AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.04/5 (sur 358 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1984
Biographie :

Thomas Mathieu est un auteur de bande dessinée.

Après son bac, il se tourne d'abord vers des études de mathématiques, mais sa passion pour le dessin le rattrape. Thomas Mathieu entre alors à l'école de bande dessinée de Saint-Luc, à Bruxelles, où il passe deux ans, puis à Saint-Luc, à Liège. En 2006, il ouvre un blog où il raconte en dessin ses misères affectives, puis celles de son entourage. Il envoie ces histoires à Lewis Trondheim qui décide de les publier dans sa collection Shampooing sous le titre "Les Drague-Misères" (2010).

En parallèle, Thomas Mathieu participe au concours organisé par Manolosanctis et ses planches sont publiées dans le collectif "13m28" (2010). Peu après, Thomas Mathieu se lance dans un nouveau projet: "Bimbos versus chatons tueurs" (2011), également publié par Manolosanctis.

Il est principalement connu pour être le créateur en 2013 du Projet Crocodiles, un tumblr dans lequel il illustre des situations quotidiennes de sexisme envers les femmes et de harcèlement de rue où les hommes sont représentés par des crocodiles anthropomorphes.

son site : http://www.thomasmathieu.net/
son blog : http://www.thomasmathieu.net/blog/
site : http://projetcrocodiles.tumblr.com/
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Thomas Mathieu   (10)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Dans l'espace public, dans les rapports avec la police, au sein du couple, au travail, ou dans le milieu médical, la lutte contre le sexisme et le harcèlement est un combat permanent. Avec le Projet Crocodiles, Thomas Mathieu et Juliette Boutant, auteurs de bande dessinée, dénoncent ce sexisme ordinaire. LES CROCODILES SONT TOUJOURS LÀ. https://bit.ly/LesCrocodilesSontToujoursLa


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Un simple refus ne suffit souvent pas.
- Non
Tout le monde dit qu'en amour/ sexe, il faut s'accrocher et persister.
- Mais tu ne me laisses pas te convaincre ! Donne-moi encore une chance.
Du coup, pour refuser, il faut s'accrocher aussi.
- je t'ai dit NON, si tu continues, c'est du harcèlement.
Commenter  J’apprécie          70
Ignorer le problème n'est pas non plus une solution.
Commenter  J’apprécie          80
- Alors ? On m'a dit pour hier soir !
- (Ben dis donc, les nouvelles vont vite !) Hé hé.
- Il paraît qu'il t'a baisée.
- ("IL" m'a baisée ??) Heu...
- C'est lui qui me l'a raconté. Alors, c'est quand mon tour ?
- Euh, non, mec. C'est mort.
- Allez, au rythme où tu y vas, ça va être bientôt, non ? Ça me ferait plaisir.
Commenter  J’apprécie          40
- Hé Mademoiselle !
- T'es trop belle.
- T'as le Boule de Beyoncé.
- Hé viens ! J'ai une 25 cm ! Je te laisse sucer gratuit !
- Ha Ha !
- C'est ça ! Casse-toi, salope.
- T'es grosse !
- Tu pues !
Commenter  J’apprécie          40
Quand un homme dit des obscénités à une femme, c'est du harcèlement sexuel. Quand c'est une femme qui dit des obscénités à un homme, c'est 3,95 euro la minute.
Commenter  J’apprécie          42
L'empathie semble souvent difficile pour les hommes. Beaucoup ont trouvé si dérangeant de voir leur genre ainsi caricaturé, qu'au lieu d'avoir des mots ou des pensées émues pour les victimes qui rapportaient leur expérience souvent douloureuses, ils n'ont trouvé qu'à signaler que quand même il existe des mecs bien, qu'EUX ne sont pas comme ça.
Ceux la aurait bien voulu qu'il y ait deux sortes de mecs dans les crocodiles, les crocodiles et les mecs bien, ils auraient alors su à qui s'identifier. Sauf que les mecs bien, ça n'existe pas. Du moins pas comme ça, pas tout le temps, et de toute façon ce n'est pas à eux d'en juger.
Face à un récit de viol, ils disent : mais MOI, je ne suis pas comme ça. Le simple fait de ramener ainsi l'attention sur eux montre qu'ils sont un peu "comme ça". Ils protègent leur ego, alors qu'on leur parle viol, agression, des choses très graves qui semblent pourtant peu les toucher. Peut-être sont-ils persuadés que de telles choses ne leur arriveront jamais ? (...) peut-être protègent-t-ils simplement leur image d eux même, mais ce faisant, ne font-ils pas justement d eux des crocodiles ?
C'est-à-dire faire passer arbitrairement leurs besoins, leur désirs (en l'occurrence avoir une bonne image de soi avant les besoins les plus essentiels d'autrui et en particulier l'intégrité physique des femmes, puisque c'est là le sujet principal de nombreux témoignages du Tumblr projet crocodiles.
Commenter  J’apprécie          10
- Ce mec-là ? Ah oui, c'est un sacré cas. Il a toujours des "problèmes" au niveau du pénis qu'il faut tartiner de pommade. Uniquement quand c'est des auxiliaires féminines, étrangement.
Commenter  J’apprécie          30
- c'est pas un peu superficiel ?
- et alors ? on est superficielles. Les apparences, c'est tout ce qu'on a, c'est tout ce qu'on est. C'est notre force. Et si on doit combattre, on aura besoin de cette force. Même dans le sang et la sueur, face au danger et la peur, une bimbo ça reste toujours une bimbo.
- et un chaton, ça reste un chaton.
Commenter  J’apprécie          20
Le sujet de Les Crocodiles n’est pas de dire que les hommes naissent crocodiles, mais qu’ils le deviennent, et c’est là que la caricature prend tout son sens. Un dessin qui me glacerait le sang, ce serait celui d’un bébé humain qui se transformerait petit à petit en crocodile. Ça me choquerait parce que c’est ce qui arrive, on transforme des petits garçons en prédateurs sexuels, alors qu’ils pourraient devenir des humains respectueux et heureux. Je pense à la citation d’Andrea Dworkin : Comment se fait-il que le garçon dont le sentiment de vie est si vif qu’il donne de l’humanité au soleil et à la pierre se transforme en homme adulte incapable d’admettre ou même d’imaginer son humanité commune avec les femmes ?
Commenter  J’apprécie          10
*Houla, il/elle s'en prend plein la tronche, j'ai bien fait de ne pas bouger.*
— Merci! Vous vous y seriez mis à plusieurs, j'aurais pas pu harceler tranquille.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Thomas Mathieu (983)Voir plus

Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}