AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.47 /5 (sur 78 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Blida (Algérie) , le 01/12/1866
Mort(e) à : Monestier , le 23/03/1942
Biographie :

Victor Margueritte est un romancier et auteur dramatique français.

Fils d'un héros de la guerre de 1870, Jean-Auguste Margueritte, frère de l'écrivain Paul Margueritte et petit-cousin par sa mère de Stéphane Mallarmé, il fit ses études au lycée d'Alger. Il s'engagea en 1886 dans les Spahis, avant d'entrer en 1891 à l'École militaire de Saumur où il devint lieutenant de dragons. En 1896, il donna sa démission pour se consacrer à la littérature.

Il se montra préoccupé des questions sociales et fut un ardent défenseur de l'émancipation de la femme[réf. nécessaire]ainsi que du rapprochement des peuples. Il collabora notamment à La Revue contemporaine d'Édouard Rod. Il soutint des opinions sociales de plus en plus avancées et collabora aux journaux et périodiques dans la mouvance internationale et communiste.

La publication en 1922 de son roman virulent "La Garçonne" lui valut de se voir retirer le 1er janvier 1923 sa Légion d'honneur. Rapidement traduit en plusieurs langues, le personnage Monique de ce roman choqua la société de l'époque mais des adaptations au théâtre et au cinéma prolongèrent son succès pendant dix ans.

De 1896 à 1908, il collabora à toutes les œuvres de son frère Paul qui parallèlement publiait des ouvrages sous son seul nom. Il devint Président honoraire de la Société des gens de lettres
+ Voir plus
Source : Dictionnaire des auteurs
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (142) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   12 janvier 2014
La garçonne de Victor Margueritte
- Voyons, Briscot ! C'est donc si extraordinaire qu'en matière ...d'amour- (...)-une femme pense et agisse comme un homme ? Il faut vous faire à cette idée, et me prendre pour ce que je suis : un garçon.

Il eut, au bout des lèvres: une garce, et par politesse, acheva le mot :

-Une garçonne, je sais. -La- garçonne ! (p.126-127)
Commenter  J’apprécie          120
zazimuth   17 août 2012
La garçonne de Victor Margueritte


On n'a de droits sur la personne qu'on aime, que ceux qu'elle vous donne. (p.367)
Commenter  J’apprécie          130
ATOS   31 janvier 2014
La garçonne de Victor Margueritte
La maternité n'a de raison d'être, et de grandeur, que consentie. Mieux : voulue.
Commenter  J’apprécie          120
Gwen21   07 novembre 2019
La garçonne de Victor Margueritte
- [...] L'amour, d'abord, ça n'existe pas, c'est des bruits qu'on fait courir ! Y a que des bêtes qui se déchirent, quand elles ne se baisent pas. Le plaisir ?... oui, le cul ! Un cul-de-sac, on en voit vite le fond... [...]
Commenter  J’apprécie          100
Gwen21   06 novembre 2019
La garçonne de Victor Margueritte
- Il faut n'avoir jamais aimé pour croire qu'à la première tromperie un sentiment véritable peut disparaître, comme une allumette s'éteint.
Commenter  J’apprécie          90
LegrenierdelaCelestine   23 octobre 2016
La garçonne de Victor Margueritte
Ce qu'on en dira, c'est cela, n'est-ce pas ? Les conséquences ?... Je m'en moque. la société ? Je la récuse. Je romps avec elle pour vivre comme une indépendante, selon ma conscience ! Pour vivre, moi femme, comme... tenez ! ce que vous ne serez jamais : un honnête homme. (p.146)
Commenter  J’apprécie          60
Victor Margueritte
Kittiwake   16 septembre 2015
Victor Margueritte
Tous les maux que la guerre prétend guérir sont moins épouvantables que la guerre elle-même.
Commenter  J’apprécie          70
LegrenierdelaCelestine   23 octobre 2016
La garçonne de Victor Margueritte
Qu'est-ce, en effet, qu'une révolution, - qu'elle soit morale, politique ou sociale ? - Je l'ai dit d'ailleurs : "Une réaction de l'énergie contre l'oppression d'injustes forces. la femme, prisonnière depuis des siècles, esclave habituée à la résignation et à l'ombre, titube au seuil brusquement ouvert de la lumière et de la liberté."

(...)

Donnons à nos fille et à nos femmes, dans l'usage comme dans la loi, donnons à toutes les mères (fille-mères comprises) les libertés dont on ne conçoit plus que l'homme se réserve, despotiquement, le monopole.

(Note de l'auteur - 1922)
Commenter  J’apprécie          50
Analire   01 février 2021
La garçonne de Victor Margueritte
Il faut n'avoir jamais aimé pour croire qu'à la première tromperie un sentiment véritable peut disparaître, comme une allumette s'éteint.
Commenter  J’apprécie          60
Analire   29 janvier 2021
La garçonne de Victor Margueritte
L'idée qu'une partie de l'humanité saigne, tandis que l'autre s'amuse et s'enrichit, la bouleverse. Les grands mots agités sur tout cela comme des drapeaux : "Ordre, Droit, Justice !" achèvent de fortifier en elle sa naissante révolte contre le mensonge social.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..