AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.95 /5 (sur 43 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Lille , le 17/01/1976
Biographie :

Diplômé en ingénierie culturelle, Thierry Moral exerce pendant quelques années le métier de médiateur culturel dans une compagnie théâtrale pour ensuite franchir le pas et devenir artiste professionnel.

Son parcours le fait passer de metteur en scène à comédien, conteur et auteur. Artiste de proximité avant tout, il joue, raconte, s'exprime dans des lieux aussi diversifiés que des salles des fêtes, des bistros, la rue, des granges, des salles d'exposition, des caves voûtées, des médiathèques et même des théâtres.

Il entre dans le monde de l'édition avec des albums illustrés (publiés aux Éditions du Téètras Magic), puis un premier roman adultes Trois Douzaines (Éditions Kirographaires) et rencontre enfin les Éditions Lunatique qui acceptent de suivre avec lui les pas de Fred Loram (2012).

site de l'auteur:
http://www.tmorenscene.fr/
+ Voir plus
Source : editions-lunatique
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (28) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Texte : H.P Lovecraft Adaptation : Stellamaris Voix : Thierry Moral Images (libre de droit) : Pixabay Le livre : https://editionsstellamaris.blogspot.com/2015/09/fungi-de-yuggoth.html

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Tandarica   01 juin 2020
Celles d'un soir : Biche de Noël de Thierry Moral
Un BOUM, suivi d’un CRAC (les deux roues de devant qui lui passent sur le corps), puis d’un second CRAC (pour les roues arrière) et enfin le RRRIIIII de vos pneus qui glissent. Sans réfléchir, vous faites marche arrière. Votre fille vous regarde avec des yeux débordants d’incompréhension. CRAC et re-CRAC ! Vous vous sentez con, très con.

Vous coupez le moteur, prenez une respiration, puis regardez votre fille en tâchant d’être aussi rassurant que possible :

— Je vais voir...

Ça ne rate pas, elle pleure, mais l’urgence est d’aller constater les dégâts. GLOUPS. Le pare-choc est ruiné, le capot cintré et le phare avant gauche pété. Vous vous accroupissez. Le diagnostic est sans appel : la biche est décédée. Vous ne savez pas ce qui est le plus insupportable : la trace de pneus sur le corps, la langue pendante de l’animal, ou son regard vide ?
Commenter  J’apprécie          391
Tandarica   24 décembre 2019
Graine de V de Thierry Moral
La graine de V ? Sérieusement ? Et pourquoi pas de la poudre du perlimpinpin ? Ou bien d’escampette ? Et vous deux, adultes responsables issus de zones plus ou moins sécurisées, vous suivez ? C’est magnifique, quand on y songe, cette capacité que vous avez – et dans ce vous, je nous inclus aussi – de vous perdre dans l’illusoire !
Commenter  J’apprécie          390
Tandarica   04 janvier 2020
Graine de V de Thierry Moral
L’arbre de vie était là pour être admiré, respecté et honoré, pas pour être pillé.
Commenter  J’apprécie          271
Tandarica   24 décembre 2019
Graine de V de Thierry Moral
[...] trêve de stratégie – la vie est ainsi faite, fête la vie, elle saura bien te le rendre, de toute façon, elle ne fait que donner –
Commenter  J’apprécie          211
Tandarica   04 janvier 2020
Graine de V de Thierry Moral
— Joli ! Parfaitement inutile ici, mais l’inutile est justement le péché mignon de tout honnête collectionneur, n’est-ce pas ?
Commenter  J’apprécie          70
AliceW   27 juin 2011
Le dernier des corbeaux de Thierry Moral
Dans un ciel noir

Vole un oiseau noir



Fichu poteau électrique

Corbeau n’a pas de sonar

Ni de pouvoir magique

Pour se diriger dans le noir



Corbeau s’électrocute

En se posant sur le câble

Décidément on le persécute

Sa vie devient insupportable



Dans un ciel noir

Vole un oiseau noir

Commenter  J’apprécie          50
anniefrance   08 décembre 2019
Graine de V de Thierry Moral
Message du futur à l'attention de toi, mon ancêtre-tout ce qui est écrit peut être arrivé, ou pas le temps est une boucle qui ne fait que se répéter- parfois ce cercle temporel en rencontre un autre, créant ainsi une spirale infinie de huit renversés enchaînés les uns aux autres à défaut de plate éternité- c'est l'occasion pour moi de te parler-tu as un rôle à jouer, le tien- sois toi même, connecte-toi avec ton être profond- ce qui doit advenir arrivera- nulle fatalité....
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   21 juillet 2019
Plafond céleste de Thierry Moral
La philosophie et la psychologie n'ont jamais été son fort, et pourtant, il nourrit la scélérate fierté d'avoir une certaine forme de lucidité en matière de relations humaines. Il n'est pas inculte au point d’ignorer que ses propos peuvent frôler parfois le cliché surfait ; quoi qu’il en soit, ses différentes analyses et interprétations l’amènent toutes au même constat : la nature humaine se durcit, se glace. Le réchauffement climatique aurait-il son pendant inversé au cœur de l'âme humaine, qui se refroidit inexorablement ? Tout converge. Il est difficile de ne pas s'autoriser à penser que l'inconscient collectif n'y est pas pour quelque chose. De surcroît, l'intelligence – ou du moins l'absence de bêtise – lui interdit d’occulter le fait qu'il est lui-même un maillon de cette chaîne humaine. Un maillon faible ?
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   28 juillet 2019
Plafond céleste de Thierry Moral
Comment peut-elle oser se plaindre ? Elle qui a la chance de ne pas travailler, d'élever deux beaux enfants, d'être en bonne santé, de jouir – même si le mot lui semble étranger – d'une situation financière et sociale très confortable, qu'elle partage – terme également abstrait à ses yeux – sa vie et son lit avec un mari pas si désagréable, quand on sait le prendre. Tout cela, elle le conçoit, le comprend, l'intègre, mais ne peut plus se résoudre à l'assumer. Si seulement la colère l'animait, elle pourrait tenter de faire bouger les choses, mais il faut croire que cette émotion est trop forte pour sa modeste personne. Elle se contente donc de suivre ce guide dédaigneux et désagréable qui lance ironiquement :



« Le bout du tunnel n'est plus si loin. »
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   21 juillet 2019
Plafond céleste de Thierry Moral
Que son mari soit allé jusqu'au bout de sa mauvaise foi ou pas, elle sera affranchie d'une pesante entrave : l'hésitation. Cette maladive indécision lui bloque l'existence comme un calcul rénal. Les émotions s'enchaînent, mutent, se mélangent... Elle sait que tout finit par revenir en sens inverse. L'avocat du diable n'est jamais très loin. Elle a vendu son âme à ce démon il y a bien longtemps, adoptant religieusement sa doctrine : toujours aller à l’inverse de ce que l’on voudrait, pourrait ou devrait faire, juste par principe. Elle a fait l'expérience, à plusieurs reprises, de l'effet pervers de ce jeu dialectique. Chaque fois, elle s’est sentie bête, alors qu’elle espérait perfidement avoir le dernier mot.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Partir mais surtout revenir ...

Là, le héros est pas très content de revenir chez lui, où il est parti dans des conditions terribles ! Et en plus, il fait tellement chaud ...

Rendez-vous avec le crime de Julia Chapman
Sur ma peau de Gillian Flynn
Qaanaaq de Mo Malo
Canicule de Jane Harper

13 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman policier à énigme , chanson , humourCréer un quiz sur cet auteur