AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 3.94 /5 (sur 397 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Perigueux , le 31/01/1966
Biographie :

Il a passé toute son enfance à Bergerac en Dordogne. Après des études d’arts appliqués à Poitiers, il devient graphiste à Bordeaux et se passionne pour l'illustration.
Il rencontre Régis Lejonc au début des années 2000 qui le pousse à publier son premier album jeunesse, Kontrol 42, aux éditions du Rouergue.

En novembre 2004, il publie son premier album de bande dessinée aux éditions Delcourt, Elle ne pleure pas elle chante (scénario de Éric Corbeyran d’après le roman d’Amélie Sarn).

Il a également plublié, aux éditions Nocturne, un livre disque sur la vie de Woody Guthrie, ainsi qu'une bande dessinée en collection Delcourt jeunesse, le tome 1 des aventures d'Ysoline (scénario de Rascal), ainsi que Le poisson chat (scénario de Floc'h Arnaud) chez Delcourt dans la collection Mirages.

Aujourd’hui, il vit et travaille dans un petit village des Landes de Gascogne, et partage son temps entre le design graphique, l’illustration pour la presse, la littérature jeunesse et la bande dessinée.

Le site de l'auteur: http://www.thierrymurat.com/







+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Thierry Murat   (16)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En avril 2021, Thierry Murat vous propose un intrigant entretien avec un vampire. Jørgen Nyberg est un peintre célèbre de la deuxième moitié du XXIe siècle. Il a installé sa notoriété grandissante avec des peintures de scènes intimistes aux formats gigantesques. D'une modernité implacable, ses toiles ont la particularité d'être exécutées avec une technique très ancienne de la Renaissance italienne. Ses oeuvres font autant parler d'elles sur le Workin'glass, le réseau social dominant, que la volonté de l'artiste de ne jamais apparaître en public. Avant d'être Jørgen Nyberg, il fût l'une des figures marquantes du Cinquecento, Giacomo della Fenice. Malheureusement, il meurt à 46 ans, en 1531, en Toscane, mordu à mort dans une ruelle de Sienne. L'immortalité lui est offerte par son agresseur, un vampire et collectionneur d'art qu'il n'a jamais revu. Cinq siècles plus tard, il vit et travaille dans un immense loft au 153e étage d'une tour de Stockholm où il réside, la lumière de l'aube y étant plus confortable.

+ Lire la suite

Citations et extraits (181) Voir plus Ajouter une citation
ClaireG   30 août 2016
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
La plaque de verre photosensible exposée à la lumière témoigne aussi, parfois, de nos propres contorsions intérieures pour atteindre le paysage qui se tient devant nous. Le regard n'est qu'un geste.



p. 49
Commenter  J’apprécie          320
marina53   24 juillet 2018
Au vent mauvais de Thierry Murat
J'avais envie de lignes d'horizon, de grands vents, de pluies chaudes, de nuits étoilées, d'océans, de ruisseaux, de vallons, de forêts, de déserts, de nuages tout entiers... J'avais besoin d'ailleurs. Avec l'idée de m'y égarer, surtout.
Commenter  J’apprécie          270
tamara29   11 septembre 2018
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
Si on se contente de retranscrire le réel, même dans le meilleur des cas, on n’obtient qu’une pâle copie des sensations que nos yeux ont perçues.

Alors il ne faut pas uniquement montrer. Il faut raconter avec le regard.
Commenter  J’apprécie          220
boudicca   23 octobre 2014
Le vieil Homme et la mer (BD) de Thierry Murat
Peut-être bien qu'on est pareils, tous les deux... Mais tu sais, poisson, même si t'es mon frère, t'es tellement extraordinaire qu'il faut que j'te tue. Heureusement qu'on est pas obligé de touer toutes les choses extraordinaires... Heureusement qu'on n'est pas obligé de tuer les étoiles ou la lune pour leur prendre la lumière ! Peut-être bien qu'un jour, les hommes se mettront en tête d'aller tuer le soleil... Qui sait ?
Commenter  J’apprécie          190
marina53   24 juillet 2018
Au vent mauvais de Thierry Murat
La vie est la farce à mener par tous.

Arthur Rimbaud
Commenter  J’apprécie          210
tamara29   28 avril 2017
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
Le salut de l’individu n’est pas dans l’isolement, mais dans le désir incessant d’aller vers l’Autre !
Commenter  J’apprécie          180
Wyoming   01 janvier 2021
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
Si on se contente de retranscrire le réel, même dans le meilleur des cas, on n’obtient qu’une pâle copie des sensations que nos yeux ont perçues.

Alors il ne faut pas uniquement montrer. Il faut raconter avec le regard.
Commenter  J’apprécie          160
Bazart   08 mars 2014
Au vent mauvais de Thierry Murat
« Je suis sorti comme j'étais entré. Mêmes fringues pourries sur le dos et sac Tati à la main. Juste plus léger, côté des illusions ».
Commenter  J’apprécie          160
blandine5674   26 septembre 2017
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
Désormais, cette histoire est vraie, puisque je l'ai inventée.

T.M.
Commenter  J’apprécie          140
blandine5674   22 mai 2022
Etunwan : Celui qui regarde de Thierry Murat
Empêcher l’inéluctable est impossible. En quatre siècles, depuis l’arrivée de l’homme blanc, la population amérindienne est passée de huit millions à moins de quatre cent mille individus. Tandis que pendant ce temps, soixante-quinze millions d’immigrants les dépossédaient peu à peu de leur territoire. Comment faire sens de tout cela ? Lorsque avec son propre regard, on prétend rendre grâce à la beauté du monde et au miracle de l’existence.
Commenter  J’apprécie          120

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Histoires de famille

Dans ce roman de Philippe Besson ils s'appellent Thomas et Lucas. L'un va mourir, l'autre va l'accompagner.

Son frère
Son cousin
Son neveu

10 questions
69 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur