AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.12 /5 (sur 170 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Né(e) à : Tremadoc , le 16/08/1888
Mort(e) à : Dorset , le 19/05/1935
Biographie :

Thomas Edward Lawrence, plus connu sous le nom de Lawrence d’Arabie, est un officier et écrivain britannique.

C'est un personnage énigmatique qui a marqué l’histoire du siècle dernier. Étranger à son temps, ses conflits personnels sont les reflets des bouleversements sociaux et politiques qui ont caractérisé le début du XXe siècle.

Lawrence est issu d’une famille très religieuse. Il fut pétri tout au long de sa formation, par des principes qui structuraient l’Empire britannique. Pourtant, il sera amené à devenir un meneur de guerilla et un défenseur du nationalisme arabe.

Avant la première guerre mondiale, il fut chercheur et archéologue au Moyen-Orient. En janvier 1914, sous couvert d’activités archéologiques, Lawrence est envoyé par l’armée britannique en mission de renseignements dans la péninsule du Sinaï.

Il sert comme officier de liaison britannique auprès des forces arabes lors de la révolte arabe de 1916-1918 contre l'Empire ottoman. Rentrant du Moyen-Orient, il est couvert de gloire et d’honneurs. Dans l’immédiat après-guerre, Lawrence travaille pour le Foreign Office.

En 1922, il met fin à sa carrière de conseiller politique pour les affaires proche-orientales et signe un engagement comme simple soldat dans la Royal Air Force (RAF), sous le nom de J.H. Ross, affecté pour se former à l'école de photographie de Farnborough. Des journalistes ayant appris le fait, il doit, à son grand regret, la quitter en mars 1923.

Sous le pseudonyme de Shaw, il s’engage alors dans le Royal Tank Regiment. Par la suite, il travaille à la mise au point de canots à grande vitesse pour le sauvetage des pilotes d'hydravion tombés en mer, au sein de la base RAF de Plymouth (Air Sea Rescue). Il doit quitter à regret l’armée à la fin de son contrat en mars 1935.

Il meurt dans un accident de moto dans le Dorset le 19 mai 1935.

Des centaines d’ouvrages ont été écrit sur ce personnage mythique, pourtant le livre clé reste encore celui qu’il a lui-même écrit: "Les Sept piliers de la sagesse" (Seven Pillars of Wisdom: A Triumph, 1922), qui fut un succès de librairie. Sa correspondance est également très prisé des spécialistes.

David Lean a réalisé en 1962 le film "Lawrence d’Arabie", avec Peter O'Toole dans le rôle-titre, remportant un immense succès et sept oscars.
+ Voir plus
Source : www.vialupo.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Thomas Edward Lawrence   (15)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Thomas Edward Lawrence (1888-1935), la passion de la pureté : Une vie, une œuvre [1984 / France Culture]. Par André Velter. Réalisation : Mireille Krauss. Diffusion sur France Culture le 25 octobre 1984. Avec Jacques Dars et Jean-Christophe Victor. Photographie : Lawrence d'Arabie en 1919 © Radio France / Université de Toronto. Présentation des Nuits de France Culture : « Oublions l’interprétation de Peter O’Toole, la mise en scène de David Lean, la musique de Maurice Jarre, bref, oublions le film en Technicolor sorti sur grand écran Super-Panavision en 1962, et suivons la vie et l’œuvre de Thomas Edward Lawrence grâce à l’émission d’André Velter, diffusée, elle, le 25 octobre 1984. » Thomas Edward Lawrence, dit Lawrence d’Arabie, né à Tremadog (Caernarfonshire) dans le nord du pays de Galles le 16 août 1888 et mort près de Wareham (Dorset) le 19 mai 1935, est un officier et écrivain britannique. Pendant la Première Guerre mondiale, les reportages du journaliste américain Lowell Thomas firent la notoriété de T. E. Lawrence, officier de liaison britannique durant la grande révolte arabe de 1916-1918. Après la guerre, la version abrégée de son témoignage sur cette campagne, “Les Sept Piliers de la sagesse”, qui en décrit le caractère aventureux, fut un succès de librairie. La version intégrale, publiée cinquante ans après sa mort, confirma son talent littéraire. David Lean a réalisé en 1962 le film “Lawrence d’Arabie”, avec Peter O'Toole dans le rôle-titre, remportant un immense succès et sept oscars. Intervenants : Jacques Dars (1941-2010), sinologue et traducteur Jean-Christophe Victor (1947-2016), ethnologue, expert en géopolitique et en relations internationales Textes extraits de : “Les Sept Piliers de la sagesse” (éditions Payot) “La Matrice”, “Les textes essentiels” et les “Lettres” (éditions Gallimard) Lectures par Serge Sautreau, Jacqueline Taouss et Ana de Carvalho Sources : France Culture et Wikipédia

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (61) Voir plus Ajouter une citation
Thomas Edward Lawrence
kuroineko   14 août 2017
Thomas Edward Lawrence
Je ne suis pas de ceux que l'on peut résumer en trois mots.
Commenter  J’apprécie          271
liberliger   18 novembre 2012
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
Tous les hommes rêvent, mais inégalement. Ceux qui rêvent la nuit dans les recoins poussiéreux de leur esprit s'éveillent au jour pour découvrir que ce n'était que vanité ; mais les rêveurs diurnes sont des hommes dangereux car ils peuvent jouer leur rêve les yeux ouverts, pour le rendre possible. C'est que j'ai fait.
Commenter  J’apprécie          220
PiertyM   26 septembre 2014
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
Il est aisé de faire perdre sa foi à un homme, mais il est difficile de le convertir à une autre.

Commenter  J’apprécie          220
Junie   18 avril 2016
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
S'il est vrai que dans le Moyen-Orient arabophone, le nomade et le sédentaire n'appartiennent pas à des races distinctes mais se situent seulement à des stades sociaux et économiques différents, on pouvait s'attendre à leur trouver des traits communs dans le mode de pensée, et il était concevable de relever des ressemblances dans ce que ces peuples produisaient. Dans les débuts, lors de nos tous premiers contacts, nous découvrîmes une unanime transparence ou rigidité de foi, quasi mathématique dans sa restriction, et qui nous inspira de la répulsion par les formes désagréables qu'elle prenait. Les Sémites, dans leur spectre visuel, ne connaissent pas la demi-teinte. C'est un peuple de couleurs primaires, principalement le noir et le blanc, qui ne regarde du monde que ses contours. Ce peuple particulier a le doute en aversion, le doute, cette couronne d'épines moderne que certains de nos penseurs portent avec tant de grâce.
Commenter  J’apprécie          161
THoniger   15 janvier 2014
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
L'appel du désert, pour les penseurs de la ville, a toujours été irrésistible: je ne crois pas qu'ils y trouvent Dieu, mais qu'ils entendent plus distinctement dans la solitude le verbe vivant qu'ils y apportent avec eux.
Commenter  J’apprécie          140
PiertyM   26 septembre 2014
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
On affirme, en Orient, que le meilleur moyen pour traverser un carré est d'en parcourir trois côtés.

Commenter  J’apprécie          130
GrandGousierGuerin   05 novembre 2013
La matrice : Journal du Dépôt de la Royal Air Force (août-décembre 1922) suivi de Notes ultérieures par le simple soldat Ross, matricule 352 087 de Thomas Edward Lawrence
Une idée folle (celle que le mariage est chose normale, qui donne à l'homme une compagne de lit, naturelle, économique, assurée, toujours prête) s'ils ont grandi avec elle et bien qu'ils n'aient que vingt ans, la voilà mise déjà mise sur un piédestal et hors conteste, du seul fait qu'ils s'en servent. Au doute actif, ils préfèrent la mollesse de la croyance.
Commenter  J’apprécie          90
lerital31   25 juin 2014
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
Il est humiliant de voir que notre expérience livresque de tous les pays et de tous les siècles nous laisse encore avec des préjugés de blanchisseuse, sans l'habileté verbale d'une blanchisseuse pour s'entendre avec les étrangers.
Commenter  J’apprécie          90
Thomas Edward Lawrence
dido600   22 juin 2017
Thomas Edward Lawrence
´ La plus grande industrie des Arabes

est la fabrication des croyances. Ce

peuple a l'esprit étroitement limité peut

laisser en friche son intelligence avec

une résignation dépourvue de curiosité.

Son imagination est vive; elle n'est pas

créatrice. Peuple des beaux départs,

peuple aussi instable que l'eau. Mais,

précisément, comme l'eau, assuré peut-

Être, a' la fin, de la victoire...ª
Commenter  J’apprécie          80
liberliger   18 novembre 2012
Les Sept Piliers de la sagesse - Intégrale de Thomas Edward Lawrence
Nous étions ensemble pleins d'amour, à cause de l'élan des espaces ouverts, du goût des grands vents, du soleil et des espoirs dans lesquels nous travaillions. La fraîcheur matinale du monde à naître nous soûlait. Nous étions agités d'idées inexprimables et vaporeuses, mais qui valaient qu'on combatte pour elles. Nous avons vécu beaucoup de vies dans le tourbillon de ces campagnes, ne nous épargnant jamais; pourtant, quand nous eûmes réussi et que l'aube du nouveau monde commença à poindre, les vieillards revinrent et s'emparèrent de notre victoire pour la refaire à l'image de l'ancien monde qu'ils connaissaient. La jeunesse pouvait vaincre, mais n'avait pas appris à conserver, et était pitoyablement faible devant l'âge. Nous balbutions que nous avions travaillé pour un nouveau ciel, une nouvelle terre, et ils nous ont remerciés gentiment et ont fait leur paix.
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de Thomas Edward Lawrence (299)Voir plus


Quiz Voir plus

Quiz sur Le signal

Le roman se déroule dans une ville imaginaire nommée...

Castle Rock
Mahingan Falls
Maningan Falls
Maningan Hall

15 questions
60 lecteurs ont répondu
Thème : Le signal de Maxime ChattamCréer un quiz sur cet auteur