AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.67 /5 (sur 48 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Sétif , 1961
Biographie :

Né en 1961 à Sétif, Algérie
Avocat spécialisé en droit pénal et social, Thierry Illouz écrit des romans publiés chez Fayard : L'ombre allongée (2001), Quand un soldat (2003).
Thierry Illouz, romancier et auteur de théâtre, fait partie des jeunes auteurs révélès par le Festival d'Avignon.
Son premier texte de théâtre : J'ai tout (Buchet-Chastel, 2005), lu pour France Culture dans le cadre de Texte nu par Charle berling en 2000, campe le délire d'un homme dont l'univers social et affectif s'effondre mais qui dénie magistralement cette réalité en s'offrant la représentation fantasmatique de sa puissance. Il est mis en scène par Jean-Michel Ribes et présenté au théâtre du Rond Point en 2007.
Par ailleurs, Thierry Illouz écrit aussi en collaboration avec Marie Nimier des textes pour le chanteur Lokua Kanza.

+ Voir plus
Source : http://www.chartreuse.org
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

#legenreurbain #ChroniqueRadio Pour cette rentrée littéraire, Lea vous livre ses conseils en toute décontraction. Bonne lecture ! (avec lalibrairie.com et Franceinfo) - "Lèvres de pierre", Nancy Huston, Actes Sud. https://www.librest.com/tous-les-livres/levres-de-pierre--nouvelles-classes-de-litterature-9782330108670.html - "Roissy", Tiffany Tavernier, Sabine Wespieser éditeur. https://www.librest.com/tous-les-livres/roissy-9782848053035.html - "Même les monstres", Thierry Illouz, Éditions de L'Iconoclaste. https://www.librest.com/tous-les-livres/meme-les-monstres-9782378800260.html

+ Lire la suite
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
patatarte2001   19 janvier 2020
Même les monstres de Thierry Illouz
La justice est un spectacle, elle est une chose publique, cette exhibition me gêne.....aucune affaire importante sans voir accourir au tribunal des hordes de caméras. Je la comprends bien cette envie de savoir, cette envie de voir, de se mêler au roman des gens. Mais j'ai peur de la surface des choses. Un procès est toujours complexe. Défendre, c'est comprendre ce qui se trouve derrière les gestes, derrière les comportements ; où cela commence un geste ? Dans quelles circonstances, par quel enchaînement ? Comment toute la vie de quelqu'un prépare patiemment le moment terrible du passage à l'acte ? Il faudrait du temps, du calme, et pas seulement ce bruit et cette fureur.
Commenter  J’apprécie          50
feanora   07 mai 2015
La nuit commencera de Thierry Illouz
Être mère, ne pas hésiter une seconde, bousculer les tortures du juste er de l'injuste, les frontières de ces définitions, effacer le monde pour son enfant, laver la route du monde qui voudrait qui voudrait pour n'importe quelle raison s' en prendre à lui, comprendre chaque ges5 venant de lui, en tout cas se débarrasser de tout ce qui pourrait empêcher de le comprendre, de le pardonner.
Commenter  J’apprécie          40
kiki23   25 mars 2019
La nuit commencera de Thierry Illouz
L’idée lui était venue au moment de sortir, alors qu’elle tournait la clef dans la serrure de chez elle, elle avait rouvert, était rentrée, était allée jusqu’à la commode mettre un peu de parfum, et avait repris son chemin ; Une fois assise au parloir, on l’a fait attendre. Et l’odeur est venue lui enserrer la gorge, la prendre et l’étouffer. L’odeur avait des mains qui lui tenaient le cou, bâillonnaient sa bouche, lui mettaient sous le nez un parfum insupportable. Elle n’en avait parlé à personne mais cette odeur était devenue pour toujours l’odeur de la prison. - p. 122
Commenter  J’apprécie          30
patatarte2001   16 janvier 2020
Même les monstres de Thierry Illouz
A l'audience correctionnelle me vient le souvenir de cette femme trahie par son oreille et sa voix devant le président qui l'interroge :

"Vous avez eu des dégâts ?"

- Non, monsieur le président, je n'ai eu que des filles."

Elle avait entendu " des gars". Chez elle, on disait "des gars" et, dans sa maladresse, elle disait une chose forte : elle espérait qu'on lui parlerait ici comme on lui parlait chez elle. Il s'en est suivi un rire général dont je ne sais pas ce qu'il faudrait dire ou écrire, si ce n'est que je l'ai partagé et que j'en éprouve encore une honte.
Commenter  J’apprécie          30
patatarte2001   12 janvier 2020
Même les monstres de Thierry Illouz
Quand j'ai commencé à travailler comme avocat, j'assurais ce que l'on appelle les audiences "de comparution immédiate" après avoir été appelées " de flagrants délits". Il s'agissait d'examiner un dossier à toute allure, et de le plaider dans la foulée, à la chaîne. Il paraît que la justice est trop lente, on s'en plaint, on vitupère, mais dans ces moments-là, j'ai rêvé de lenteur...Je voyais défiler les prévenus sans avoir le temps d'échanger suffisamment avec eux, de chercher dans leurs récits, dans leur voix et dans leurs yeux les indices qui pourraient m'aider à les défendre. Je devais le faire pourtant...Et parcourir le dossier, le décrypter dans la forme et dans le fond, en recenser les éventuels vices de procédure et les contradictions. Chacun connaît l'expression " au bénéfice du doute", c'est un réel principe de droit, on ne peut en théorie condamner quelqu'un dans le doute. Alors, je me suis efforcé de me demander dans chaque affaire s'il subsistait le moindre doute, à défaut d'aveu, ou même parfois en présence d'aveu. Un doute, quelque grain de sable qui contrarierait l'évidence. Cette théorie du doute devient une religion quand on défend et, contrairement à ce que l'on dit souvent, c'est un bienfait, une chance pour la démocratie. La condamnation est une porte fermée, une réclusion dans tous les sens du terme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
patatarte2001   17 janvier 2020
Même les monstres de Thierry Illouz
J'ai appris le monde de mille manières, mais les plus fortes, les plus définitives restent les livres et les procès.
Commenter  J’apprécie          40
Hayatte_B   27 février 2019
Même les monstres de Thierry Illouz
« Même les monstres ? me demande-t-on alors. Cette question, je l’entends sans cesse. Il paraît que j’ai croisé des monstres et que je pourrais moi aussi venir de là, du pays des monstres, dire à quoi ça ressemble, comment s’est fait peut-être. »
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Alice de David Moitet

Comment s'appelle le personnage principal ?

Samantha
Alice
Albert
Suzanne

4 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , intelligence artificielle , suspenseCréer un quiz sur cet auteur