AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 2.65 /5 (sur 604 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Angers , le 16/02/1965
Biographie :

Valérie Trierweiler, née Massonneau, est une journaliste politique française et animatrice de télévision, née le 16 février 1965 à Angers. Membre de la rédaction de Paris Match, elle présente entre 2005 et 2011, des émissions politiques sur la chaîne de télévision Direct 8.

À partir du milieu des années 2000, elle partage sa vie avec François Hollande, qui devient président de la République française le 15 mai 2012. Valérie Trierweiler, bien que n'étant pas mariée avec lui, est considérée comme la "Première dame de France" jusqu'à leur rupture, le 25 janvier 2014.

Valérie Trierweiler publie en 2014 un livre intitulé "Merci pour ce moment" dans lequel elle raconte les neuf années de sa relation avec François Hollande.

Ajouter des informations
Bibliographie de Valérie Trierweiler   (4)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

En 2014, dans son livre “Merci pour ce moment”, Valérie Trierweiler avait prêté à l'ex-président de la République François Hollande une expression pour qualifier les personnes "pauvres" : les "sans-dents". Mais d'où vient cette formule qui avait provoqué l'indignation dans l'opinion ? Et de quand date le premier artisan dentiste ? Gérard Noirel, historien #Histoire #Sansdents #dents _____________ Les questions que tout le monde se pose, sans oser les formuler : découvrez notre série de décryptage le Pourquoi du comment : https://www.youtube.com/playlist?list=PLKpTasoeXDrp8mUNR5hWRjN5cQnNK8_fK Suivez France Culture sur : Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture

+ Lire la suite

Citations et extraits (178) Voir plus Ajouter une citation
palamede   19 avril 2018
Le secret d'Adèle de Valérie Trierweiler
L'été vient. Mais il ne vient que pour ceux qui savent attendre, aussi tranquilles et ouverts que s'ils avaient l'éternité devant eux.



Rainer Maria Rilke
Commenter  J’apprécie          354
ClaireG   25 juillet 2017
Le secret d'Adèle de Valérie Trierweiler
Ils veulent des silhouettes parfaites. Ils ne sont pas capables de voir la beauté d’un corps vieillissant ou opulent. Les défauts créent l’émotion. Pour eux, la nudité doit être chaste, les femmes habillées comme au bal. Moi, je veux peindre l’amour et la passion. Si l’érotisme n’a pas sa place dans l’art, alors l’art n’a pas sa place dans la vie.



p. 78

Commenter  J’apprécie          310
Dionysos89   14 janvier 2015
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
Que faire de ma collection de Paris-Match ? Je ne peux pas tout conserver. J’en feuillette quelques-uns. L’un des numéros retient mon attention. Il date de 1992 ; Mitterrand est en une, la France est en pleine crise économique et politique. Édith Cresson est Premier ministre, mais c’est un véritable désastre. « Pendant ce temps-là, Mitterrand joue au golf, se promène sur les quais et fait les librairies », tel est le titre du journal. Ce n’est pas une attaque, mais au contraire une manière de souligner combien ce Président sait garder son sang-froid et prendre de la distance. Dieu que les choses ont changé ! Aujourd’hui, plus rien n’est permis, pas même quinze jours de vacances au Fort de Brégançon après un an et demi de campagne. Autres temps. En 2012, la presse s’est scandalisée du visage bronzé de François et de nos sorties sur la plage, quand la moitié de la France était en vacances. Vingt ans plus tôt, elle s’émerveillait d’un Président qui savait jouer au golf au cœur de la tourmente politique…



+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
Lilou08   08 septembre 2014
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
Un dimanche de décembre, alors que nous déjeunons chez le couple Valls, la conversation se porte sur le ministre du Budget et son compte en Suisse.

– C’est terrible pour lui, il ne dort plus, remarque Manuel Valls.

Je lui réponds :

– S’il ne dort pas, c’est qu’il n’a pas la conscience tranquille.

– Ça n’a rien à voir, là on touche à sa dignité.

Manuel Valls aurait pu choisir un autre mot que « dignité ». Le débat sur le mariage pour tous alimente alors la « fachosphère ». Sur Internet, l’extrême droite est remontée à bloc, je me fais insulter à longueur de temps. Donc la dignité de Cahuzac ne m’émeut pas autant que les autres convives.

– Et moi ? Quand je me fais traiter de première pute de France, on ne touche pas à ma dignité ?

D’une même voix, François et son ministre de l’Intérieur se récrient :

– Ça n’a rien à voir.

Non, rien à voir, lui est un homme politique drapé dans son honneur et moi une femme sans statut, une poupée vaudou que l’on peut insulter et traîner dans la boue. Je ne relève pas. Je suis convaincue que Jérôme Cahuzac va tomber. Je persiste :

– Je suis sûre qu’il ment.

Chacun reste sur ses positions. Les deux hommes le couvrent parce qu’il est l’un des leurs, un politique et un ami. Manuel Valls finira par lâcher à son propos :

– On tient, on tient, jusqu’au moment où on ne tient plus.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
mamansand72   15 octobre 2014
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
Tout ce que j’écris dans ce livre est vrai. J’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour. Ecrire m’a aidée à faire le tri dans ce qui jaillissait de ma colère ou de ma déception. Combien de temps me faudra-t-il encore pour faire le deuil de cet amour ? Le Président a résumé notre histoire en dix-huit mots glacés, qu’il a lui-même dictés à l’AFP. Ces pages en sont la réplique. La dernière dans le tremblement de terre qui a dévasté ma vie. Le point final à notre histoire. Seuls les liront ceux qui veulent comprendre. Les autres passeront leur chemin, et c’est bien ainsi.

Le temps est venu de clore ce récit, écrit avec mes larmes, mes insomnies et mes souvenirs dont certains me brûlent encore. Merci pour ce moment, merci pour cet amour fou, merci pour ce voyage à l’Elysée. Merci aussi pour le gouffre dans lequel tu m’as précipitée. Tu m’as beaucoup appris sur toi, sur les autres et sur moi-même. Je peux désormais être, aller et agir, sans craindre le regard d’autrui, sans quémander le tien. J’ai envie de vivre, d’écrire d’autres pages de cet étrange livre, de ce singulier voyage qu’est une vie de femme. Ce sera sans toi. Je n’ai été ni épousée, ni protégée. Puis-je seulement avoir été aimée autant que j’ai aimé.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          191
Furtif   10 septembre 2014
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
En dehors de Laurent Fabius, il ne faut pas être expert pour comprendre que la plupart des nouveaux ministres n’ont pas le niveau. Je suis affligée de ce que j’entends. Je les observe en silence, en me demandant comment tel ou tel a pu être nommé ministre. Équilibre de courant, équilibre de sexe, équilibre régional ou de parti. Peu sont là pour leur compétence.
Commenter  J’apprécie          180
rkhettaoui   05 septembre 2014
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
On se trompe en confondant introverti et timide. Un introverti n’a pas peur des autres, c’est quelqu’un qui est incapable de tourner ses sentiments vers l’extérieur, il les renvoie en lui-même. L’introverti est totalement lisse, ne montre aucune émotion. Il veut être plus normal que la normalité. C’est une pathologie.
Commenter  J’apprécie          185
palamede   02 mai 2018
Le secret d'Adèle de Valérie Trierweiler
Vivre est décidément plus fascinant, plus trépidant que tous ses songes.
Commenter  J’apprécie          190
Zebra   10 décembre 2014
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
page 198 [...] François s'est comporté avec moi comme le roi du double discours, de l'ambigüité et du mensonge permanent. [...]
Commenter  J’apprécie          177
araucaria   10 mai 2016
Merci pour ce moment de Valérie Trierweiler
Bernard Combes, le maire de Tulle, a prévu des airs d'accordéon, instrument qui symbolise la ville par son festival. Je lui ai dit un jour que j'adorais La Vie en rose. Il me fait cette surprise et c'est ainsi que la foule commence à entonner la chanson.

François m'entraîne dans un demi-pas de danse. Je suis gênée et comblée à la fois. Cette fois, nous partageons un moment intense. Cela reste l'un de mes plus beaux souvenirs. Si les Parisiens du petit Paris se gaussent, me dira-t-on, de l'ambiance accordéon, les Corréziens sont déçus que la soirée ne soit pas plus longue. C'est la photo que le Président gardera dans son bureau de l'Elysée. Même après notre rupture : elle y est encore. Je n'ai toujours pas sorti la mienne de mes cartons de l'Elysée, qui restent entreposés dans mon couloir, mais elle est gravée dans ma mémoire.
Commenter  J’apprécie          150

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4578 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur cet auteur