AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.01 /5 (sur 423 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 30/11/1977
Biographie :

Véronique Mougin est une journaliste spécialisée dans le domaine social et une écrivaine.

Elle travaille de 2005 à 2010 à l'Express puis collabore en free-lance à divers titres de presse (Marianne, Politis, La VO...) et magazines féminins dont Marie-Claire, Elle et Femme actuelle.

Parallèlement, elle se spécialise dans le domaine social et elle publie en 2005 deux ouvrages qui auront un certain écho dans la presse, basés sur ses enquêtes : "Femmes en galère, enquête sur celles qui vivent avec moins de 600 euros par mois" aux Éditions de la Martinière et "Les SDF / Idées reçues" aux Éditions du Cavalier bleu.

Elle publie en 2009 avec le photographe Pascal Bachelet, l'ouvrage "Papa, maman, la rue et moi. Quelle vie de famille pour les "sans-domicile" ? " qui lui aussi, trouve un certain écho dans la presse.

En 2014, Véronique Mougin dirige la publication du "Dico des parents", du Dr Alain Benoit et Natacha Guilbert et en 2015, elle publie son premier roman, "Pour vous servir". Avec ce roman, elle est finaliste du prix Marie Claire du roman féminin 2015.

page Facebook : https://www.facebook.com/PourVousServir.VeroniqueMougin/

En 2018, elle publie un roman historique « Où passe l’aiguille », chez Flammarion
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A l'occasion de la 11ème édition du salon international du livre en format livre de poche Saint-Maur En Poche, le journaliste David Medioni (ernestmag.fr) recevait sur la scène des déblogueurs l'auteur Véronique Mougin... Pour vous servir de Véronique Mougin aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/38014-divers-litterature-pour-vous-servir.html Où passe l'aiguille de Véronique Mougin aux éditions J'ai Lu https://www.lagriffenoire.com/136090-romans--ou-passe-l-aiguille---le-destin-extraordinaire-de-tomi.html La culture décontractée !!!!! ABONNEZ-VOUS A NOTRE CHAINE YOUTUBE ! http://www.youtube.com/user/griffenoiretv/featured (merci) La boutique officielle : http://www.lagriffenoire.com #soutenezpartagezcommentezlgn Merci pour votre soutien et votre amitié qui nous sont inestimables. @Gérard Collard @Jean-Edgar Casel

+ Lire la suite

Citations et extraits (225) Voir plus Ajouter une citation
Ptitgateau   27 juin 2018
Pour vous servir de Véronique Mougin
Plus je fréquentais les riches, plus j’aimais les pauvres.
Commenter  J’apprécie          460
Ptitgateau   21 avril 2018
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
Tu ne peux pas exclure que ton oncle ait réellement une maladie de l’intestin, Tomi. Il existe un microbe qui assèche les viscères, ça te fait comme un papyrus à l’intérieur. Je le sais, je l’ai lu.

Ca c’est Serena. Capable de placer viscères et papyrus dans la même phrase.
Commenter  J’apprécie          410
Ptitgateau   14 juin 2018
Pour vous servir de Véronique Mougin
Dès que les invités furent partis, Madame se précipita dans la cuisine pour me débriefer dans le genre brutal. Trop lent, trop amateur, trop épicé ce riz, mais qu'était-ce que ce riz, enfin ?

- Du riz sauvage de Camargue, expliquai-je, l'un des meilleurs de...

-C'est vous la sauvage ! Je vous interdis de me répondre, un employé, ça se tait et ça exécute.

Elle jeta le paquet de riz par terre. Je lui faisais honte. Jamais la saucière ne devait toucher la table, seuls les bougnoules ajoutaient du piment dans le bouillon et il fallait énoncer bien distinctement "Madame est servie", elle ne me payait pas pour chuchoter. La bouche de la princesse était déformée par la colère et ma déception à la hauteur de la sienne :

je pensais entrer au service de mamie Nova, j'avais débarqué chez tatie Danielle.
Commenter  J’apprécie          390
Ptitgateau   06 juin 2018
Pour vous servir de Véronique Mougin
Le poulailler de Margery, commande sur mesure au menuisier de la cathédrale Notre-Dame de Paris, ressemblait au palais de Barbie Princesse version chêne massif. Quant aux gallinacés qui y habitaient, ils étaient hollandais et de collection, même pedigree que les tableaux de maîtres. Visuellement, c’etait Spécial : les cocottes avaient la moumoute du yéti sur le dos et le chignon de la Pompadour. Elles auraient pu défiler pour la haute couture.
Commenter  J’apprécie          370
Ptitgateau   17 juin 2018
Pour vous servir de Véronique Mougin
Pour me donner du courage j’ecoutais Jazz sur le piste de mademoiselle Chausson avant qu’elle n’arrive.

- ça ne vous dérange pas que je remette radio Notre-Dame, Madame Benoît ? Me demanda-t-elle très poliment un jour où elle arriva en avance.

Elle se justifia ainsi :

- la musique de negres, très peu pour moi.
Commenter  J’apprécie          352
rabanne   06 février 2018
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
La faim. Ça commence par un poinçon sous le nombril, une saignée profonde à l'intérieur de soi, ensuite ça se diffuse partout, tes bras, ta tête, même tes mains, ton corps entier hurle et personne ne l'entend.
Commenter  J’apprécie          322
rabanne   07 février 2018
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
La recette d'une bonne miche, c'est levure, farine, eau, sel et huile de coude. (...) chaque semaine je pétris la pâte gluante, je lui colle les baffes que mériterait le monde entier et quand elle est prête, je descends. Le boulanger a allumé son four, toute la rue sent la tartine grillée.

(...) je sais ce que c'est le pain, le pain c'est tout, sans lui t'es mort, c'est la vie le pain.

Commenter  J’apprécie          315
rabanne   09 février 2018
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
Mais sur lui comme sur moi, la guerre n'a pas seulement ripé : elle nous a fendus irrémédiablement et avec l'âge, en secret, nos failles s'agrandisssent
Commenter  J’apprécie          290
Piatka   15 mai 2019
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
Le seul problème du bonheur, c’est la peur.
Commenter  J’apprécie          290
Piatka   14 mai 2019
Où passe l'aiguille de Véronique Mougin
C’est le paradoxe du grand âge : on existe moins, même si on sait davantage.
Commenter  J’apprécie          272

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Occupons nous, faisons un bébé ...

1- On s’ennuie si on faisait un bébé … 2 - Ah non, c’est l’« apocalypse bébé »…

Stephen King
Virginie Despentes
Charlotte Link
Pascal Voisine

8 questions
10 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , humour , enfantsCréer un quiz sur cet auteur