AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.6 /5 (sur 55 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Annecy , le 7/05/1957
Biographie :

Véronique Jannot, de son deuxième prénom Michèle, née le 7 mai 1957 à Annecy, est une actrice et chanteuse savoyarde. Elle a un frère, Servais Jannot. Sa mère, Colette Jannot, est apparue dans un épisode de Madame le consul.

Elle débute à la télévision en 1972 dans Le Jeune Fabre de Cécile Aubry, avec Mehdi, et enchaîne avec plusieurs séries, dont Paul et Virginie. Un an plus tard, elle tourne également pour la télévision "Aurore et Victorien", son 1er rôle en costume qui lui permet de monter à cheval pour la première fois à l'écran. Puis suivront trois autres feuilletons : "Qui j'ose aimer" d'Hervé Bazin en 1977, "les amours sous la révolution" et "Léopold le bien-aimé" avec Georges Wilson et Henri Virlogeux en 1978.
En 1979, le cinéma lui ouvre ses portes : elle joue dans Le Toubib, de Pierre Granier-Deferre, avec Alain Delon. C'est à cette période qu'elle apprend le drame de sa vie : un cancer qui, si elle y survit, la privera à jamais d'être mère.
En 1980, son visage est connu de toute la France : elle interprète Joëlle Mazart, l'assistante sociale de la série Pause-café. Grâce à ses records d'audience, Pause-café sera suivi deux ans plus tard de Joëlle Mazart. Second volet, second succès. Après plusieurs films, Véronique accepte une nouvelle fois de reprendre sa série fétiche : Pause-café, pause tendresse (1988), qui bat de nouveaux records d'audience.
Actrice de théâtre, de cinéma et principalement de télévision, elle a aussi enregistré plusieurs succès discographiques, dont Désir Désir (1984) en duo avec Laurent Voulzy, Aviateur, J'ai fait l'amour avec la mer, Comédie comédie, Vague à l'âme, Si t'as pas compris... ainsi que les génériques des Pause café, sauf celui de la série Joëlle Mazart qui est interprétée par Michèle Torr (la chanson se nomme Ceux du parking).
Dans les années 1990, elle enchaîne plusieurs films et téléfilms, dont Madame le Consul, Charlotte et Léa, Manège, qui n'aura que deux épisodes vu que cette série n'aura pas le succès attendu, C'est l'homme de ma vie qui lui vaudra le 7 d'or de la meilleure comédienne télé en 1998 et Docteur Claire Bellac (2001-2003). Elle a aussi joué au théâtre, notamment dans Pleins feux en 1991 avec Line Renaud, et dans Avis de tempête en 2004. En 1986, elle publie un journal de bord retraçant le tournage de La Dernière Image ; ce film d'ailleurs présent à Cannes la même année ne sera pas primé. En 2006, elle publie son autobiographie, Trouver le chemin.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Véronique Jannot   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
AngieLo   29 mai 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
Il ne faut pas rester fixé sur ce que l'on attend d'un être, quel qu'il soit, mais voir ce qu'il vous donne, et qui est peut-être finalement plus important que ce que vous espériez de lui. Si l'on ne change pas la vie ni les êtres, on peut changer le regard que l'on porte sur eux.
Commenter  J’apprécie          100
michoko   03 janvier 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
J'ai toujours trouvé ahurissant que tant de personnes considèrent comme normal de dépenser des fortunes pour entretenir leur voiture mais refusent d'investir quelques euros pour leur santé s'ils ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale. N'est-ce pas oublier un peu vite que notre corps est notre premier véhicule ?
Commenter  J’apprécie          81
AngieLo   29 mai 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
Les grandes villes sont dures pour le coeur. Elles faussent les rapports entre les êtres, nourrissent l'indifférence et accentuent les disparités. La société de consommation y est poussée à l'extrême et le superflu devient très vite essentiel. D'où tant de malaise et de mal-être. J'aime être à la campagne. Les choses et les gens y sont plus vrais.
Commenter  J’apprécie          60
lnbsi   17 mai 2016
Au fil de l'autre : Voir la vie autrement de Véronique Jannot
La lucidité ne mène pas à la résignation, elle conduit à l'action intelligente. C'est plutôt l'illusion qui nous conduit à l'action inadéquate car elle se résume souvent à l'attente d'un bonheur idéalisé qui n'existe pas ou ne dépend pas de nous. La lucidité consiste à reconnaître ce qui dépend de nous, ce sur quoi nous avons de l'influence et que nous pouvons changer, et ce sur quoi nous n'en avons pas et que nous ne pouvons pas changer. Si on court une autre course que la sienne, on épuisera son énergie en pure perte. On n'a même aucune chance d'être classé.
Commenter  J’apprécie          50
lnbsi   17 mai 2016
Au fil de l'autre : Voir la vie autrement de Véronique Jannot
(...) il faut savoir lâcher prise. Cela ne veut pas dire abandonner , c'est simplement accepter que ce n'est pas le meilleur moment pour mener à bien ce projet, que les circonstances ne sont pas favorables, les arguments choisis pas les bons, la direction pas idéale. Qu'importe! Il faut arrêter de vous mettre une pression inutile. Cela ne fera qu'empirer les choses. (...) Votre solution est ailleurs, ou plus tard.
Commenter  J’apprécie          30
AngieLo   29 mai 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
Savoir accepter et aimer les êtres pour ce qu'ils sont et ne pas attendre d'eux ce qu'ils ne peuvent donner, encore une grande leçon de sagesse et, par là-même, de non-souffrance. Encore une fois, on a trop souvent tendance à attendre son bonheur de l'autre alors que c'est en soi qu'il faut d'abord le trouver pour être plus fort. Ce n'est pas de l'égocentrisme, ni de l'indifférence à l'égard de ceux qu'on aime. Le "détachement", c'est le renoncement à l'idée de "possession". Plus on parvient à aimer sans "attachement" mieux on peut comprendre l'autre, se mettre à sa place ...
Commenter  J’apprécie          20
sweetie9   08 juillet 2014
Trouver le chemin de Véronique Jannot
Dans le bouddhisme,l'union du principe masculin et du principe féminin est indispensable sur le chemin de la vérité spirituelle.C'est pourquoi les révélations ont généralement lieu en présence d'un l'inspiration d'une dakini l'inspiration d'une dakini de qualité.maître et d'une dakini.L'expression d'âme soeur prend ici tout son sens.Encore faut-il être prêt à recevoir
Commenter  J’apprécie          20
lnbsi   17 mai 2016
Au fil de l'autre : Voir la vie autrement de Véronique Jannot
"Un arbre qui tombe fait beaucoup de bruit, une forêt qui germe ne s'entend pas."
Commenter  J’apprécie          30
michoko   06 janvier 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
Entre le moment où l'on entend les enseignements, celui où on les comprend, celui où l'on arrive à les appliquer et celui où tout devient un réflexe, il peut s’écouler beaucoup de temps, voire une vie.
Commenter  J’apprécie          20
AngieLo   29 mai 2016
Trouver le chemin de Véronique Jannot
J'ai beaucoup appris, sur moi-même comme sur l'âme humaine. Chacun dit chercher le bonheur, mais engageons-nous réellement nos pensées et nos actions dans ce sens, ou bien attendons-nous que ce bonheur vienne d'ailleurs comme si c'était un dû ? Certains se servent de la douleur physique ou psychologique comme justification de leur comportement asocial. Elle devient leur mode de communication et leur façon d'exister. Cette attitude fausse tout dans leur rapport à la vie, aux autres et à eux-mêmes. Ils se ferment - inconsciemment ou non - la porte d'un retour vers la lumière.

Parce que, au-delà de la douleur, ils se complaisent dans la souffrance. Or il y a une nuance entre les deux mots ! Pour ma part, j'ai mis des années à comprendre ce que j'avais lu dans le livre d'un maître tibétain : "La douleur est inévitable, mais la souffrance est facultative." Seulement de quelle façon quitter la souffrance ? D'abord il faut le vouloir vraiment. De toutes ses forces. Ne plus arrêter en soi ces pensées douloureuses, mais les laisser vous traverser. Si l'on ne peut les empêcher de surgir, on peut décider de ne pas les retenir.

Une grande souffrance ouvre le coeur et l'âme, elle vous oblige à sortir de votre univers habituel. Elle peut être très négative si vous vous enfermez dedans, et très positive quand, justement, elle vous fait accéder à une autre dimension, forçant au recul l'égocentrisme dans lequel nous avons tellement tendance à plonger.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Qui a écrit cette oeuvre?

Qui a écrit 1984 ?

H.G Wells
O Wells
S Beckett
G Orwell

11 questions
8561 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..