AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.54 /5 (sur 101 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Metz (Moselle) , le 22/08/1959
Biographie :

Thierry Hesse est un écrivain français.

Professeur de philosophie dans sa ville natale, il est l'un des fondateurs de la revue littéraire L'Animal, qu'il dirige de 1996 à 2001.

Il publie en 2003 son premier roman, Le Cimetière américain, qui reçoit le Prix du Petit Gaillon 2003 et le Prix Robert Walser 2004. Son deuxième roman Jura suit deux ans plus tard.

Démon est son troisième livre.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Thierry Hesse   (8)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Thierry Hesse - L'inconscience .
Thierry Hesse vous présente son ouvrage "L'inconscience". Parution le 23 août 2012 aux éditions de l'Olivier. Rentrée littéraire automne 2012.Notes de Musique : 1 La Cre?ation du monde, Op.81a (2006 - Remaster)
Podcasts (1)


Citations et extraits (44) Voir plus Ajouter une citation
BurjBabil   03 septembre 2021
Une vie cachée de Thierry Hesse
Tout espace réduit, aussi dépouillé soit-il, a ceci de précieux qu’il nous offre la solitude et l’immobilité dont nous avons besoin pour donner libre cours à nos pensées, à nos rêveries.
Commenter  J’apprécie          150
mariech   31 mars 2016
L'inconscience de Thierry Hesse
Ce goût qu'il avait d'amasser pièces et billets à l'intérieur d'une vieille boîte à biscuits s'étendait aussi à leurs possessions enfantines : friandises , jouets , livres et magazines illustrés . Ce que Marcus engloutissait en un après - midi , Carl le conservait des semaines , ce que l'aîné usait sans vergogne , détruisait pour en avoir joui , le cadet le choyait , l'entourait de mille précautions , s'appliquait à le faire durer .
Commenter  J’apprécie          90
caro64   31 octobre 2009
Démon de Thierry Hesse
Le «Juif», au-delà d'un destin historique, est aussi une idée, un nom universel pour désigner celui dont l'existence est nue, soumise à tout, soumise à pire.
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaoui   04 novembre 2012
L'inconscience de Thierry Hesse
Rien n’est jamais plus excitant que ce qui manque.

Commenter  J’apprécie          80
jostein   05 mai 2010
Démon de Thierry Hesse
le "juif" c'est l'homme abandonné. Les Tchétchènes sont les juifs d'aujourd'hui parce qu'on les abandonne.
Commenter  J’apprécie          70
rkhettaoui   04 novembre 2012
L'inconscience de Thierry Hesse
Les pères vivent dans un monde permanent de paroles, ils traitent leurs fils comme des oreilles ou des micros. Dès qu’ils sont pères, ils se reconnaissent à leur voix, un ou deux tons plus grave, et parfois plus rugueuse ; et les fils, dès qu’ils sont assez grands pour entendre cette voix, existent à travers les paroles de leur père.

Commenter  J’apprécie          50
domrl   19 novembre 2014
L'inconscience de Thierry Hesse
Or ce 24 décembre 2008, il n'avait pas fait 20 mètres sur la place de la gare, qu'il eut l'impression que son frère était un Carl assez différent du Carl de Noël dernier.
Commenter  J’apprécie          50
jostein   05 mai 2010
Démon de Thierry Hesse
la preuve que le mal n'est pas l'apanage du diable, d'une intelligence supérieure et maligne, mais le lot d'hommes communs et insignifiants.
Commenter  J’apprécie          50
jeronimus   08 avril 2017
Démon de Thierry Hesse
Mon père en s'enfuyant d'URSS et en recommençant sa vie en France - c'est-à-dire habitant Paris, apprenant le français, veillant la nuit dans des hôtels du XIVe et du XIIIe arrondissement pour payer ses études, passant ses examens en France, y obtenant son diplôme d'avocat, faisant ses armes de plaideur dans un cabinet parisien (maîtres Moreau et Kemp, dans le VIIe arrondissement), tombant amoureux d'une Française, catholique pratiquante et petite-nièce d'évêque par sa branche alsacienne, se mariant avec elle, ayant un fils français et des amis français, ouvrant son propre cabinet au milieu des années soixante dans un immeuble rue Miollis, XVe arrondissement (à côté de l'UNESCO), avec une secrétaire française se prénommant Jocelyne, lisant régulièrement le Figaro, buvant le dimanche du bourgogne, appréciant le gigot pommes dauphine, fumant des Gitanes brunes, conduisant une Aronde, une DS, une CX, portant des complets à rayures d'un tailleur de la rue du Bac, séjournant chaque mois d'août, en automne et quelques journées au printemps dans un village nommé Vancé, en bord de Loir, où il avait acheté une maisonnette collée d'une grange, dont les racines plongeaient au plus profond de la ruralité française - était-il encore Lev Rotko? Ce Lev Rotko, enfant de Franz et Elena Rotko, leur fils unique qu'ils avaient pris la décision d'abandonner en juillet 1942 devant l'arrivée des Allemands, et qu'avait accueilli Rissa Pilnaritzka, épouse Koubova, non seulement accueilli mais, entre juillet 1942 et octobre 1950, soit huit années complètes, nourri, vêtu, logé et éduqué aux côtés de ses propres enfants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
caro64   31 octobre 2009
Démon de Thierry Hesse
Comment l'idée de meurtre peut venir à des gens qui ne sont pas des meurtriers?
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

C'est votre jour de chance !! 🍀 🐞

Quand l'angiologue a ??? .....

du pot
de la veine
du genou

8 questions
8 lecteurs ont répondu
Thèmes : vocabulaire , argot , associations d'idées , Métiers , chance , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur