AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.29 /5 (sur 97 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : 04/09/1966
Biographie :

Enfant d'une famille d'ouvriers d'origine italienne, Tom Noti est instituteur à Grenoble.

Lecteur et solitaire, il a toujours eu le désir d'écrire, en réaction contre le poids de la vie familiale.

Il est l'auteur de quatre romans :
- "Souligner les fautes", 2012
- "Épitaphes", 2015
- "Les naufragés de la salle d'attente", 2017
- « Elles m’attendaient », 2019

Source : http://leslecturesduhibou.blogspot.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Tom Noti   (5)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

CHOUQUETTE D’OR N°30 - Elles m’attendaient….. - Tom Noti


Citations et extraits (46) Voir plus Ajouter une citation
Ladybirdy   11 novembre 2020
Nos silences ne sont pas des chansons d'amour de Tom Noti
Parler aux morts, c’est se parler à soi-même avec la larme à l’œil. Un petit apitoiement différé vers un miroir de pierre, toujours la même complainte ancestrale et qui résonne uniquement dans nos propres cœurs. N’avoir peur que de ses peurs, ne douter que de ses doutes, ne pleurer que ses propres larmes.
Commenter  J’apprécie          280
NathalC   29 mars 2017
Les naufragés de la salle d'attente de Tom Noti
Les blessures des autres donnent le goût du sang et nous rendent oublieux des nôtres.
Commenter  J’apprécie          270
NathalC   30 mars 2017
Les naufragés de la salle d'attente de Tom Noti
Vous êtes "les gens". Tout le monde est "les gens". "Les gens", c'est nous tous. Et les réactions que je peux induire sont celles des "gens". Ca s'appelle la pensée commune. Nous sommes tous pareils, formatés à réagir "en fonction de...". Nous sommes tous les ingrédients d'un schéma de pensée vertueux, d'une recette de sorcière. Nous sommes tous à l'intérieur d'un chaudron, brassés, mélangés. Mais aussi tous saupoudrés de condiments : la peur, l'inquiétude, le chômage, l'insécurité, l'égoïsme, la consommation nécessaire, l'élitisme forcené, l'apparence...
Commenter  J’apprécie          250
Ladybirdy   15 juillet 2020
Elles m'attendaient... de Tom Noti
On gêne quand le sourire de celle qui nous donne tout pâlit devant nos ombres. On gêne quand les plus beaux moments de la vie deviennent douloureux. On gêne lorsqu’on n’est pas assez heureux et qu’une petite fille devrait rire aux éclats. On gêne quand on se bat contre soi-même, contre les autres, lorsque se tenir debout est une lutte.
Commenter  J’apprécie          240
DavidG75   14 octobre 2020
Nos silences ne sont pas des chansons d'amour de Tom Noti
Fuyez la vieillesse ! Fuyez la mollesse ! Fuyez l’apathie confortable et faussement généreuse d’une mer molle aux seins trop plats. Larguez tout, rognez les bouts, dérivez, prenez des embruns et des vagues dans la tronche, de toute façon, vu la vôtre...
Commenter  J’apprécie          230
Ladybirdy   16 juillet 2020
Elles m'attendaient... de Tom Noti
Je n’étais pas grand-chose de bien. Alors plutôt que toutes ces convenances, au moins qu’on me laisse aimer ma fille de tout mon cœur. Est-ce qu’on pouvait me le reprocher, ça aussi ? Tout le reste, oui, d’accord. Mais aimer ma toute petite fille… L’aimer déraisonnablement. Je ne savais rien faire que l’aimer comme ça : aimer grand, aimer fort, aimer mal, aimer exagérément. Un amour qui emporte tout et surtout qui m’emportait, moi. Loin de tout ce que j’avais été mais aussi loin de tout ce que j’aurais voulu être et que je ne serai jamais.
Commenter  J’apprécie          220
Ladybirdy   14 juillet 2020
Elles m'attendaient... de Tom Noti
J’étais un orphelin des sentiments, un méfiant de l’attachement, un vagabond des liens humains. Elle seule m’avait attrapé au lasso de son sourire.
Commenter  J’apprécie          233
DavidG75   13 octobre 2020
Nos silences ne sont pas des chansons d'amour de Tom Noti
Manger une glace en cornet sur un banc,

face à la mer, lorsque le jour décline

reste le summum de la mélancolie

et du bonheur mêlés.



Comme le ciel qui rejoint la mer,

je n’arriverai jamais à déterminer qui,

du bonheur ou de la mélancolie

irise l’autre pour s’y fondre.
Commenter  J’apprécie          211
DavidG75   26 décembre 2019
Elles m'attendaient... de Tom Noti
[...] je regardais la ville bruisser.



Toutes ces vies qui circulaient pour donner corps au monde. Toutes ces vies irréfléchies, misées sur l’éternité et peut-être, par conséquent, heureuses. Légères tout au moins. Ces vies sans mes peurs, sans ce sentiment de fugacité, d’incertitude, de doute.



Certains, dans l’urgence de l’éphémère, développent toute une agitation afin d’oublier.

Moi, ce couperet me glaçait. Dans « tout va bien, pour le moment » je ne retenais que « pour le moment » et j’ajoutais « mais jusqu’à quand ? » Et j’aurais voulu être de ceux qui terminaient par « oui, mais tout va bien ». Les imbéciles heureux.

Moi, tout l’intérieur de moi, de ma tête, de mon être, se refusait à cette mascarade.



Non, tout n’allait pas « bien » et surtout pas « bien du tout ».

Ce sentiment extracteur de me tenir à côté de ces courants de pensées, sur la berge des flots raisonnables de l’humanité. Immobile avec mes voyages engourdis, lourds des fardeaux à porter.
Commenter  J’apprécie          183
NathalC   27 mars 2017
Les naufragés de la salle d'attente de Tom Noti
L'eau ruisselante a dévasté ma chemise, le robinet a aspergé mon pantalon. Je me retrouvais dans le noir, comme un con, à tenter d'essorer mes vêtements humides avec mes mains mouillées. Et cette saloperie de robinet qui continuait de crachoter.

Michel Blanc et ses algues dans Les Bronzés.
Commenter  J’apprécie          180

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Harry Potter en 20 questions

Quel train prend Harry pour aller à Poudlard ?

Un RER
Thomas le train
Poudlard Express
Le TGV

20 questions
269 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur