AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 59 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1976
Biographie :

Docteur en droit public, Thomas Giraud vit et travaille à Nantes.

"Élisée, avant les ruisseaux et les montagnes" (La Contre Allée, 2016) est son premier roman.

Source : http://www.lacontreallee.com
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Mercredi 11 avril 2018, la librairie Charybde (129 rue de Charenton 75012 Paris - www.charybde.fr ) recevait Thomas Giraud à l'occasion de la publication de "La ballade silencieuse de Jackson C. Frank" aux éditions de la Contre Allée.


Citations et extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
Palmyre   23 mars 2018
La ballade silencieuse de Jackson C. Franck de Thomas Giraud
Plus tôt, vers 8 heures, la nuit ne cédant pas encore tout à fait, Jackson marche sous un ciel sale, un gris louche, à peine quelques reflets foncés et plus clairs emmêlés. Du plus loin qu'il puisse regarder, il ne voit qu'un seul gros nuage lourd comme du plomb qui couvre de toute son étendue l'obscurité, mettant du sombre au sombre.
Commenter  J’apprécie          150
Palmyre   02 avril 2018
La ballade silencieuse de Jackson C. Franck de Thomas Giraud
Sur l'eau, tout s'allonge. On a l'impression d'être capable d'englober d'un seul coup d’œil ce qui nous aurait demandé plusieurs mouvements des yeux, on étire le regard pour rendre toute chose horizontale. Et de toute façon, si on ne le fait pas, c'est le paysage qui décide, étire alors le regard à sa manière. Rien ne vient rompre l'horizon, pas de maisons, de meules de foins pour ponctuer cette grande nappe bleue.
Commenter  J’apprécie          90
LiliGalipette   26 septembre 2019
Le bruit des tuiles de Thomas Giraud
« Je ne veux pas recommencer à vivre là-bas comme j’ai vécu ici. Ailleurs sera mieux car ailleurs est toujours mieux. » (p. 78)
Commenter  J’apprécie          70
ErnestLONDON   30 septembre 2018
Élisée : Avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud
Il a l’intuition que le groupe peut faire quelque chose, modifier davantage que l’individu.
Commenter  J’apprécie          70
Charybde2   28 septembre 2016
Élisée : Avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud
L’observation d’une grève, l’amitié qu’il imagine entre les ouvriers, l’unité indéfectible qu’il suppose vont contribuer à rééquilibrer un peu ses centres d’intérêts. Jusque-là, la nature était omniprésente et la part qu’il faisait à la politique ou à la philosophie politique était réduite aux ouvrages. Il ne notait rien sur les hommes. À partir de cet épisode, il fait entrer l’intervention humaine. C’est l’occasion d’adopter une nouvelle méthode : il note ce qu’il voit sur les hommes et ce que cela lui inspire. Mais ce sont les hommes, le groupe, qui l’intéressent, pas les individus, en tout cas pas pour ses notes.



Commenter  J’apprécie          50
dipari   03 décembre 2017
Élisée : Avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud
Il y rumine des colères qui ne sont jamais des coups de sang (il n'appartient pas au cogneurs de sang), mais plutôt des frustrations et des tiraillements d'enfants, jusqu'à ce qu'Élysée parviennent à construire des bouts de pensées qui sont des réflexions d'enfant, prémisses d'une littérature à venir, et qui lui permettront de contenir ses agacement.
Commenter  J’apprécie          50
montmartin   17 juillet 2019
Le bruit des tuiles de Thomas Giraud
On ne vit pas dignement dans un milieu qui a été trop longtemps corrompu.
Commenter  J’apprécie          60
mangeclous   15 octobre 2016
Élisée : Avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud
Pour l'instant, l'envie d'écrire est en préparation. Il conserve, dans sa tête, les bouts de pensée de ses colères non pas pour façonner une figure de rebelle mais parce que les mots qui lui viennent à l'esprit, dans ces moments de frustration et de tiraillements, continuent de rouler dans sa bouche et de faire des phrases dont il ne se sépare pas facilement.
Commenter  J’apprécie          40
Charybde2   05 novembre 2019
Le bruit des tuiles de Thomas Giraud
Quelques instants de satisfaction intérieure et puis, repoussant une mèche de cheveux ou se frottant les yeux avec la paume des mains, il retrouve des pensées plus mélancoliques, presque sinistres, qui lui permettent progressivement de chasser l’enthousiasme de mauvais aloi, la vision et l’intuition du bonheur achevé pour parvenir à la difficulté, à tout ce qu’il faudra faire. Les choses concrètes qu’il faut dire. Il manœuvre avec lui-même, marmonne et s’enjoint silencieusement à de l’austérité, de la sobriété avec quelques petits trucs qui produisent toujours chez lui un vif effet : les sermons des prêtres sur les tombes des enfants morts, la brume, le souvenir de certains cours magistraux faits par de vieux enseignants chevrotants et en habit, leurs mains tremblantes. Et surtout, ne pas se laisser aller à ce qui fait les miracles, le scintillement, les solutions aux problèmes trouvées dans un écart de la pensée, par hasard. Ne pas oublier le bruit de tuiles que l’on brise une à une, ces bruits de toits qui s’écroulent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Charybde2   28 septembre 2016
Élisée : Avant les ruisseaux et les montagnes de Thomas Giraud
Elle fait de la passion d’Élisée pour les pierres un indice de son déracinement à venir : ces petites pierres qu’il ramasse et cache un peu partout après les avoir fait voyager, parfois d’une poche à l’autre, parfois d’un champ à son matelas, parfois d’une vigne à une autre. Mais elle a le sentiment que ses mélancolies à lui seront, comme les siennes, faites pour s’installer durablement dans un lieu, sans bouger, ou sans bouger trop loin, et que ses mélancolies porteront sur l’imagination. Ses mélancolies resteront des mélancolies, des regrets, des projets rangés. Il ne partira pas. Il pourrait être comme elle, instituteur privé. Élisée a quelque chose d’un brin besogneux, peut-être de fragile, lié à sa petite taille, et elle ne pense pas qu’Élisée, contrairement à Élie, sera enclin à abandonner la terre et les gens avec lesquels il vit. Il n’a pas l’espièglerie et l’audace d’Élie. Et il paraît si prudent, son Élisée, il a besoin, pense-t-elle, d’être rassuré. Elle aussi, de savoir que ce petit-là, un de ses petits, restera près d’elle, ou au moins pas trop loin. Elle voudrait pouvoir continuer à chuchoter avec lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Premier au dernier ...

"Le ... jour du reste de ma vie" de Virginie Grimaldi

dernier
premier

16 questions
25 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanson française , littérature française , littérature , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..