AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.73 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 16/04/1964
Biographie :

Thierry Brun a vu le jour sur les routes de France et non dans une ville comme tout le monde. Après une enfance bercée par des déménagements multiples, de Paris aux escales dans les ports marchands, il installe ses quartiers en banlieue parisienne et se lance dans la vie active.

S’ensuit un parcours professionnel atypique, entre Palais Brongniart et voyages au long court. Il découvre Salinger, Djian, et les polardeux de tous poils.

Thierry Brun aime contester la normalité et déranger les consciences.

Il a déjà publié "Les Rapaces" ( Le Passage, 2016 ) "La Ligne de Tir" ( Le Passage, 2012 ) "Surhumain"
( Plon, 2010 ) "Ombre d'une chance" (Bouquinstinct, 2005) et "Attache ton gilet pare-balles, ma puce" (Nykta, 2008).

Il vit en région parisienne.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Thierry Brun   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les Rapaces. Thierry Brun. Editions Le Passage


Citations et extraits (60) Voir plus Ajouter une citation
koalas   30 janvier 2021
Origine paradis de Thierry Brun
Moi, j'étais un cynique. Je ne lisais pas Camus, mais Jean-Patrick Manchette, un écrivain aux idéaux fracassés.
Commenter  J’apprécie          190
BlackWolf   13 février 2011
Surhumain de Thierry Brun
Le bébé qui nait est toute sensation. La première d'entre elle, c'est la peur. La peur et l'enfant naissent ensemble.
Commenter  J’apprécie          70
Blondeau   05 avril 2010
Surhumain de Thierry Brun
Devenir quelqu'un qui n'a jamais existé.
Commenter  J’apprécie          70
BlackWolf   13 février 2011
Surhumain de Thierry Brun
Périr et vaincre alors, puisque mon âme est déjà morte.

Et devenir quelqu'un qui n'a jamais existé.
Commenter  J’apprécie          50
Lilou08   04 mars 2020
Ce qui reste de candeur de Thierry Brun
Le couloir à vents décourageait aussi les trekkeurs et couchait depuis toujours des générations de chênes verts. L’hiver, personne ne traînait dans le coin, les rafales pouvaient vous précipiter dans les ravins. L’épicier de Mazamet aimait bien raconter l’histoire des deux pauvres gamines, des cyclistes parties sur les contreforts de la montagne, et qu’on n’avait jamais revues… Les recherches s’étaient heurtées à un mystère.
Commenter  J’apprécie          30
issablaga   15 novembre 2013
Qui veut tuer La Poste ? Chronique d'un démantèlement de Thierry Brun
Extrait du manifeste des cadres supérieurs de La Poste : On ne peut pas nous imposer plus longtemps d'être complices de méthodes destructrices aux franges de l'illégalité. Beaucoup d'entre nous on contribué à instaurer, à leur corps défendant, un système sauvage sans garde-fou et ravalés au rang d'exécutants des basses oeuvres, ne le supportent plus.
Commenter  J’apprécie          20
lectricebis   02 février 2021
Origine paradis de Thierry Brun
C’est ici que j’allais vivre, cinq jours sur sept. Je pouvais encore me rebeller, faire demi-tour, détruire l’équilibre fragile, maintes fois mis à mal, de l’étrange famille que nous formions ma tante et moi. Mais je culpabilisais d’avance, et elle me dévisageait avec tant d’inquiétude…



Les épaules engoncées dans son tailleur rose, elle s’assit avec déférence et serra son sac à main si fort contre elle que ses articulations en devinrent blanches. Elle me désigna un banc où m’asseoir, mais je restai debout devant le réduit de la concierge aux carreaux dépolis. Sur les murs, des panneaux en liège signalant les résultats scolaires de chaque classe, un panneau avec la liste des reçus à divers concours et, en évidence, des photographies du corps enseignant accompagnées du règlement intérieur.



– Tu seras très poli, tu me promets ?
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08   05 mars 2020
Ce qui reste de candeur de Thierry Brun
Encore une fois, son regard me troubla. J’y lus une véritable menace. Je fus interloqué. Mais Delphine se reprit et ramassa ses affaires, tête baissée. Le soleil était haut, la lumière brûlante, le jardin d’une beauté faite pour l’amour. Ainsi, l’horreur et le paradoxe étaient parfaits. Je la chassai en la poussant vers la véranda. Nous marchâmes en silence. La piscine était immobile et bleue, l’allée, bordée de lourdes pierres granitiques, chaude et douce sous la plante de mes pieds. Tout respirait la vie. Mais je ne m’aventurai pas sur ce terrain, je restai sur mes gardes. Maintenant, Delphine me suivait en montrant combien elle acceptait de m’obéir. Je me détestais d’agir ainsi : pas vraiment avec les gens, continuellement aux aguets prêt à esquiver.
Commenter  J’apprécie          10
Lilou08   05 mars 2020
Ce qui reste de candeur de Thierry Brun
A 9 heures la température taquinait déjà les 28 degrés et, affalé dans un transat au bord de la piscine, je me réveillai avec l’esprit clair et une envie de vider une bouteille entière d’eau bien fraîche. Une rumeur vibrait dans l’air, quelque part vers le village.

En prison, j’avais développé une inaptitude à dormir plus de quelques heures par nuit. Ça ne me posait pas de problème, je m’y étais habitué, et dès que je me réveillais, je restais immobile quelques minutes, les sens aux aguets.
Commenter  J’apprécie          10
polar   05 février 2021
Origine paradis de Thierry Brun
Je repensais à Marion, qui m’avait répété fidèlement la doctrine de ses professeurs : « Le management est la science de motiver les individus. » Saint-Clair venait de faire la démonstration inverse : pour lui, il s’agissait d’identifier ceux qui pouvaient l’empêcher d’agir pour son propre profit, et de les briser tout en les gardant à son service.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le parti pris des choses Francis Ponge

Francis Ponge a écrit "Le pain"

VRAI
FAUX

5 questions
65 lecteurs ont répondu
Thème : Le parti pris des choses de Francis PongeCréer un quiz sur cet auteur