griffonna sur son carnet de notes :

• Outre son accent écossais, Mac Nabb arbore une moustache rousse, taillée en brosse.

• Argol replace à chaque seconde un gros nœud papillon vert, qui sert probablement de signe de reconnaissance mondial entre les abonnés de la VfR, une bande d'allumés.

• De Juin est borgne et s'est enfoncé dans l'orbite un œil de verre qui reste fixe quand l'autre bouge.
Commenter  J’apprécie          90
Andromeda06   22 avril 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
Au cours de l'Histoire, ça a toujours fonctionné comme ça : rien ne s'est jamais fait raisonnablement. L'Allemagne est dirigée par un cinglé. L'URSS également. Face à des cinglés, les démocraties n'ont jamais les bonnes réponses. On croit au dialogue, ils croient en l'acier. Nous ne parlons pas le même langage.
Commenter  J’apprécie          71
thedoc   03 mai 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
Face à des cinglés, les démocraties n'ont jamais les bonnes réponses. On croit au dialogue, ils croient en l'acier. Nous ne parlons pas le même langage.
Commenter  J’apprécie          70
Sio   30 mai 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
Salomé venait de s'engouffrer dans le couloir derrière le cockpit. Elle avait réglé le cap droit sur le zeppelin, mais de façon à le longer en transversale. Edgar se concentra sur les commandes, essayant d'oublier le ting-ting-ting des balles sur la carlingue. Ils étaient tout proches, à présent. Edgar vit avec effroi d'autres avions sortir du ventre du zeppelin. L'un d'eux, cependant, malmené par un puissant courant d'air, se décrocha de sa perche d'envol avant même d'avoir pu démarrer les moteurs ; il tomba comme une brique dans le vide.

Avant qu'il ne sorte de son champ de vision, Edgar vit les quatre ailes se briser comme du bois de cagette. Son coeur rebondit dans sa cage thoracique, comme si un perchiste avait sauté dessus en prenant appui sur les côtes. Il rebondit une seconde fois quand Edgar reporta ses yeux sur ce qui lui faisait face ; le zeppelin était en train de virer de bord, et faisait pivoter son immense fuselage à la perpendiculaire du Catalina. En des termes moins géométriques, le Catalina fonçait dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Takalirsa   17 mai 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
Ce que j'aime, moi, c'est voler. Le plus haut possible. Pousser un moteur à fond, brûler beaucoup d'essence et dépasser les nuages.
Commenter  J’apprécie          70
Jangelis   14 mars 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
- J'écoute, dit-il. C'est la qualité première d'un journaliste.

- Ah oui ? Tu m'en apprends une bonne, je croyais que c'était de raconter un tas de salades.
Commenter  J’apprécie          60
PegLutine   10 mai 2022
La course dans les nuages de Thibault Vermot
La version qu'on a tirée de cette histoire est la suivante. Bolland [Adrienne Bolland, aviatrice] accepte le pari: on dit qu'elle est impulsive. Elle vole sans instruments: elle est étourdie. Sous sa combinaison, elle porte un pyjama bourré de papier journal pour lutter contre le froid, et là-haut elle s'aperçoit que ce pyjama ne la protège de rien: elle est stupide. Le froid fait littéralement exploser ses lèvres, les vaisseaux sanguins de son nez: elle est enlaidie. Cette histoire de voyance, à laquelle elle croit: de la candeur féminine. Enfin, bien qu'étant impulsive, étourdie, stupide, laide, crédule, elle réussit son vol: on dit qu'elle a de la chance. Voilà comment on raconte ça.
Commenter  J’apprécie          40
LaChimere   16 septembre 2017
Colorado train de Thibault Vermot
J’ouvre l’œil lorsque la faim me tord le ventre.

Dans le ciel du Colorado, une seule étoile brille comme un œil attentif et curieux.

Je relève mon chapeau. Il est minuit.

Alors, sous la lune qui rit, je cours à travers champs et saute dans le premier convoi qui passe.

J’élève un hanneton qui dort et parfois se réveille, tournant tout autour de la boîte de mon crâne.

Ils m’ont chassé des villes.

Je sors la carte de mes poches. Des rails minuscules, des balafres pour guides.

La lune fait briller les noms.

La lune – elle rit pour se moquer de mon ombre, trop grande et difforme… Je la salue d’un coup de chapeau !



Le blé pourrit sous mes pas.
Commenter  J’apprécie          40
LivresdAvril   27 juin 2020
Fraternidad de Thibault Vermot
Les autres avaient toujours tendance à se foutre de sa gueule au lycée, à cause de ses lunettes et parce qu'il avait pris français première langue ; et parce qu'il préférait dessiner des trucs plutôt que de taper dans un ballon de rugby ; et parce qu'il lisait "Paradise Lost" ou "The Wasteland" [...] ; et qu'il avait déjà utilisé en cours des mots comme "Ostranénie" ou "Par Aventure", ou "Fichtre", ou "En Somme" (et il apprenait peu à peu que quand on a un brin de culture, on ferme sa gueule, Ed, parce que les autres n'aiment pas ça, c'est comme si tu leur tendais un miroir où les mots "Gros Con" et "Ignare" apparaissent sur leur tronche) [...]. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

C'est moche !! 👿 🤣

Laissez-moi vous présenter Zénophore. Nono pour les potes. Il est sympa, mais il jabote, il jabote !!! Indice, avocat.

c'est un vantard
c'est un bavard

10 questions
7 lecteurs ont répondu
Thèmes : portraits , laideur , beauté , argot , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur