AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.97 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : Russie
Né(e) à : Saratov en Russie , le 01/01/1958
Biographie :

Victor Remizov est né à Saratov, en Russie, le 1er janvier 1958. Auteur russe de talent, Victor Remizov signe un premier roman, Volia Volnaïa, littéralement « Liberté libre », actuellement en cours de traduction dans de nombreux pays, un récit dont la puissance réside sans doute dans le fait que l’auteur lui-même a expérimenté tout ce dont il parle. Après des études de géologie, il se tourne vers les langues à l’université d’État de Moscou, puis travaille comme géomètre expert dans la taïga, avant de se tourner vers le journalisme, puis vers l’enseignement en tant que professeur de littérature russe. Il vit actuellement à Moscou avec sa femme et ses enfants et travaille sur son deuxième roman. En 2008, il publie son premier recueil de nouvelles, écrites une vingtaine d’années plus tôt. Deux axes sont au cœur de son travail d’écrivain : d’une part, le rapport de l’homme à la nature sauvage, et d’autre part la société russe gangrénée par la corruption. Nommé pour le Big Book Award et le Russian Booker, Volia Volnaïa est un roman-parabole qui parle de la Russie d’aujourd’hui. Grâce une écriture fine mêlant parfois discours externe et interne dans la même phrase, Victor Remizov propose une approche très sensorielle des confins de la Sibérie extrême orientale, où les hommes survivent grâce à la chasse et la pêche. Il nous décrit avec brio une Russie post-soviétique tiraillée entre tradition et modernité. Un tableau tout en nuance d’un pays qui compose tant bien que mal avec ses propres contradictions. Avec Devouchki, paru cette année, il livre le portrait de deux jeunes femmes à la dérive, qui décident de quitter la misère de leur province pour s’offrir les lumières de Moscou. Mais derrière le luxe, l’argent et le faste moscovite se cache une réalité bien plus trouble, l’univers des laissés-pour-compte, où chacun est prêt à tout pour exister.

Bibliographie

Devouchki (Belfond, 2019)

Volia Volnaïa (Belfond, 2017)
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Victor Remizov met en avant son rapport avec la nature à travers son roman « Volia Volnaïa ». Une plongée dans l?immensité sibérienne, qui conte l?éternel affrontement entre désir de liberté et asservissement au pouvoir. En savoir plus sur « Volia Volnaïa » : http://bit.ly/2iEDfj9 Victor Remizov est né à Saratov, en Russie, en 1958. Après des études de géologie, il s?est tourné vers les langues à l?université d?État de Moscou. Toujours entre nature et littérature, il a travaillé comme géomètre expert dans la taïga, puis en tant que journaliste et professeur de littérature russe. Nommé pour le Big Book Award et le Russian Booker, Volia Volnaïa est son premier roman. Il vit à Moscou avec sa famille. Interview réalisée par Nathalie Iris ? librairie Les mots en marge à La Garenne Colombes
+ Lire la suite
Citations et extraits (71) Voir plus Ajouter une citation
Victor Remizov
krzysvanco   29 décembre 2019
Victor Remizov
Un grand téléviseur à écran plat assurait discrètement le fond sonore, peuplant la pièce de voix et de visages : différents présentateurs moscovites célèbres et contents d’eux y apparaissaient, en compagnie d’invités tout aussi satisfaits. Le bonheur et l’aisance coulaient de l’écran, il aurait fallu prévoir une bassine pour qu’ils n’inondent pas le sol.

Quoi qu’on dit, la télévision était l’unique moyen de fédérer un pays aussi immense !
Commenter  J’apprécie          410
Bookycooky   19 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
La taïga était silencieuse. De petites paillettes voltigeaient dans l’air, tombant du ciel, de l’obscurité cosmique où tout allait certainement bien mieux que sur terre, puis se déposaient sur les rondins gris de l’isba.
Commenter  J’apprécie          410
Bookycooky   17 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
Le matin, il se découvrit face au soleil levant et resta longtemps à le contempler. C’était sa façon de prier. Dans deux de ses isbas, il avait de vieilles icônes héritées de son grand-père, avec les visages à peine perceptibles de saint Nicolas le Thaumaturge et du Sauveur, mais il priait toujours ainsi, face au soleil levant.
Commenter  J’apprécie          370
Bookycooky   14 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
C’était probablement parce que les ombles ne périssaient pas qu’ils n’avaient pas la même force vitale : ils étaient toujours moins nombreux que les saumons de mer. Trop craintifs, ils capitulaient là où ils auraient pu l’emporter, alors qu’une femelle de saumon pas très grosse n’hésitait pas à se jeter sur un banc d’ombles en défendant son nid et les mettait en fuite. Il s’agissait de deux philosophies différentes. Les uns vivaient et se protégeaient, mesquins, les autres se sacrifiaient, et cela les rendait forts.
Commenter  J’apprécie          351
Bookycooky   19 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
Un grand téléviseur à écran plat assurait discrètement le fond sonore, peuplant la pièce de voix et de visages : différents présentateurs moscovites célèbres et contents d’eux y apparaissaient, en compagnie d’invités tout aussi satisfaits. Le bonheur et l’aisance coulaient de l’écran, il aurait fallu prévoir une bassine pour qu’ils n’inondent pas le sol.

Quoi qu’on dît, la télévision était l’unique moyen de fédérer un pays aussi immense
Commenter  J’apprécie          330
Bookycooky   30 janvier 2019
Devouchki de Victor Remizov
J’ai relu Madame Bovary. Quel drôle de livre ! Il est censé parler d’amour, mais on n’y trouve qu’argent, dettes et vaines occupations…
Commenter  J’apprécie          302
Annette55   10 mars 2019
Devouchki de Victor Remizov
« Les âmes pures, on ne les remarque pas, tandis que les crapules nous sautent aux yeux . »

« Seule l’âme compte , la langue n’a pas d’importance ..... »
Commenter  J’apprécie          290
nadejda   12 mars 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
Le soleil descendait derrière la montagne, la rive opposée était dejà d'un bleu sombre, seules les crêtes enneigées au sud restaient éclairées. Le Iélovoïé se chantait une berceuse à lui-même. En refroidissant, la glace se craquelait sur toute la surface, des craquements sonores roulaient d'une rive à l'autre, tonitruants, effrayants, l'écho se démenait entre les rochers, puis s'envolait vers le ciel vespéral. Et de nouveau, déflagrations et hurlements reprenaient. On eût dit qu'un immense vase de cristal se brisait interminablement dans une séquence au ralenti. Le ciel grondait sans cesse au-dessus du lac Ielovoïé.

Le froid devenait intense.
Commenter  J’apprécie          270
Bookycooky   18 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
Il contemplait avec amertume les immenses espaces montagneux, la taïga, pensait à sa belle datcha près de Moscou, à son grand appartement qui occupait un étage entier dans un immeuble du boulevard Gogol… Il comprenait bien qu’il n’existait rien de commun entre ceux qui regardaient le ciel depuis leurs bureaux moscovites, passaient leurs soirées au restaurant ou au théâtre, distribuaient les licences de pêche et de chasse, les autorisations à extraire l’or… et un Onc’ Sacha qui sillonnait la taïga sur son vieux tas de ferraille.

Rien ne les unissait : ni Dieu, ni un tsar, ni même un guide bien-aimé.
Commenter  J’apprécie          254
Bookycooky   18 janvier 2017
Volia Volnaïa de Victor Remizov
-Autrefois, les flics étaient de vrais flics, aujourd’hui y sont plus pareils. Ils se sont lancés dans les affaires : même les morveux qui débarquent tout juste pensent déjà à leur profit.......................

-Parfois je me dis qu’on aurait tout de même besoin de flics normaux. Parce que si on nous laissait faire, en trois ou quatre ans la région serait dévastée. Les gens sont comme ça aujourd’hui, ils se mettraient à barrer les rivières. Il faut les protéger… de nous.
Commenter  J’apprécie          250
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Tolstoï ou Dostoïevski

Dimitri Ivanovitch Nekhlioudov ?

Tolstoï
Dostoïevski

12 questions
9 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature russe , xixème-xxème siècles , romanCréer un quiz sur cet auteur