AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.61 /5 (sur 74 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Après des études d’anglais au Centre College à Danville, Tiffany Reisz a publié des romans érotiques sous son vrai nom, pour le plus grand bonheur de ses parents et de ses professeurs.

Elle aime vivre à cent à l'heure, mais pas seulement. Elle aime aussi la salsa, le latin et les beaux bruns.

Tiffany Reisz a obtenu le prix du meilleur roman érotique décerné par RT Awards en 2012.

Elle vit à Portland, dans l'Oregon.

site:
http://www.tiffanyreisz.com/


Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (43) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067   24 septembre 2014
Les profondeurs du plaisir de Tiffany Reisz
— Croyez-moi, les mecs, ce sont des créatures mythiques. Elles sont un peu comme… je ne sais pas… des licornes ou des sirènes, dit Christian.



A la mention de sirènes, Derek prêta de nouveau attention à la conversation. Au cours des cinq dernières minutes, tandis que Mark et Christian évoquaient leurs problèmes avec les femmes — et plus précisément le nombre d’ex de leur petite amie actuelle — il avait cessé de les écouter, le regard fixé sur une table vide, de l’autre côté du night-club.



— Ce n’est pas une légende, elles existent, commenta-t-il alors, portant son cocktail à ses lèvres. J’en ai rencontré une, autrefois.



— Une vierge ? demanda Mark. Une vierge de plus de vingt et un ans ? Je n’y crois pas une seconde. Ça n’existe pas.



Derek réprima un sourire.



— Si, elle était vierge. Et c’était une sirène.



— Arrête tes conneries ! lança Christian.



— Non, il est sérieux, dit Mark en dévisageant longuement Derek. En plus, c’est lui le beau gosse de la bande. Si l’un d’entre nous a la moindre chance de tomber sur une sirène vierge, c’est bien Derek Prince.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Nyx   18 octobre 2014
Chroniques d'une initiée, tome 3 : Sans détour de Tiffany Reisz
Entrant de nouveau dans la chambre, il ferma la porte derrière lui.

Et Dieu, alors, ferma les yeux.
Commenter  J’apprécie          80
Milka2b   10 mai 2013
Chroniques d'une initiée, tome 1 : Sans limites de Tiffany Reisz
Bien que deux personnes puissent s'aimer profondément, parfois l'amour ne suffit pas. Si on se sacrifie au-delà d'une certaine limite, il arrive un moment où il ne reste plus rien à aimer.
Commenter  J’apprécie          60
Kelso   07 mars 2015
Ultimes confidences de Tiffany Reisz
Je les regarde échanger une phrase ou deux. Elle fait des efforts démesurés pour attirer son attention, riant bêtement en se tortillant, effleurant son décolleté de façon régulière tandis qu’elle parle. Je le vois commencer à battre en retraite. Elle cherche manifestement à le retenir, ose même poser une main sur son avant-bras, lui jette un regard désespéré. La petite traînée, me dis-je dans un premier temps, puis je lui pardonne. Je le draguerais, moi aussi, si ce n’était pas interdit
Commenter  J’apprécie          50
ptitelily01   08 octobre 2014
La clef des secrets (prologue exclusif de "Sans limites") de Tiffany Reisz
Presque en courant, elle se dirigea jusqu’à la porte du Black Forest et frappa, frappa jusqu’à en avoir mal aux doigts.

La porte s’ouvrit. Brad la dévisagea avec une expression sombre qui s’éclaira lorsqu’elle lui fit un battement de cils chargé de sous-entendus. Il rit d’un éclat sonore qui résonna dans tout le Black Forest.

— Mon Dieu, que tu as de belles dents ! dit Nora sans pouvoir dissimuler un sourire qu’elle aurait normalement qualifié d’idiot.

Il la prit par le bras, la fit entrer et, dans le même geste, glissa une main sous sa jupe. Son baiser devint un autre baiser qui devint un autre baiser qui…

— Oui, murmura-t-il en glissant ses lèvres le long de son cou. C’est pour mieux te croquer, mon enfant.
Commenter  J’apprécie          40
BookandCie   30 décembre 2014
Chroniques d'une initiée, tome 1 : Sans limites de Tiffany Reisz
Chaque jour, tu combats un ennemi que je ne peux t'aider à combattre ou vaincre pour toi. Mais s'il y avait la moindre chance qu'il te donne du répit, je te porterais sur mon dos, autour du monde s'il le fallait, pour que tu trouves enfin la paix.
Commenter  J’apprécie          50
Kelso   07 mars 2015
Ultimes confidences de Tiffany Reisz
Des baisers.

Ce soir, ils étaient censés passer aux baisers. Melissa s’était brossé les dents en profondeur trois fois, usant et abusant du fil dentaire, avant de venir au labo, mais elle songeait à utiliser les toilettes pour le faire une quatrième fois lorsque Matt arriva. Elle croqua le bonbon à la menthe qu’elle avait dans la bouche. Et sourit.

— Salut, Matt.

Depuis le début de l’expérience, trois jours plus tôt, elle ne pensait qu’à une chose : allait-elle, ou non, coucher avec lui ? La question avait plané sur chacune des séances, du moment où ils s’étaient tenu la main pour la première fois aux câlins. Elle avait décrit par le menu ses sentiments et émotions ainsi qu’on le lui avait demandé, mais cela ne l’avait pas aidée à résoudre le dilemme. Au contraire, essayer de trouver l’enchaînement d’idées qui l’avait conduite à songer à la taille du sexe de Matt alors qu’il venait juste d’enlacer ses doigts n’avait fait que la plonger encore plus profondément dans la confusion.

— Salut, répondit-il avec un large sourire. Alors. Tu te sens prête pour le programme de ce soir ?

— Je ne sais pas. Je crois… En tout cas, j’ai évité l’ail aujourd’hui. Toi aussi, j’espère !

— Evidemment, fit-il en se penchant pour avouer sur un ton de confidence : J’ai dû me brosser les dents une dizaine de fois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Kelso   07 mars 2015
Ultimes confidences de Tiffany Reisz
Ce genre de choses n’arrivait jamais dans la vie réelle. En tout cas, pas dans la sienne. Aucune femme ne lui avait jamais sauté au cou, comme ça, littéralement. Ni enlacé ses jambes autour de sa taille, ni pris sa langue dans sa bouche avec une douceur telle qu’il crut qu’il allait jouir sur-le-champ rien que pour ça. Mais tout cela était bel et bien en train de lui arriver, et c’était bel et bien lui qui avait dans ses bras une femme toute douce et qui sentait bon comme le printemps. C’était lui aussi, aucun doute là-dessus, qui avait une érection à faire pâlir d’envie une star du porno. Non, pas « une femme ». Melissa. Ses bras, sa bouche et son corps étaient submergés par Melissa, et cela, se rendit-il compte, abasourdi, faisait toute la différence
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   23 mars 2016
Chroniques d'une initiée, tome 4 : Sans peur de Tiffany Reisz
Elle voulait le mettre dans son lit et lui faire l’amour. Elle voulait lui apprendre tout ce qu’elle savait sur le sexe, lui faire découvrir à quel point c’était bon, à quel point ça pouvait être beau de partager son corps avec quelqu’un d’autre et de laisser le monde s’effondrer jusqu’à ce qu’on ne soit plus que l’être nouveau que l’on forme ensemble. Elle voulait sa virginité pour son anniversaire et son cœur et son corps pour les jours suivants. Tous les jours suivants. Et elle voulait tout ça parce qu’elle l’aimait, le chérissait et souhaitait le protéger comme il la protégeait parce qu’il ne comprenait pas, le pauvre, qu’elle aimait vraiment qu’on lui fasse mal.
Commenter  J’apprécie          30
Kelso   07 mars 2015
Ultimes confidences de Tiffany Reisz
La question suivante le fit rire, cependant.

Si vous rencontrez une femme évidemment intelligente et avec un grand sens de l’humour mais que son aspect physique ne correspond pas à vos attentes, lui demanderiez-vous tout de même de sortir avec vous ?

« Non. »

On lui avait demandé d’être sincère, non ? Et il ne voulait pas fausser les résultats.

Si lors d’un rendez-vous avec une femme, par exemple au cours d’une rencontre arrangée, cette femme, bien que dotée des traits de personnalité que vous recherchez chez une compagne potentielle a un physique qui diffère de vos critères, coucheriez-vous avec elle si l’occasion se présente ?

« Oui. »
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

LNHI-32791: littérature - romans libertins et leurs auteurs

Le roman 'Le sopha, conte moral' (Claude P. de Crébillon, 1737) est une série de rencontres amoureuses narrées par un certain Amanzéï. Comment ce narrateur a-t-il appris toutes les histoires qu'il raconte au sultan Schah-Baham?

Il les a simplement vécues lui-même avec 7 femmes, en 7 ans.
Transformé en divan, il a participé en tant que meuble à ces histoires.
C'est son grand-père, grand amateur de femmes, qui les lui a racontées.

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman léger , libertins , érotismeCréer un quiz sur cet auteur