AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.32 /5 (sur 56 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Tunis , 1954
Biographie :

Thierry Crifo est un écrivain et scénariste français.

Après une triple première année de droit, cinq ans consacrés au cinéma, aux échecs et aux voyages, il se retrouve sur les plateaux de télévision en 81 où il exerce plusieurs métiers (tireur de câbles, pousseur de caméras, assistant caméraman et caméraman) jusqu'en 93.

Période pendant laquelle un premier roman et quelques scénarios pour "mésaventures et intrigues" voient le jour.

A présent, il se consacre pleinement à l'écriture, tant pour la jeunesse que pour les adultes, alternant romans et nouvelles.

Il anime également des ateliers d’écriture en milieu scolaire et carcéral..

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Atelier d'écriture Plume en ligne, Couleurs, Paternel à mort. Atelier autour du livre de Thierry Crifo, présenté par l'auteur. Quatrième partie de l'atelier.

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
koalas   30 octobre 2016
La Ballade de Kouski de Thierry Crifo
Je descends sur le quai. C'est aussi cradingue qu'au bar tabac tout à l'heure. Devant moi un clodo pisse un coup en chantant un bel canto de folie. Pas mal du tout.

Le métro arrive. Les portes s'ouvrent, je monte en me faufilant entre les voyageurs qui descendent. D'abord l'odeur. Quelle saloperie ! Je jette un œil dans le wagon, une jeune fille assise me remarque et me propose une place assise, je refuse d'un geste froid. Les stations défilent, mon espace se restreint. Toutes sortes de gens à portées de main. Je m'étonne, je suis dépassé, je supporte difficilement les vendeurs de journaux qui déballent leur vie, les autres qui n'écoutent plus ou qui font semblant, les faciès déprimants qui font la gueule et moi qui me demande si je suis encore de ce monde-là.
Commenter  J’apprécie          250
cicou45   07 avril 2014
Casting mortel de Thierry Crifo
"Au moins un rêve, ça ne coûte pas cher."
Commenter  J’apprécie          210
koalas   31 octobre 2016
La Ballade de Kouski de Thierry Crifo
- Les endroits branchés c'est la grande escroquerie de ce siècle, avec le rock'n'roll. Ca fait rêver le prolo et gonfler l'ego des gogos.

Je dois faire gueule un peu trop fort. Elle me gratifie d'un grand sourire.

- Pour le rock, je plaisante.
Commenter  J’apprécie          190
zazimuth   26 juillet 2018
La rebelle de Thierry Crifo
Le coup de foudre, ça doit ressembler à ça, un champ contrechamp, les yeux dans les yeux, en plan très serré, même à distance, en évacuant les autres, tous les autres, le monde entier, le monde qui n'a pas sa place dans ce tête-à-tête, ce tête-à-tête qui ressemble déjà à un corps-à-corps, qui bouscule les conventions, qui fait exploser le décor, qui le fait palais, tapis volant, avec l'impression fulgurante de se connaître déjà, d'être en sécurité, en complicité. (p.105)
Commenter  J’apprécie          50
cicou45   08 avril 2014
Casting mortel de Thierry Crifo
"-les remords, c'est toujours trop tard-"
Commenter  J’apprécie          71
mgeffroy   07 mars 2008
Vieux comme le monde de Thierry Crifo
Et puis un soir, monsieur Raymond est rentré. Il avait, depuis que j'vivais reclus, décidé de m'éviter. Il a posé le journal sur la table, bien en évidence, et s'est enfermé l'air de rien aux cabinets. J'ai attendu un peu et j'ai attrapé le canard. Il y avait un article avec en pleine page, la photo de Dédé et de la Perle, triomphants. Ils avaient gagné le tournoi de coinche des trois hospices et brandissaient à quatre mains une coupe plaquée or. Horreur et trahison, le coup de grâce, l'assassinat !
Commenter  J’apprécie          40
cicou45   07 avril 2014
Casting mortel de Thierry Crifo
"Il est des êtres qu'on ne fait qu'apercevoir, et sans savoir pourquoi, on se sent proche d'eux."
Commenter  J’apprécie          40
PegLutine   11 juillet 2013
La rebelle de Thierry Crifo
- Je vous avais dit qu'il était pas là.

- Les clés de la cave?

- Dans le tiroir de la cuisine.

- Tu vois, un beau soir, en pleine nuit, déguisé en livreur de pizzas, en travelo, en barbu intégriste ou en flic, au choix, il frappera à ta porte, alors soit tu marches avec nous, soit on te boucle pour complicité. D'accord?

Coumba ne répond pas. Elle est piégée, elle le sait. Silence dans l'appartement.

Les policiers quittent la pièce, le blondinet se retourne, lui sourit.

Elle déteste ce sourire, gluant, vicelard.

- N'oublie pas, et surtout, pense à ta môme. Son avenir dépend de toi.
Commenter  J’apprécie          20
AliceW   20 septembre 2014
Paternel à mort de Thierry Crifo
Pour Marthe, tu es à Limoges, pour Sophie et Marie aussi. Qu’est-ce que tu irais faire à Limoges ? Tu as trouvé ça comme ça. Une idée sortie de ton chapeau, à l’impro, une idée débile ! Un congrès !

Tout à l’heure, après l’avoir suivie (est-ce qu’elle rentrera directement ? seule ? en taxi ? en voiture comme la dernière fois ? est-ce que ça se passera contre la moto, comme lorsqu’elle sortait avec le petit blond ! elle, cambrée, les avant-bras reposant sur la selle, et lui ! putain lui ! qui s’en était donné à coeur joie ! Au moins, elle ne risque pas de le revoir, il ne sera pas opérationnel avant longtemps), tout à l’heure donc, tu retourneras dans ta chambre à cent cinquante euros la nuit dans le Novotel de Bagnolet, un comble, à dix minutes de chez toi, et tu réapparaîtras demain, la mine enfarinée avec un mensonge de plus à la clé.

A trousseau.

Elle, là-haut, pour qui tu n’existes plus. Salut papa le matin, salut papa le soir. Et entre les deux, qu’est-ce qu’elle fait ? A qui parle-t-elle ? Qui embrasse-t-elle ? Qui a le droit de la prendre dans ses bras, de lui parler, de lui sourire, d’être dans ses confidences, dans ses secrets ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
mgeffroy   07 mars 2008
Vieux comme le monde de Thierry Crifo
Revenons à Dédé, Dédé d'Endroit, donc, quatre-vingt-deux piges, sec comme un raisin, vert comme un pommier, mais la comparaison s'arrête là, parce que le Dédé, il est coupé en deux, comme au sécateur, pareil, au niveau du bassin, une tige de rosier qui servirait plus. Dédé il s'déplace en fauteuil à roulettes, alors forcément, il est le premier à la bouffe et à la télé.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Ennio Morricone

Pour une poignée de dollars, Le Bon, la Brute et le Truand, il était une fois la Révolution... Comment se nomme le réalisateur de ces films, complice d'Ennio Morricone?

Francis Ford Coppola
Sergio Leone
Martin Scorcese

8 questions
38 lecteurs ont répondu
Thèmes : films , filmographie , cinema , compositeur , bande originale , adapté au cinéma , littérature , polar noir , romans policiers et polars , Musique de filmCréer un quiz sur cet auteur

.. ..