AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.21 /5 (sur 7 notes)

Nationalité : Canada
Biographie :

Varda Étienne est une animatrice culturelle et une auteure québécoise d'origine haïtienne.
Elle a commencé sa carrière en 1996 lorsqu'elle est devenue VJ à MusiquePlus, notamment comme nouvelle animatrice de l'émission Bouge de là.
Auparavant, elle a coanimé l'émission du retour à la maison avec Gilles Proulx qu'elle a quitté après que celui-ci a fait une remarque sur les prothèses mammaires de Marie-Chantal Toupin et le manque de talent de la chanteuse
Travaillant en 2006 sur un projet de télé-série avec Fabienne Larouche elle collabore aussi sporadiquement avec Éric Salvail à l'émission On n'a pas toute la soirée.
Elle fut impliquée dans une controverse suite à un sketch dénigrant les Français (allusions à leur hygiène, leur propreté). L'affaire fit grand bruit et fut reprise par la presse anglophone tant que francophone. C'est seulement après une mobilisation forte de la communauté française expatriée et de nombreuses plaintes au CRTC que TVA, Éric Salvail et Varda Étienne présentèrent leurs excuses.
Depuis, Varda s'est mise à l'écriture. Elle a tout d'abord écrit "Maudite folle" qui décrit sa vie de tous les jours aux prises avec la bipolarité puis s'est tournée vers la fiction en publiant le premier tome de "Femmes de gangsters", décrivant la vie des femmes dans le milieu du crime organisé, en avril 2011.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
Les gens connaissent très peu cette maladie mentale qui n’est pas suffisamment prise au sérieux. Les psychiatrisés sont des exclus de la société, des marginaux, des incompris. En fréquentant les institutions psychiatriques et les psychiatres, car j’en ai vu beaucoup, j’ai constaté que la plupart des personnes victimes de troubles mentaux vivent ce que je vis et font face à la même incompréhension. En mettant des mots sur des maux, on banalise nos souffrances, mais on ne les mesure pas.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
Il existe des médicaments qui soulagent rapidement la douleur physique, mais ceux qui peuvent soulager la souffrance psychologique mettent des semaines, et même des mois à agir. À ceux qui souffrent dans leur corps, on tend la main. À nous, on donne des conseils : « Mets-toi un coup de pied dans le derrière », « Prends sur toi » ou la phrase que je ne peux plus entendre, qui me colle des nausées : « Tu as trois beaux enfants. »
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
La maladie mentale, peu de gens le savent, c’est d’abord une souffrance physique. J’ai subi des douleurs inimaginables pour une personne saine d’esprit. Ces souffrances m’ont donné envie de sortir de mon être parce qu’elles étaient invivables, au point que me faire frapper par un camion me paraissait moins douloureux.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
L’amour des parents pour leur enfant, c’est d’abord, me semble-t-il, la proximité. Comme pour les animaux. Le confort de l’odeur de la mère ou du père, le rituel, les habitudes. Et quand un enfant se sent rejeté, quelque chose de définitif se brise en lui. Peut-être que c’est le sentiment du lien lui-même : soit la faculté de l’attachement, soit, ce qui revient au même, l’angoisse du rejet.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
Je peux faire du mal de façon consciente sans me préoccuper du tout des conséquences. Je n’ai plus de sentiments, tout ce que je veux, c’est parvenir à mes fins de n’importe quelle façon. Quand je descends, je dégringole. Mais quand je monte, je m’envole. La vie, pour moi, ce n’est que des montagnes russes.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   11 novembre 2016
Ma belle-mère chérie de Varda Etienne
Une beauté pure qui s’ignore, Nathalie Clément, avec ses yeux bleus genre piscine olympique, et ses cheveux noirs. Californienne pour le corps, romaine pour le visage, elle n’a pourtant jamais prêté attention à son physique. La plupart des hommes qui lui ont couru après ont pédalé dans la choucroute: elle n’avait pas un regard pour eux et aucun goût pour les jambes en l’air. Elle cherchait l’amour, pas le plaisir. Un parcours qui l’a menée à sa perte.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
On décrit la maladie plutôt que de s’occuper du malade. Savoir ce qu’il ressent, souffrir ce qu’il souffre, aucun dictionnaire ne l’enseignera jamais, et j’ai pensé qu’il fallait que cela s’arrête.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   11 novembre 2016
Ma belle-mère chérie de Varda Etienne
Donner la vie, c’est tellement beau, tellement valorisant! Je ne me sentirais pas complètement femme si je n’avais pas eu mes trois enfants. Ils sont ma raison de vivre.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   01 mai 2015
Maudite Folle de Varda Etienne
Parfois, dans une vie, les moments les plus courts sont les plus décisifs. Il suffit d’un regard. Un geste. Un mot.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   11 novembre 2016
Ma belle-mère chérie de Varda Etienne
Ça va si vite, tu sais… On croit qu’on a toute la vie devant soi… Et puis hop, on devient vieux!
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Aimez-vous les oiseaux?

Elle tirelire, turlute et trisse. De quel oiseau s'agit-il?

la mouette
la buse
l'alouette
la cigogne

6 questions
6 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur