AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.06/5 (sur 304 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1964
Biographie :

Valérie Péronnet est une romancière française. Journaliste indépendante, elle travaille régulièrement pour Psychologies Magazine. Elle a par ailleurs écrit de nombreux ouvrages en tant que nègres, avant de publier son premier roman aux éditions Calmann Lévy en 2011 : Jeanne et Marguerite, adapté au théâtre avec succès. Son deuxième roman, Un petit glaçon dans la tête, est paru en 2016 chez Calmann Lévy.

Source : babelio
Ajouter des informations
Bibliographie de Valérie Péronnet   (26)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Mina Lacan, première gendarme profileuse, est l'héroïne de deux livres immersifs signés Marie-Laure Brunel-Dupin et Valérie Péronnet : "Avant que ça commence" et "Serrer les dents". À l'occasion de la parution de ce second tome aux éditions Black Lab, les créatrices de cette série aussi réaliste qu'haletante nous plonge dans les coulisses de leur travail d'écriture à quatre mains. "Avant que ça commence" https://www.hachette.fr/livre/avant-que-ca-commence-9782501160766 "Serrer les dents" https://www.hachette.fr/livre/serrer-les-dents-9782501183697

+ Lire la suite

Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Ils se sont offert une réunion de famille, tranquille. Tous ces gens morts depuis des années parfaitement vivants dans mes murs, chacun à l'âge de son plus grand bonheur, et tous contents de se retrouver. Je n'avais jamais vu ça. Armand contait fleurette à Dumontine, qui riait en rosissant ; la petite Séraphine faisait des grâces à ses grands-parents énamourés ; Eusèbe filait à la cuisine dès qu'il en avait l'occasion pour minoucher son Émerencienne.
Et dans un coin du salon.....une très belle dame, aux allures de Parisienne, observait ce petit monde....sans que personne semble avoir conscience de sa présence.
Commenter  J’apprécie          312
La vie est plus supportable quand on est hors d'atteinte et qu'on ne se pose pas de questions.
Commenter  J’apprécie          260
C'est un hiver très dur. Un hiver de pluie, de neige et de vents glacés qui font craquer les murs et souffrir les toitures. De noirceurs interminables, de ciels fous. Un hiver sans mots, sans douceur, sans personne. (Incipit)
Commenter  J’apprécie          251
Elle fait souvent ça. Tous les jours, même. Elle s'agite, elle s'agite, et puis paf, elle tombe, très lentement, comme si on la débranchait.
Commenter  J’apprécie          250
À un moment, on arrive au bout de ce qu'on peut supporter. C'est comme ça.
Commenter  J’apprécie          250
Je n'ai jamais vu ça. Elle est complètement seule. Totalement désertée par tous, absolument absente du monde, dont rien ne parvient jusqu'à elle à part le froid dément et les hurlements de l'hiver, sans fin.
Commenter  J’apprécie          230
Les maisons, c’est fait pour abriter, pour habiter. Pas pour encombrer, peser, et rendre la vie invivable.
Commenter  J’apprécie          231
Voilà comment ça a commencé, entre Emma et moi. J'ai tendu un fil très doux entre mon cerveau et le sien, pour qu'elle comprenne sans que j'aie besoin de parler. Un fil invisible, très fin et très solide, qui ne se coupe jamais, même quand je suis caché, même quand elle est loin, même si on est fâchés. Ça s'appelle un fil-de-frère. C'est très précieux, et très rare.
Commenter  J’apprécie          163
(...) c'est presque impossible de convaincre quelqu'un qui se croit coupable alors qu'il ne l'est pas. Alors une mère n'en parlons pas. J'espère qu'elle finira par y parvenir, et que sa vie sera un peu plus légère.
Commenter  J’apprécie          100
Les humains ne se méfient jamais assez de leurs maisons. Ils disent : " Les murs ont des oreilles", et puis ils oublient et nous livrent leurs secrets, y compris les plus intimes, sans réaliser qu'on est là. Qu'on les entend, qu'on les voit, qu'on les respire et même qu'on les aide un peu parfois.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Valérie Péronnet (638)Voir plus

Quiz Voir plus

Littérature LGBT Young Adult

Comment s'appelle le premier roman de Benjamin Alire Saenz !?

Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers
L'insaisissable logique de ma vie
Autoboyographie
Sous le même ciel

10 questions
40 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeune adulte , lgbt , lgbtq+Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..