AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 165 notes)

Nationalité : Belgique
Né(e) à : Saint-Nicolas , le 27 août 1958
Biographie :

Tom Lanoye (Saint-Nicolas, 27 août 1958) est un , poète, écrivain et dramaturge belge d'expression néerlandaise.
Tom Lanoye vit et travaille à Anvers et au Cap. Il compte parmi les auteurs les plus multiformes et les plus couronnés de sa génération, y compris en dehors des pays de langue néerlandaise.

Fils cadet d'un boucher, Tom Lanoye suit des études de philologie germanique à l'université de Gand, où il se fait remarquer par ses spectacles poétiques improvisés dans les cafés. Depuis vingt ans, Tom Lanoye défraie la chronique littéraire de Flandre et des Pays-Bas. Dès ses études à l’Université de Gand, il déclame ses propres textes sur la scène de divers cabarets littéraires.


En 1981, il forme avec James Bordello un duo qui se présente comme ‘de Twee Laatste Grote Poëtische Beloften Van Net Voor De Derde Wereldoorlog’ (Les Deux Dernières Grandes Promesses Poétiques Juste Avant La Troisième Guerre Mondiale). Les deux hommes publient leurs ouvrages à compte d’auteur. En un an, le duo passe des cafés étudiants gantois, où il donne des représentations improvisées, à la 'Nuit de la poésie' d’Utrecht. Il écrit aussi des billets polémiques pour 'De Zwijger', 'Propria Cures' et 'Humo'.

En 1985 paraît son premier ouvrage en prose Een slagerszoon met een brilletje (Un fils de boucher binoclard). La même année, il est l’invité de Sonja Barend, ce qui lui permet de se faire connaître du grand public. Après le succès de Ten oorlog (À la guerre), une pièce en vers de douze heures qui est l’adaptation de huit drames de Shakespeare, il devient l’un des dramaturges contemporains les plus demandés en Allemagne.

Suivent à partir de là nouvelles, romans, essais, recueils de poèmes et pièces de théâtre dont deux, Méphisto for ever et Atropa, la vengeance de la paix furent montées en France et firent sensation en Avignon en 2007 et 2008, avant d’être représentées au Théâtre de la Ville de Paris. Ayant été l’un des premiers belges à revendiquer son homosexualité, il fut aussi l’un des tout premiers à se pacser

Certaines de ses œuvres sont publiées ou jouées dans plus de dix langues. Parmi ses principaux titres, on retiendra également Kartonnen dozen (Les boîtes en carton), un roman empreint de mélancolie. et Het Goddelijke Monster (Le monstre divin) qui forme avec Zwarte tranen (Les larmes noires) et Boze tongen (Les mauvaises langues) l’ultime trilogie sur le cœur déchiré de l’Europe, la Belgique. Cette trilogie sera prochainement adaptée à la télévisio
+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Tom Lanoye présente le livre Curzio Malaparte, "Kaputt", Denoël Kaputt est un livre cruel et gai. Sa gaîté cruelle est la plus extraordinaire expérience que j'aie tirée du spectacle de l'Europe au cours de ces années de guerre. Parmi les protagonistes de ce livre, la guerre n'en joue pas moins le rôle d''un personnage secondaire. Si les prétextes inévitables, n'appartenaient pas à l'ordre de la fatalité, on pourrait dire qu'elle n'a de valeur que de prétexte. Dans KAPUTT la guerre vaut don comme fatalié. Elle n'y entre pas autrement. Je puis dire qu'elle n'y entre pas comme protagoniste, mais comme spectatrice, dans le sens où un paysage est spectateur. La guerre c'est le paysage objectif de ce livre. (extrait de la préface)
Podcasts (2) Voir tous


Citations et extraits (120) Voir plus Ajouter une citation
viou1108   03 septembre 2018
Les boîtes en carton de Tom Lanoye
Les femmes ont le coeur trop grand pour ce bas-monde.
Commenter  J’apprécie          360
viou1108   01 novembre 2017
La langue de ma mère de Tom Lanoye
Avec la sonde dans l'estomac, elle aurait pu encore tenir des semaines, sinon des mois. C'est ce qu'on nous assurait. Je n'ai rien à faire de ces sortes d'assurances. On peut dire ce qu'on veut du Moyen-Age, avec sa Mort Noire et son hygiène défaillante, ses furies et ses bûchers, avec l'espérance de vie en rapport, mais quand il était temps de partir, on pouvait partir. La mort était une vieille connaissance, pas une raison de tomber dans l'hystérie. Le peu de science ne s'était pas encore transformé en un mal grotesque capable de maintenir en l'état tous les maux et de les augmenter au lieu de les combattre. Et en arrière-pensée n'existait pas encore cette méfiance lancinante: quand donc notre formidable sécurité sociale, consolatrice des faibles, s'est-elle convertie en un jackpot pour l'industrie pharmaceutique et ses filiales? Les patients qu'on prolonge rapportent plus qu'une vache laitière. Chaque jour supplémentaire est un jour de bénéfices. Cela rend les recommandations de résignation et de patience plus rentables que la vente de souffrance courte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          320
viou1108   27 août 2018
Les boîtes en carton de Tom Lanoye
C'était l'époque [début des années 70] où le tourisme entamait à peine la marche en avant qui allait tout dévaster sur son passage. Bientôt, de la Scandinavie à la Côte d'Azur, aucun paysage ne serait épargné par les mutilations infligées par les autoroutes et les hôtels. De Dublin à Vladivostok, aucune famille n'échapperait à ce terrorisme : on serait contraint de quitter tout ce qu'on aime, d'aller "se relaxer tranquillos" pendant quinze jours à l'étranger pour enfin, au retour, reprendre le train-train comme si rien ne s'était passé.
Commenter  J’apprécie          312
viou1108   06 novembre 2017
La langue de ma mère de Tom Lanoye
[Lorsque l’auteur décide de refuser qu’on s’acharne à nourrir par sonde sa mère agonisante:]

Je ne lui ai jamais témoigné plus d’attachement et de respect qu’au moment où nous lui avons enfin permis de partir. Un homme n’a de véritable dette qu’envers une personne au monde. Je crois l’avoir apurée là. Peut-être l’amour ne peut-il accomplir véritablement qu’une seule chose. Tuer par amour.
Commenter  J’apprécie          290
viou1108   31 août 2018
Les boîtes en carton de Tom Lanoye
... un valet est le miroir de son maître, un chien se met à ressembler à son propriétaire. Comment un amoureux n'imiterait-il pas l'objet de sa flamme? Le but de l'amant n'est pas tellement de s'unir avec la personne aimée que de devenir cette personne. De cesser d'exister par lui-même pour se hausser jusqu'à cette forme supérieure d'existence devant laquelle il est en adoration.
Commenter  J’apprécie          270
viou1108   03 mai 2019
Décombres flamboyants de Tom Lanoye
L'amitié n'existe pas par la grâce des curés ou des notaires et elle n'a pas besoin de contrats ou d'alliances en or. Son essence réside justement dans le fait qu'elle n'éprouve pas le besoin de se légitimer. Elle est ou elle n'est pas. Et lorsqu'elle se manifeste, elle est libre et non contrainte. Jamais fondée sur un bénéfice palpable, qu'il soit de nature sexuelle ou matérielle. Et si jamais elle évolue dans ce sens, elle endure aussitôt assez d'avaries pour faire naufrage.

Sans procès ni rentes alimentaires.

Mais avec d'autant plus de vrai regret et de peine.
Commenter  J’apprécie          251
viou1108   08 août 2019
Troisièmes noces de Tom Lanoye
La seule cathédrale à la construction de laquelle on travaille encore est la Sagrada Familia de Gaudí à Barcelone. Son matériau favori était la vaisselle cassée: la Sainte Famille ramenée aux dimensions d'un champ de bataille avec utilisation de l'arme spécifique des querelles de ménage. Les conséquences sont aisées à deviner. Davantage de touristes que de fidèles.
Commenter  J’apprécie          230
viou1108   04 septembre 2018
Les boîtes en carton de Tom Lanoye
Bien sûr, j'aurais pu m'enfuir, comme un vrai rebelle. Quitter l'école, la maison, pour la grande vie. La navigation au long cours, l'usine, l'armée. Mais je n'étais pas assez fort pour cela. Ou plutôt: j'étais trop lâche, trop paresseux, trop inexpérimenté. La seule chose que je possédais, moi, le petit général, c'était la certitude intuitive qu'à côté de la véritable rébellion, si l'on désirait la liberté, il devait exister une autre façon de combattre l'absence de liberté. Appliquer tous les décrets et ordonnances de cette non-liberté d'une manière fanatique, pour qu'elle finisse par s'embrouiller. Pour qu'elle devienne, fût-ce dans ma seule imagination, une caricature dérisoire.
Commenter  J’apprécie          220
latina   07 octobre 2014
Troisièmes noces de Tom Lanoye
La tâche essentielle d'un organisme n'est pas de se reproduire, mais de maintenir en bonne santé l'industrie pharmaceutique.
Commenter  J’apprécie          220
viou1108   26 août 2018
Les boîtes en carton de Tom Lanoye
Mais s'il est parfois malaisé d'oublier ce qui est écrit, combien plus difficile est d'oublier ce qu'on espérait voir écrit. Et qui reste à jamais non écrit.
Commenter  J’apprécie          213

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur l'écume des jours de Boris Vian

Comment s'appelle le philosophe du roman

Jean Sol Partre
Jean Pol Sartre
Sean Pol Jartre
Pean Sol Jartre

8 questions
2401 lecteurs ont répondu
Thème : L'Ecume des jours de Boris VianCréer un quiz sur cet auteur