AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de rkhettaoui


rkhettaoui   09 avril 2018
Un feu dans la plaine de Thomas Sands
La vie d’un ouvrier, courber l’échine et reculer, recueillir le métal en fusion à la sortie du four, faire pivoter la benne à la force des bras, vérifier d’un coup d’œil, recommencer, reculer encore. Un repas le midi, trente minutes, seconde pause l’après-midi, huit minutes. Ses mains le font souffrir, les paumes comme talées, comprimées à force de tenir l’arceau, les doigts serrés jusqu’à la crampe, nécrosés presque, autour de la barre de métal. Le soir, chez lui, ils ont doublé de volume, il les trempe dans une bassine d’eau froide, dans le lavabo de la salle de bains, sa femme s’est endormie à côté. Subir et reculer. Subir et reculer
Commenter  J’apprécie          00