AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.65 /5 (sur 672 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nîmes (Gard) , le 23/03/1976
Biographie :

Thomas Cadène est né à Nîmes (Gard) dans une famille protestante. Après un cursus secondaire au lycée public Alphonse Daudet, il poursuit des études de droit (maîtrise) à la faculté de Nîmes, Montpellier et Toulouse.

Après plusieurs métiers dont le marketing et serveur à Paris, il se lance dans l'illustration et la bande-dessinée, le dessin étant sa passion de toujours.

Depuis le 1er mars 2010, près de soixante-dix dessinateurs publient quotidiennement (du lundi au vendredi) un feuilleton numérique scénarisé par Thomas Cadène et intitulé "Les Autres Gens". Depuis avril 2011, les éditions Dupuis publient, avec une année de décalage sur la publication Web, Les Autres Gens en version papier

Source : Wikipedia
Ajouter des informations

Thomas Cadène et ses lectures


Quel est le livre qui vous a donné envie d`écrire?


Très bonne question dont je ne connais pas la réponse. Peut-être Le Horla...


Quel est l`auteur qui vous a donné envie d`arrêter d`écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Ceux que j`aime (et ils sont nombreux). Ils m`ont plus ou moins obligé à prendre le temps.


Quelle est votre première grande découverte littéraire ?


Certains “J`aime lire”. Quand j`étais petit je les dévorais, certains m`ont durablement marqués. J`y pense encore. L`interaction entre un texte parfois très audacieux et l`image. C`est quelque chose qui a eu une grande influence. Mes premières émotions littéraires, en tout cas, celles qui me restent encore sont là.


Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?


Les Noms de Don DeLillo je pense. J`ai aussi eu un moment un truc avec “La Valse aux adieux” de Kundera, mais ça fait une éternité que je n`y ai pas touchée.


Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


Il y en a tellement. Malgré mon goût pour Barbey D`Aurevilly, Maupassant, Poe, Dostoïevski... je n`ose pas approcher les autres grands de ce siècle, les “immenses” français. Je n`ai donc lu Hugo que par (un tout petit peu de) sa poésie (et surtout, ses dessins), rien de Zola, rien De Balzac... Ils me font peur. Sans doute le pouvoir terrifiant de l`œuvre incontournable. Barbey d`Aurevilly est tellement moins connu qu`on peut le trouver par hasard (ce qui m`est arrivé). Il n`y a rien de mieux que de trouver par hasard.
J`ai mis longtemps à oser m`attaquer à « Cent ans de solitude » par exemple. Alors que c`est une lecture facile, magnifique.
Je suis dans la même position vis à vis de Don Quichotte.
En BD c`est pareil. Il me manque certains essentiels. Je n`ose pas le dire. Quand on en parle dans les festivals, je me mets légèrement en retrait de la conversation et je fais de petits signes de tête pour donner le change.


Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


Je pense que ça se voit, en matière de livre je ne sais pas choisir. Je les aime trop. Quand je fais un cadeau, je le fais en fonction de la personne à qui j`offre. Je ne peux pas dire.


Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?


Je ne les ai pas lu (et je le déplore). Ceux que j`ai lus ne m`ont pas paru indignes de leur réputation. J`ai dû préférer oublier.


Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


Non. Je note pas mal de passages, des mots, mais c`est surtout pour l`expression des idées, la justesse d`un point de vue, la manière de dire. Je suis mauvais en citation. Je les aime bien mais ne les retiens jamais.


Et en ce moment que lisez-vous ?


Je suis dans une phase policière. J`ai lu Tous les Lehane autour du couple Kenzie & Gennaro, jusqu`au tout dernier. Maintenant je suis dans un Connelly, l`Epouvantail.



Quelques question à propos de la bande dessinée « Les Autres Gens »


L`intrigue met en scène Mathilde, une jeune étudiante en droit. Pourquoi avoir choisi ce personnage ?


Il me fallait un personnage relativement neutre. Pas d`étude ou d`activité marquant d`office une personnalité trop forte. Je connais le droit pour l`avoir étudié pendant 5 ans. L`univers m`est donc familier. Je voulais un personnage féminin. Probablement pour ne pas avoir l`impression de me projeter. Un personnage jeune pour qu`il ait encore tout à construire et pour avoir Une vie familiale en transition.


Quelles sont vos influences principales pour l`écriture du scénario ?


Tout et rien. La vie, l`actualité, les livres, les films, mes obsessions, mes amis, les gens dans la rue, les conversations dans le métro.


Vous avez déclaré que vous n`aviez défini encore aucune date de fin. Avez-vous cependant déjà fixé les grandes lignes de l`évolution des personnages ou bien écrivez-vous l`histoire au fil des épisodes ?


J`écris l`histoire au fur et à mesure. Et je fais bien parce que plus j`avance plus les personnages gagnent en autonomie, prennent leur propre logique. Tout ce que je planifie très en amont est sans cesse contrarié par cette autonomie des caractères qui impose des réactions, des décisions, des actions qui ne sont pas celles que j`avais prévues. C`est aussi ce qui fait l`intérêt de cette démarche.


Plus de 70 dessinateurs ont jusqu`à présent participé à l`élaboration des dessins. Comment les recrutez-vous ?


Par cooptation, par recrutement direct, par proposition. Une seule condition : avoir un niveau professionnel si on ne l`est pas (la plupart le sont) et pouvoir dessiner de la chronique sociale au “premier degré”. Ce n`est pas si fréquent.


Ces derniers participent-ils parfois à l`évolution du scénario ?


Non. Ou de manière anecdotique.


Vous avez vous-même dessiné quelques épisodes. Comptez-vous en dessiner d`autres ?


Si possible non. Je ne sais pas. J`ai dessiné par accident. Si je dois le refaire j`aimerais que ce soit volontaire.


Une version papier des Autres Gens, est publiée par Dupuis depuis le mois d`avril 2011. le support papier est-il encore un passage obligé pour toute bande dessinée, même conçue au départ pour un format numérique ?


Non. Les Autres Gens n`étaient pas prévus pour ça et ne sont pas écrits en pensant au papier. le papier est un plus, un accessoire, une autre manière d`appréhender le récit.


Les Autres Gens est vu comme un projet novateur. Pensez-vous que son succès a donné envie à d`autres auteurs de se lancer dans des projets exclusivement numériques ? En avez-vous déjà noté certains ?


Je sais que certains y pensent, d`autres le font déjà et, surtout, beaucoup l`ont fait avant moi. Je pense à Chicou Chicou, je pense aux blogs et à d`autres expériences numériques qui nous ont précédées (bludzee, prise de tête, Donjon Pirate etc.)


Pouvez-vous nous parler de vos prochains projets ?


Les Autres Gens continuent, en septembre sort le projet collectif autour de jeunes auteurs que je parraine pour Manolosanctis et le FIBD, Vivre Dessous. Je travaille également à un scénario biographique pour Dupuis (sortie vers novembre, je crois) et j`ai trois autres projets secrets dont je ne dis rien car, comme leur nom l`indique, ils sont secrets.



Merci à Thomas Cadène pour ses réponses et sa disponibilité !

Découvrez Les Autres Gens en version papier ou numérique




étiquettes
Videos et interviews (13) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Soon de Thomas Cadène et Benjamin Adam, éditions Dargaud, 2019 fait partie de la sélection du prix Hors les murs 2020. Copyright : Fred Sendon
Citations et extraits (92) Voir plus Ajouter une citation
palamede   13 juin 2018
La tragédie brune de Thomas Cadène
Je demeure convaincu qu’un journaliste n’est pas un enfant de chœur et que son rôle ne consiste pas à précéder les processions, la main plongée dans une corbeille de roses. Notre métier n’est pas de faire plaisir, non plus de faire du tort, il est de porter la plume dans la plaie.



(Albert Londres)
Commenter  J’apprécie          520
palamede   17 juin 2018
La tragédie brune de Thomas Cadène
... ce jeune et joli garçon qui danse bien et chante mieux encore, cet éphèbe au visage clair me dit des mots horribles, des phrases qu’on n’oserait pas imaginer dans un cauchemar :

— Oui beaucoup succomberont. Si nous entrons chez vous [en France], quand nous entrerons, on fusillera même les enfants dans le ventre de leur mère.

Ces paroles dignes d’un cafre ou d’un fou furieux me furent dites froidement par un jeune SS de vingt-cinq ans au café Sturm [à Berlin] ...



(Extrait du texte original de La tragédie brune de Xavier de Hauteclocque publié en 1934)
Commenter  J’apprécie          381
palamede   18 juin 2018
La tragédie brune de Thomas Cadène
Dans le IIIe Reich, quand un ennemi de la dictature brune meurt de mort violente, vous diriez qu’il meurt deux fois.

La première fois, on l’enterre. Aussitôt après, il s’efface de la mémoire de ceux qui l’on connu vivant. Personne ne se souvient plus de lui.
Commenter  J’apprécie          310
palamede   15 juin 2018
La tragédie brune de Thomas Cadène
Cette Allemagne du IIIe Reich prétend faire l’Etat civilisé par excellence, ce « pays modèle » n’est qu’un obus monstrueux, huilé, profilé, usiné à miracle, où des millions d’êtres humains remplacent les molécules de métal.
Commenter  J’apprécie          310
HORUSFONCK   24 mai 2020
Alt-Life de Thomas Cadène
-Qu'est-ce qu'on a à se dire dans ce monde?

-On trouvera bien. Le vieux monde te manque?

-Non, il était mourant. C'est bien qu'on l'ait quitté. Mais en même

temps, il me manque parce que tout y était plus simple.
Commenter  J’apprécie          110
blandine5674   03 avril 2020
La tragédie brune de Thomas Cadène
- L’angoissant, le terrible, ce n’est pas tant ce qu’on raconte sur Dachau, c’est ce qu’on cache.
Commenter  J’apprécie          150
Gregor   26 mai 2013
Les autres gens, tome 1 de Thomas Cadène
- C'est à quelle heure le tirage d'euromilliions ?

- Ne me dis pas que tu as joué à ce jeu ? Là ce serait la totale ! Regarde, Irène, toute notre éducation qui n'aura servi à rien ! Deux enfants, deux vendus ! Les jeux, c'est un impôt sur les pauvres ! Un impôt sur le rêve ! Un impôt et une propagande pour le règne de l'argent, c'est de la merde, c'est un scandale à l'échelle du nombre de joueurs, personne ne gagne, personne ! Mais tout le monde paie, semaine après semaine, c'est du racket organisé par l'état, à vomir !
Commenter  J’apprécie          100
cicou45   11 octobre 2013
Les autres gens, tome 1 de Thomas Cadène
_"Et toi, Emmanuel, pourquoi le Droit ?

_J'aime ça, je ne saurais pas trop l'expliquer, le formalisme me rassure, la logique, je sais pas. C'est une matière passionnante. L'air de rien, elle fonde nos sociétés, quelles qu'elles soient.

_Moi je pense que ce sont les relations humaines qui fondent nos sociétés, pas ce qui les régit."
Commenter  J’apprécie          100
colimasson   09 mars 2014
Les profondeurs d'Omnihilo, tome 1 : Achille de Thomas Cadène
Omnihilo n’est pas sans danger… et ce n’est pas quelque chose que nous pouvons expliquer ni à sa mère ni à personne d’autre, parce que vous êtes les seuls à pouvoir y aller et je suis la seule à pouvoir vous croire.
Commenter  J’apprécie          100
maylibel   31 juillet 2015
Romain & Augustin - Un mariage pour tous de Thomas Cadène
Au lycée, mon meilleur ami, il est homo. Je le défends quand des connards viennent le faire chier. Alors, les abrutis, pour se venger, ils racontent partout que je suis lesbienne… Mais ça ne me dérange pas… Ça doit les rassurer de le penser… Ils raisonnent par capillarité. Les particules de bêtise s’agrègent et ça finit par former un corps solide.

(p. 140)

Commenter  J’apprécie          90
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

En boucle ... avec la Castafiore

La Castafiore est le rossignol milanais qui enchante les albums de

Lucky Luke
Tintin
Asterix
Gaston

17 questions
21 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature jeunesse , littérature française , bande dessinée , écrivain , opéraCréer un quiz sur cet auteur