AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Tim Burton (112)


Tim Burton
colimasson   13 mars 2013
Tim Burton
Beaucoup de gens me demandent à quel moment je ferai, enfin, un film avec des personnes réelles. Mais qu’est-ce que la réalité ?
Commenter  J’apprécie          580
Yggdrasila   07 septembre 2009
La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton
La fille faite d'ordures

Il était une fois une nénette
qui d'ordures était faite.
Elle était vraiment cracra
et puait comme un putois.

Elle vivait dans le malheur,
voire en noire dépression, peut-être à cause des heures
passées dans les décharges et leurs vapeurs.

Le seul répit dans sa vie, la seule lueur,
lui vint d'un type nommé
Stan, qui était l'éboueur
du quartier.

Il l'aima d'amour pur
et lui proposa l'anneau,
mais déjà elle avait fait le grand saut
dans le broyeur d'ordures.
Commenter  J’apprécie          320
manU17   03 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
Ce qu'il possède en lui, c'est un don peu commun. Dire de lui que c'est un réalisateur ne suffit pas. Le titre exceptionnel de "génie" lui sied mieux, car il n'excelle pas seulement dans le cinéma mais aussi dans le dessin, dans la photographie, dans le domaine des idées, de la pensée, de la perspicacité.

Johnny Depp
Commenter  J’apprécie          300
Bobby_The_Rasta_Lama   19 février 2020
La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton
Mummy Boy

He wasn't soft and pink
with a fat little tummy;
he was hard and hollow,
a little boy mummy.

"Tell us, please, Doctor,
the reason of cause,
why our bundle of joy
is just a bundle of gauze."

"My diagnosis," he said",
"for better than worse,
is that your son is the result
of an old pharaon's curse."

[....]
Commenter  J’apprécie          291
manU17   06 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
J'aime les contes de fées parce qu'ils comportent des images extrêmes, mais aussi parce que leur signification est donnée à travers un filtre abstrait.
Commenter  J’apprécie          290
jessmonk   01 septembre 2011
La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton
"Hélas, elle se sait prisonnière d'un sort, dont elle ne se sort jamais. En effet, dès qu'on s'approche d'elle, les épingles encore plus profond dans son coeur s'enfoncent."
Commenter  J’apprécie          290
iris29   08 février 2017
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
"Beaucoup de gens me demandent à quel moment je ferai enfin un film avec des personnes réelles? Mais qu'est -ce que la réalité?"
Commenter  J’apprécie          250
iris29   07 février 2017
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
"Tim a juste besoin de prononcer quelques mots , même sans rapport, de pencher la tête, de froncer les sourcils ou de me regarder d'une certaine manière et, instantanément, je sais , exactement ce qu'il attend de la scène . J'ai toujours fait tout ce que je pouvais pour lui donner ce qu'il attendait" .
Johnny Depp 1994
Commenter  J’apprécie          250
javine   09 septembre 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
On me demande souvent : " mais quand vas-tu enfin tourner un film avec des personnes réelles? "
Comme je ne sais pas très bien ce que signifient des mots comme "normal" ou "réel", je réponds : "qu'est-ce que la réalité?" ou "qu'est-ce que la normalité?"
Commenter  J’apprécie          230
manU17   08 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
De nombreuses personnes pensent que mes films ne reposent que sur leur seul esthétique, qu'ils sont fondés là-dessus. Ils n'arrivent pas à imaginer que tout ce que j'ai fait doit avoir une signification, ne serait-ce qu'à titre personnel et même si je suis le seul à la connaitre. Et plus les éléments sont absurdes et plus je dois être sûr de comprendre leur sens caché. Voilà pourquoi le cinéma nous fascine tant. Les films frappent à la porte de nos rêves et de notre subconscient.
Commenter  J’apprécie          220
Anatemnein   13 juillet 2013
La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton
"The Melancholy Death of Oyster Boy" ("La triste fin du petit Enfant Huître")

He proposed in the dunes,
they were wed by the sea.

Il fit sa demande au milieu des dunes,
près de la mer, ils devinrent femme et mari.

their nine-day-long honeymoon
was on the isle of Capri.

Neuf jours dura leur lune
de miel, sur l'île de Capri.

For their supper, they had one spectacular dish -
a simmering stew of mollusks and fish.
And while he savored the broth
her bried's heart made a wish.

Au souper, ils eurent un plat grand luxe :
un ragoût mijoté de poissons et mollusques.
Pendant que du bouillon lui goûtait la saveur,
la jeune épousée fit un voeu dans son coeur.


That wish did come true - she gave birth to a baby.
But was this little one human ?
Well,
maybe.

Ce voeu devin réalité : elle eut un bébé.
Mais ce bébé était-il humain ?
Eh bé,
on ne sait point.
Commenter  J’apprécie          229
manU17   04 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
Je n'aime pas qu'on monte un film sur mon nom; je veux qu'on fasse un film pour lui-même, c'est une entreprise trop lourde pour qu'on ne s'y implique qu'à moitié. Le milieu d'Hollywood est très étrange: il est composé de créatures marginales qui sont pourtant farouchement conservatrices.
Commenter  J’apprécie          200
colimasson   04 septembre 2013
La triste fin du petit Enfant Huître et autres histoires de Tim Burton
« L’enfant Brie rêva (deux fois, pas plus) que sa tronche
Pleine et ronde n’était plus qu’une tranche.
Le droit de jouer avec eux, les autres enfants jamais ne le lui donnaient,
Mais au moins Brie s’accordait bien avec un bon Chardonnay. »

L’enfant Brie
Commenter  J’apprécie          200
manU17   05 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
Ce qui est intéressant dans la promiscuité lié au voisinage, c'est que tout le monde connait tout le monde, sauf sur le plan de la sexualité où tout reste enfoui. Il y a dans la banlieue une perversité à laquelle je n'ai jamais été confronté quand j'étais enfant, mais que j'ai toujours sentie de manière diffuse autour de moi.
Commenter  J’apprécie          170
manU17   04 janvier 2014
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
J'ai grandi en regardant Lon Chaney et Boris Karloff. Tu pouvais capter une vraie liberté sous leur tonne de maquillage. On les voyait très distinctement, contrairement à ce que proclament certaines personnes. Ça libère un acteur d'être caché derrière un masque, il peut se montrer différemment.
Commenter  J’apprécie          160
QueLire   10 décembre 2016
L'étrange Noël de Monsieur Jack de Tim Burton
Je suis fatigué de faire peur, de semer la frayeur et la terreur.
Fatigué de ficher la trouille dès que sonnent les douze coups de minuit.
Fatigué de lancer des regards de travers, ou encore mauvais,
Et puis à force de danses macabres, moi j'ai mal aux pieds.
Je déteste les cimetières et j'ai tellement soif de nouveauté.
La vie ne peut se résumer à pousser
Des cris effrayants à longueur de journée !
Commenter  J’apprécie          140
Musardise   19 mai 2015
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
C'était un film qui représentait un énorme investissement pour la compagnie. Je comprenais donc tout à fait leur souci d'avoir le meilleur script possible. Mais ce qui qui a créé une situation de stress épouvantable, c'est que toutes ces histoires autour du script ont fait surface alors que le tournage avait déjà commencé.
Il y a eu tant de changements et de retouches qu'on avait l'impression de devoir démêler une pelote de laine. Un jour on s'est retrouvés à filmer une scène où Jack devait monter des marches menant à un clocher. Et Jack m'a dit : "Pourquoi je monte ces marches ?", et je lui ai répondu :"Je ne sais pas. On en reparlera quand tu seras arrivé là-haut."

Chapitre "Batman"
Commenter  J’apprécie          140
Hekahm   16 août 2015
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
J'avais peu d'amis, mais il y a suffisamment de films étranges pour que tu puisses te passer d'avoir des amis pendant un sacré bout de temps.
Commenter  J’apprécie          120
Musardise   20 mai 2015
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
Je me souviens que, plus petit, j'avais dans ma chambre deux belles fenêtres qui donnaient sur le jardin. Pour un motif qui m'échappe, mes parents les ont murées, et elles ont été remplacées par une petite fenêtre. Pour l'atteindre et voir à l'extérieur, il fallait que je grimpe sur mon bureau - à ce jour, je ne leur ai toujours pas demandé pourquoi ils avaient fait ça. Je devrais le faire, d'ailleurs.

Chapitre "L'enfance à Burbank"
Commenter  J’apprécie          120
Musardise   20 mai 2015
Tim Burton - entretiens avec Mark Salisbury de Tim Burton
J'ai moi-même porté tous les types d'appareils dentaires imaginables. Je garde le souvenir d'une expérience terriblement douloureuse et marginalisante. L'un d'eux, absolument gigantesque, faisait même le tour complet de ma tête ! Quand on me l'a installé, j'ai eu l'impression qu'on me le vissait dans le crâne. Et ça faisait atrocement mal, comme une migraine dans la bouche. Cet appareillage hideux sur ma tête était comme le symbole de mon sentiment d'exclusion. Je n'avais pas beaucoup d'amis, et je ne pouvais pas vraiment communiquer. Cet appareil dentaire matérialisait mon incapacité à établir le contact avec les autres, voire avec mon propre lit. Je me revois en train d'essayer de m'allonger avec ce machin démesuré sans jamais pouvoir toucher le matelas, la tête suspendue à quelques centimètres de lui pendant que je bavais de douleur. Je me rappelle très bien ce traumatisme et celui que représentaient les visites chez le dentiste.

Chapitre "Charlie et la chocolaterie"
Commenter  J’apprécie          120



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tim Burton

Tim Burton a découvert cet auteur américain du XIXème siècle à l'âge de 10 ans. Il s'en est inspiré pour son court-métrage "Vincent" (1982)

Roald Dahl
Edgar Allan Poe
Mark Twain

10 questions
166 lecteurs ont répondu
Thème : Tim BurtonCréer un quiz sur cet auteur

.. ..