AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.29/5 (sur 100 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Vanessa Furchert est auteure de romance.

Débordante d’imagination, elle est aujourd’hui l’instigatrice de plusieurs récits dont "Emma, la belle au bois sanglant" (2017) et d'autres.

Ayant vécu dans pas moins de 7 villes françaises en passant par Nantes et Ajaccio, elle réside dans le Morbihan avec son mari et ses 2 enfants.

page Facebook : https://www.facebook.com/Vanessa-Furchert-Page-auteur-1904191443018820/

Source : amazon
Ajouter des informations
Bibliographie de Vanessa Furchert   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (67) Voir plus Ajouter une citation
Chapitre 2 :
« … Il décroche au bout de la troisième sonnerie et mon cœur manque un raté au son de son timbre grave, sexy… et essoufflé.
— Salut, Lucky-Luce.
— Heyyy… Je te dérange ?
— Pas du tout. Je rentre tout juste.
Hein ? Il est plus de minuit. Nous sommes en semaine, sa salle ferme à 22 h 30. Il est sorti. Où, combien de temps et surtout avec qui ?! Mon cerveau se met en mode alarme et ma petite voix s’étouffe en moulinant des bras (si si… c’est possible…).
— Ah ? Tu es sorti ? je demande aussi placidement que je peux.
— Oui, je suis allé boire un verre avec des potes. Tu vas bien ?
Je souffle l’air de mes poumons en me donnant une claque imaginaire. Il faut vraiment que j’arrête avec mes films intérieurs. Mais, ma récente discussion avec Séverine a piqué ma curiosité et a éveillé une pointe de jalousie. Je le sais, Simon est séducteur, canon et très attirant. Mais je dois lui faire confiance sinon, je risque d’y laisser quelques cheveux. Je décide de chasser les mauvaises pensées et entre dans le vif du sujet.
— Oui, mais… je dois te dire quelque chose.
— Dis-moi.
C’est moi où son timbre s’est légèrement durci ?
Sans prendre de gants, je lâche tout.
— Je dois gérer le lancement d’un produit de beauté ce week-end.
— OK. (Silence.) Donc tu ne viens pas ?
— Non.
À l’autre bout de la ligne, son mutisme devient pesant. Je triture le cordon de mon pilou et tente une approche.
— Simon ? Je suis désolée. Ça n’était pas prévu, mais c’est tout de même le groupe pharmaceutique le plus influent de la région. Si nous remportons l’exclusivité du contrat, Martolli’s Event peut voir ses bénéfices doubler, voire même tripler ce trimestre. Sans parler de la notoriété de la boîte qui monte en flèche. D’ailleurs, Laurent s’interroge sur le fait d’embaucher deux autres chargés de communication et d’étendre son marché sur la France entière et pourquoi pas dans certains pays limitrophes. Tu es toujours là ?
— Oui. Excuse-moi, Lucie. Je suis cramé et je dois me lever à l’aube demain. On se rappelle dans la journée ?
Son ton distant refroidit l’atmosphère. Je le sais déçu, mais il pourrait au moins essayer de se réjouir pour moi !
— D’accord, je conclus surprise de sa non-réaction. Bonne nuit, alors.
— Bonne nuit.
Et il raccroche. Comme ça. Sans je t’embrasse, ni tu me manques ou même Lucky-Luce. C’est avec un sentiment d’amertume et une boule au ventre que je me couche, ce soir.»
Commenter  J’apprécie          00
J’ai toujours associé la pâtisserie au bonheur. Parce qu’il n’y a rien de plus communicatif et chaleureux que le sourire d’une bouche pleine de sucre. Ajoutez à cela un peu de fleur d’oranger, une dose de vanille des îles, un soupçon de caramel et vous êtes au paradis…
Commenter  J’apprécie          20
Parce que finalement, si tu passes ton temps à aider les autres, qui s’occupe de toi ?
Commenter  J’apprécie          30
Là, Tout de suite je suis perdue, j’ai autant envie de le gifler que de l’embrasser. Avant de faire une énorme connerie je recule d’un pas et croise les bras pour reprendre une contenance.

- c’est trop facile ce que vous dites. Aujourd’hui, on change de partenaire comme on swipe sur un profil Tinder. A la moindre difficulté c’est courage fuyons !

Avoir quelqu’un qui marche à nos côtés pour toute notre existence c’est une aventure qui mérite quelques efforts de tolérance, vous ne croyez pas? Savoir appréhender et apprécier les défauts de l’autre font partie du merveilleux challenge de la vie à 2. Ça n’a rien d’idéologique.
Commenter  J’apprécie          10
Chapitre 4 :
«…
— Alors, qu’est-ce qui vous amène ?
Sa voix chaude dans cette atmosphère glacée m’incite à le regarder à nouveau.
Ce n’est pas humain d’être aussi beau.
Il tient mon mini dossier dans ses mains et je suis surprise que sa collègue, la traîtresse de secrétaire, ne lui ait pas parlé de la raison de ma venue. À moins que… Mais là, c’est encore plus sadique… Devant le fait accompli, j’inspire un bon coup et me lance.
— Eh bien… En fait… heu… j’ai fait l’amour… pas toute seule, hein ! Avec mon partenaire… qui, je précise, n’est pas mon petit ami… sûrement pas… mais juste un coup d’un soir… Non pas que j’en ai beaucoup des coups comme ça… c’est de temps en temps seulement ! Pas tout le temps… et donc… il a oublié un petit quelque chose dans mon… heu… dans ma fleur… et comme je ne suis pas Beyoncé et que… je n’ai pas les doigts assez longs, tiindiiin ! Me voilà !
À la vue de son air figé et de son expression indéchiffrable devant ma longue et pitoyable tirade, je commence à sentir les gouttes de sueur froide qui perlent et picotent la surface de mon cuir chevelu.
Avec un froncement de sourcil et un léger pincement de lèvres, il plonge son regard dans mon mini-dossier. Les secondes qui suivent sont interminables.
— Okay…
Le long et gênant silence qui suit m’en dit long sur le fond de sa pensée.
— Si j’ai bien compris, vous avez un préservatif logé dans votre vagin ?
Ses yeux plongent dans les miens.
Je suis amoureuse de son esprit de synthèse.
...»
Commenter  J’apprécie          00
Elle est celle qui m'a prouvé que l'amour méritait que l'on se batte et qui a mis KO mes certitudes d'homme cabossé. Elle est ma plus belle rencontre.
Elle est ma princesse.
-Mark-
Commenter  J’apprécie          20
Je me masse les tempes en tentant de faire disparaître ma migraine et me décide enfin à ouvrir les yeux, les forçant à s’habituer aux rayons du soleil. Après plusieurs secondes de clignements de paupières et de grimaces, si je constate que je suis bien dans ma chambre baignée dans la lumière du jour, l’amas difforme de la couette à côté de moi et le pied masculin qui ressort à l’autre bout de mon lit, m’informent que je n’y suis pas seule.
Commenter  J’apprécie          10
J'ai toujours associé la pâtisserie au bonheur. Parce qu'il n'y a rien de plus communicatif et chaleureux que le sourire d'une bouche pleine de sucre.
-Princesse-
Commenter  J’apprécie          20
Je refusais d'y croire. Mais aujourd'hui, je réalise que les princes n'existent que par paquets de trois cents grammes et uniquement chez Lu.
-Princesse-
Commenter  J’apprécie          20
- Je n’ai pas très bien saisi ce que tu viens de me demander, Luce...
Simon semble accuser le coup, en se pinçant l’arête du nez, les sourcils froncés. En me fixant à nouveau, il enchaîne,
- Tu me demandes, là, tout de suite, dimanche matin, à 8 heures et...
Il fait mine de regarder sa montre – sauf qu’il n’a pas de montre –
... 33 minutes, de t’aider à perdre trois kilos en une semaine ?!
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Vanessa Furchert (110)Voir plus

Quiz Voir plus

C'est l'été !

Qui a écrit "L'été" ?

François Mauriac
Albert Camus
André Gide
Marcel Proust

10 questions
245 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}