AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.7 /5 (sur 32 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Valérie Rossignol est écrivaine et sculptrice.

Elle anime le blog littéraire Les Corps Célestes. (www.lescorpscelestes.fr)

Publications :

Lettre à Louis Calaferte, essai, Editions Tarabuste octobre 2018

De terre et de chair, récit, L'Arbre Hominescent Edition, juin 2019


Ajouter des informations
Bibliographie de Valérie Rossignol   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo d'une sculpture (2020)


Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation

Heureux celui qui sait se déprendre de ce qu'on lui a fait admettre à force d'images, de slogans, de poncifs formulés et reformulés quotidiennement, comme si tout allait de soi et était la vérité.

Commenter  J’apprécie          370

Une partie de mon être, rationnelle, prend les mesures et fixe les proportions. Il m'aura fallu des mois de travail pour que mon œil intègre les lois de l'anatomie humaine tant nous déformons ce que nous voyons. La prise en compte de la réalité est une condition préalable à tout acte créateur.

Commenter  J’apprécie          360
.
La terre met l'homme au défit de se taire .
Elle est le silence de la création ,
l'échange de regards ,
le grain de la peau lissée par les doigts qui la touchent .
La terre pétrie , travaillée se passe de mots .

p. 26
Commenter  J’apprécie          210
Valérie Rossignol

Homme de chair

Tu serres encore mais mon esprit est devenu ma chair et je ne sais plus où elle commence et où elle finit.

(p. 66 / "De Terre et de chair ")

Commenter  J’apprécie          200

Homme de chair

Nous ne savions pas alors que, sans cet amour illimité qui s'incarne une fois dans la vie, rien d'essentiel n'est vécu. Je pense à toutes les formes d'amour. On peut aimer sans limites un frère, une soeur, un ami, un enfant. Mais l'amour entre nous permet de vivre l'unité des corps et le débordement de l'esprit. (p. 83)

Commenter  J’apprécie          190

Homme de terre

Il règne dans mon atelier un silence absolu et une température idéale. C'est un lieu de retranchement et, sans mes outils, il ferait penser à une chambre de recueillement. Le supplice ne tient pourtant pas aux outils. Il vient de ce que le corps subit dans l'immobilité de la pause. (p. 23)

Commenter  J’apprécie          180

"Je me sens en paix. A ce moment, ton image disparaît. Il me semble que je t'oublie. Il ne reste que le contact, doux et invisible.

A cela, je vois que l'amour transforme une vie."

Commenter  J’apprécie          160

"Un ami gravement malade pose pour moi" - page 37

La pièce était bien chauffée et les reflets du soleil sur la peau ravivaient les couleurs du corps intérieurement supplicié. C'était une séance picturale. Les volumes étaient absorbés par la lumière. Le parquet réfléchissait les rayons du soleil et le corps, surexposé, recouvert de reflets d'or, se détachait sur les boiseries sombres. L'ami, assis en tailleur, détendu, s'accordait un temps de méditation sous mon regard complice et protecteur.

A moi de prendre dans la terre la chair atteinte. A moi d'opérer l'alchimie de la guérison, comme si l'acte de création était prière, secrète espérance. Les couleurs chaudes entraient en harmonie : le corps ensoleillé buvait la lumière et rayonnait, la chair se délitait pour donner à la peau un éclat surnaturel. Le corps incarné devenait vision. A ce moment précisément, son regard était tourné vers le ciel, l'implorant d'une muette ferveur. C'était un regard christique, le regard de celui qui vit une dernière fois et qui place dans cette dernière fois toute l'intensité qu'impose le face-à-face avec la mort. La maladie, invisible, était intégrée dans un grand processus de transfiguration.

Commenter  J’apprécie          130
"[...] il est bon de pouvoir simplement être."
Commenter  J’apprécie          150

"Approcher, sans crainte, ce qui fait la vulnérabilité et la fragilité de tout humain. La beauté est là. Dans ce sentiment d'étonnement face à ce qu'on a oublié et qui revient violemment à la conscience parce qu'on l'a sous les yeux."

Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Les Chefs-d'oeuvre de la littérature

Quel écrivain est l'auteur de Madame Bovary ?

Honoré de Balzac
Stendhal
Gustave Flaubert
Guy de Maupassant

8 questions
10104 lecteurs ont répondu
Thèmes : chef d'oeuvre intemporels , classiqueCréer un quiz sur cet auteur